Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 13 ans

Familiale, festive ou intimiste, trois célébrations de Noël très différentes à Istanbul

Selon l'ambiance qu'on souhaite vivre à Istanbul pour Noël, le lieu choisi pour suivre soit la veillée, soit la célébration du 25 décembre, donne le ton.

 

Cette année, deux des trois églises où je me suis rendue pour l'occasion m'ont permis de voir la fête de la Nativité de manière fort différente.

 

Le premier rendez-vous fut avec la communauté chaldéenne d'Istanbul réunie dans la cathédrale du Saint-Esprit à Harbiye dès 18 heures pour une première heure de prières communes suivie par la messe de Noël présidée par Monseigneur Yakan, Vicaire Patriarchal des Assyro-Chaldéens de Turquie.

 

Messe de la Nativité avec les chaldéens d'Istanbul en la cathédrale du Saint-Esprit

Messe de la Nativité avec les chaldéens d'Istanbul en la cathédrale du Saint-Esprit

La messe, à laquelle assistaient près de 800 fidèles installés tant bien que mal dans la cathédrale aussi remplie que lors de la venue du Pape François le 29 novembre dernier, s'est faite en chaldéen, enrichie par les lectures en arabe ainsi que l'un ou l'autre chant également en langue arabe.

 

Petits et grands étaient réunis pour cette fête à la fois familiale et solennelle où la ferveur était palpable.

 

Messe de la Nativité avec les chaldéens d'Istanbul en la cathédrale du Saint-Esprit

Messe de la Nativité avec les chaldéens d'Istanbul en la cathédrale du Saint-Esprit

 

A quelques centaines de mètres de là, plusieurs milliers de personnes s'étaient donné rendez-vous, comme tous les ans, à l'église Saint-Antoine située sur l'avenue İstiklal.

 

Bondé tant à l'intérieur que dans la cour, ce lieu de rencontres universel fréquenté et visité par des hommes et femmes du monde entier et de toutes confessions, a, une fois de plus, émerveillé fidèles et curieux, tant par sa décoration somptueuse que par le ton festif de la célébration.

 

La foule au rendez-vous de la messe de Noël à l'église Saint-Antoine d'Istanbul

La foule au rendez-vous de la messe de Noël à l'église Saint-Antoine d'Istanbul

Après une heure de chants par les chorales philippine et africaine et les vœux d'Ahmet Misbah Demircan, Maire de Beyoğlu, venu comme tous les ans pour assister à une partie de la célébration, pouvait débuter la messe proprement dite.

 

 

Chorale africaine, messe de Noël à l'église Saint-Antoine de Beyoğlu à Istanbul

Chorale africaine, messe de Noël à l'église Saint-Antoine de Beyoğlu à Istanbul

Marie et Joseph, interprétés par deux jeunes de la paroisse, se sont frayé difficilement un passage dans la foule pour mener jusque près de l'autel l'enfant Jésus dont on fêtait la naissance.

Marie et Joseph apportant l'enfant Jésus, messe de Noël 2014 à l'église Saint-Antoine d'Istanbul

Marie et Joseph apportant l'enfant Jésus, messe de Noël 2014 à l'église Saint-Antoine d'Istanbul

Une fête au vrai sens du terme célébrée en turc, en anglais et en italien, avec faste et grandeur, à hauteur de l'événement qui fait se déplacer les foules à l'église Saint-Antoine et leur permet de vivre ou revivre la magie de Noël.

 

Messe de la Nativité à l'église Saint-Antoine d'Istanbul

Messe de la Nativité à l'église Saint-Antoine d'Istanbul

Messe de la Nativité à l'église Saint-Antoine d'Istanbul

Messe de la Nativité à l'église Saint-Antoine d'Istanbul

Le lendemain, c'était dans la magnifique église San Pacifico située à Büyükada, la plus grande des îles des Princes, qu'a eu lieu, pour la première fois depuis environ 25 ans, une messe de Noël célébrée par le Père franciscain Marcelo venu de la paroisse Santa-Maria de Draperi de Beyoğlu dont dépend l'église de l'île.

 

Première Messe de la Nativité depuis 25 ans le 25 décembre 2014 à l'église San Pacifico de Büyükada

Première Messe de la Nativité depuis 25 ans le 25 décembre 2014 à l'église San Pacifico de Büyükada

Une petite quinzaine de personnes assistait à cette célébration intimiste qui doit reprendre sa place dans le calendrier des chrétiens de Büyükada, peu nombreux durant la période hivernale.

 

Crèche de l'église San Pacifico de Büyükada

Crèche de l'église San Pacifico de Büyükada

San Pacifico est depuis cette année ouverte tous les jours au public (de 9 h à 13 h et de 14 h à 17 h) venu nombreux en particulier cet été découvrir cette petite merveille qui mérite d'être connue et une messe y a lieu dorénavant tous les dimanches à 11 h.

 

Pensez-y lors de votre prochaine escapade à Büyükada !

 

En cliquant ici, vous pourrez lire la version turque de cet article.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article