Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 13 ans

Pando kaymak à Beşiktaş tire sa révérence après 119 ans de service

C'était aujourd'hui le dernier jour d'ouverture de Pando, le célèbre kaymakçı de Beşiktaş à Istanbul, et l'occasion d'y déguster de délicieux petits déjeuners et surtout le kaymak-bal, en l'occurrence de la crème de lait épaisse et onctueuse nappée de miel de fleur.

Ce matin, devant Pando à Beşiktaş, la file d'attente ne désemplissait pas

Ce matin, devant Pando à Beşiktaş, la file d'attente ne désemplissait pas

En 1895, la famille Şestakov, qui a émigré de Manastir en Bulgarie à Istanbul, décide d'ouvrir en plein coeur du quartier commerçant de Beşiktaş cette adresse qui allait devenir ces dernières décennies une parmi les plus courues de la ville en la matière.

A l'époque, il y a beaucoup de "kaymakçı" en ville, que ce soit à Bebek, à Rumeli Hisarı, à Kabataş, à Fındıklı ou à Tophane. Tous vendaient du lait, du kaymak, des yaourts et du beurre.

Pando surveille ses dernières tablées

Pando surveille ses dernières tablées

Il y a 91 ans naissait Pando, dans une petite rue de Beşiktaş située à quelques pas du magasin.

En 1958, c'est lui qui reprend les affaires de ses parents et grands-parents en compagnie de sa délicieuse épouse Yuhanna. Du temps de son père, la boutique s'appelait Hayat süthanesi et c'est la population qui finit par lui donner son nom actuel de Pando kaymak.

 

Pando, une illustre figure de Beşiktaş

Pando, une illustre figure de Beşiktaş

Yuhanna, l'épouse de Pando

Yuhanna, l'épouse de Pando

Les 3-4 tables à l'intérieur et les quelques autres nombreuses en terrasse sont toujours occupées, été comme hiver. On vient parfois de loin pour s'y attabler.

 

Hélas, le local ne leur appartient pas et Pando se retrouve aujourd'hui expulsé par le propriétaire des lieux. Ce dernier n'a pas accepté la proposition de doublement du loyer faite par son locataire et préfère sans doute laisser la place à une marque étrangère dont il profitera bien plus...

 

La mobilisation des réseaux sociaux ainsi que du groupe de soutien qui s'était formé autour du couple n'y ont rien changé.

Pando au milieu de ses spécialités

Pando au milieu de ses spécialités

Pando et une de ses plus jeunes dernières clientes

Pando et une de ses plus jeunes dernières clientes

Avant l'ultime baisser de rideau, les fidèles se sont donné rendez-vous en masse aujourd'hui pour une dernière dégustation et pour assurer Pando de leur amitié.

 

La file d'attente ne désemplit pas dans la rue et nombreux sont ceux qui emportent avec eux un paquet rempli de kaymak préparé avec amour par Yuhanna.

 

Devant la vitrine de Pando à Beşiktaş, 24 août 2014

Devant la vitrine de Pando à Beşiktaş, 24 août 2014

Malgré son âge avancé, Pando veille, comme à son accoutumée, à ce que tout se passe bien au niveau des commandes et du service.

Le verbe haut, le regard furetant en permanence autour de lui, une serviette sur l'épaule et un verre de thé à la main, il mène de mains de maître sa petite équipe qui a fort à faire.

Dernières discussions entre Pando et ses clients

Dernières discussions entre Pando et ses clients

Derrière la vitrine, Yuhanna jongle une dernière fois avec adresse entre les verres de lait froid ou chaud, les assiettes de kaymak et de miel ainsi que la caisse.

Pendant ce temps, en cuisine, on s'affaire pour préparer omelettes et oeufs cuits au beurre, nature ou au fromage, également des must de cette adresse.

Yuhanna prépare ses dernières commandes de kaymak...

Yuhanna prépare ses dernières commandes de kaymak...

... tout en servant maints verres de lait froid ou chaud

... tout en servant maints verres de lait froid ou chaud

Même si ces braves et charmants commerçants méritent bien leur retraite, il est triste de constater qu'une nouvelle page d'histoire se tourne aujourd'hui à Istanbul.

 

Il ne restera bientôt plus que le souvenir de telles enseignes uniques, appréciées par la population pour leur authenticité, la qualité de leurs produits et l'ambiance chaleureuse qui y règne.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Olivier 28/08/2014 00:46

Si j'avais un cri ce serait celui du futur!
Si j'avais un regard il engloberait nos mille passés. Il serait la lumière qui repousse les ombres naissantes

Olivier 28/08/2014 00:42

Un appât légitime du gain contre un appât légendaire d'une âme! À quelle résistances sommes nous contraints dans un monde qui piétine ses pères croyant gaver ses enfants? Que nous leur lèguerons si ce n'est quelques fantômes et tant d'ombres

robert l'alsacien 27/08/2014 10:42

Le rouleau compresseur est en marche , hélas ....Yuhanna et Pando ont mérité un peu de repos , bonne vie à eux merçi

serrurier paris 7 26/08/2014 01:19

Je vous vante pour votre article. c'est un vrai charge d'écriture. Continuez



Le serrures marques. Dépannage serrurier paris serrurier paris paris 12Serrurier dépanner tous nos marques. Commentaire, avec un moment où il a mieux et leurs savoir comme ( cylindre porte, refaire en cas d' Le de techniciens, nous vous avons besoin. Nous serrurier paris paris Michel Serrure. Vous pour sa connaissance appel. Quelques heures de serrurier paris . Toute l' Une serrure sché

Violet 24/08/2014 18:20

Manastir, aujourd'hui Bitola en Macédoine ( FYROM ) Bien cordialement,

Claude V.

Legleg 24/08/2014 15:33

Bienvenue au nouveau Starbucks

Jean-Pierre 24/08/2014 15:26

Aujourd'hui, le fric a toujours le dernier mot.
Il faut s'y faire... ou préparer la révolution !