Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 13 ans

Le Pape François à Istanbul, un rendez-vous inoubliable pour les catholiques de la ville

Une semaine déjà est passée depuis le séjour du Pape François à Istanbul les 29 et 30 novembre dernier, mais pour tous ceux et celles qui l'ont tant attendu et enfin côtoyé, les images de ces moments de joie et d'émotion exceptionnels sont encore présents dans tous les esprits et dans tous les cœurs.

 

 

Le Pape François dans le jardin de la Représentation Pontificale à Istanbul le 29 novembre 2014

Le Pape François dans le jardin de la Représentation Pontificale à Istanbul le 29 novembre 2014

Depuis un mois, plusieurs dizaines de personnes, réparties en quatre commissions – liturgie (8 personnes), billetterie (3 personnes), sécurité (40 personnes) et médias (6 personnes) s'activaient de tous côtés pour que ce rendez-vous inoubliable soit réussi. Deux autres petites commissions dont les membres étaient chargés respectivement du service du Pape à la nonciature et de son accueil à l'aéroport tant à l'arrivée qu'au départ, travaillaient également dans l'ombre, tout comme le responsable des 70 journalistes étrangers accrédités voyageant avec le Saint-Père.

 

Les derniers jours, tant la cathédrale du Saint-Esprit, où le pape a présidé samedi 29 novembre après-midi une concélébration eucharistique, que la maison de la proche nonciature où il a rencontré auparavant des représentants des différentes communautés catholiques, ressemblaient à une ruche en pleine effervescence.

Agitation à la cathédrale du Saint-Esprit d'Istanbul avant l'arrivée du Pape

Agitation à la cathédrale du Saint-Esprit d'Istanbul avant l'arrivée du Pape

Une dizaine de femmes chaldéennes frottaient à qui mieux mieux mobilier et accessoires pendant qu'une dizaine de jeunes irakiens déménageaient chaises et bancs, quelques anciens ayant déjà participé à l'organisation de la précédente visite papale orchestrant le tout.

 

Les membres de la chorale de la cathédrale, soit 22 personnes, ceux de la chaldéenne, à savoir 20 personnes, tout comme les chorales arménienne et syrienne (respectivement 10 et 8 membres), répétaient à tour de rôle les différents chants qui allaient agrémenter la messe pendant que deux sœurs étaient chargées de préparer les 70 aubes ramenées pour l'occasion.

Le père Nicola, curé de la cathédrale du Saint-Esprit d'Istanbul, avec quelques uns des membres de sa chorale

Le père Nicola, curé de la cathédrale du Saint-Esprit d'Istanbul, avec quelques uns des membres de sa chorale

La veille, deux équipes de la chaîne de télévision nationale TRT sont venues mettre en place des écrans géants tant à l'intérieur de la cathédrale que dans la cour, de même qu'un supplémentaire dans l'église Saint-Antoine sur l'avenue Istiklal permettant ainsi tant aux fidèles n'ayant pu être à la cathédrale, qu'aux curieux, de vivre ce moment en direct.

 

Au total, ce sont ainsi près de 200 hommes et femmes qui ont été réunis dans cette aventure extraordinaire que représente l'accueil du Saint-Père et de tous les invités aux différents rendez-vous figurant au programme de visite du Pape François avec les catholiques de la ville.

La veille du jour J devant la cathédrale du Saint-Esprit à Istanbul

La veille du jour J devant la cathédrale du Saint-Esprit à Istanbul

Après sa visite de la Mosquée Bleue et son moment d'adoration silencieuse devant le mihrab aux côtés du Grand Mufti d'Istanbul, la découverte de Sainte-Sophie l'a visiblement laissé ébahi.

 

C'est ensuite en direction du jardin de la représentation de la nonciature dans le quartier de Harbiye que s'est rendu l'homme en blanc à la tête de l'Eglise catholique composée de près de 1,3 milliards d'humains et qui a choisi pour prénom François, en référence à Saint-François d'Assise, le saint des Pauvres : « François est le nom de la paix, et c'est ainsi que ce nom est venu dans mon cœur ».

 

Le Pape François avec Mgr Louis Pelâtre, Vicaire Apostolique d'Istanbul le 29 novembre 2014 à Istanbul

Le Pape François avec Mgr Louis Pelâtre, Vicaire Apostolique d'Istanbul le 29 novembre 2014 à Istanbul

Là, une cinquantaine d'hommes, de femmes et d'enfants de tous âges, représentant les différentes communautés catholiques d'Istanbul (latine, arménienne, chaldéenne et syrienne) avec chacune à leur tête leur représentant, Mgr Louis Pelâtre, Vicaire Apostolique d'Istanbul, Mgr Levon Zekyan, Archevêque Arménien Catholique récemment nommé, Sa Béatitude Ignace Joseph III Younan, Patriarche d'Antioche et de tout l'Orient pour les Syriaques Catholiques, Mgr François Yakan, Vicaire Patriarcal des Assyro-Chaldéens de Turquie, ainsi que Mgr Yusuf Sağ, Vicaire Patriarcal des Syriens Catholiques, ont accueilli le Pape dans une atmosphère de joie et de frénésie intense.

Le Pape François entouré de Mgr François Yakan, Vicaire Patriarcal des Assyro-Chaldéens de Turquie et des représentants de cette communauté

Le Pape François entouré de Mgr François Yakan, Vicaire Patriarcal des Assyro-Chaldéens de Turquie et des représentants de cette communauté

Avec enthousiasme et chaleur, ce dernier a salué et échangé quelques mots avec chacun et chacune, s'est laissé prendre en photos version selfie avec les plus jeunes, version groupe avec les adultes, avant d'écouter le discours de bienvenue de Mgr Franceschini, archevêque d'Izmir et Président de la Conférence Episcopale de Turquie. Le Pape a ensuite brièvement pris le micro pour remercier tous ceux et celles venus l'accueillir avant de rejoindre à l'intérieur du bâtiment Mgr Lucibello, Nonce Apostolique en Turquie, et quelques rares privilégiés pour un entretien privé.

Selfie avec le Pape François à Istanbul, 29 novembre 2014

Selfie avec le Pape François à Istanbul, 29 novembre 2014

Le Pape François avec une partie de la jeunesse catholique d'Istanbul, 29 novembre 2014

Le Pape François avec une partie de la jeunesse catholique d'Istanbul, 29 novembre 2014

Le Pape François avec des familles catholiques d'Istanbul, 29 novembre 2014

Le Pape François avec des familles catholiques d'Istanbul, 29 novembre 2014

Le moment le plus attendu pour tous les catholiques de Turquie était sans aucun doute la concélébration eucharistique présidée par le Saint-Père samedi 29 novembre en la cathédrale du Saint-Esprit en présence de S.S. Bartholomée 1er, Patriarche oecuménique de Constantinople et initiateur de cette visite papale, de Mgr Aram Atesyan, archevêque apostolique arménien grégorien et Mgr Yusuf Çetin, métropolite syriaque orthodoxe.

S.S. Bartholomée 1er, Patriarche oecuménique de Constantinople, cathédrale du Saint-Esprit d'Istanbul, 29 novembre 2014

S.S. Bartholomée 1er, Patriarche oecuménique de Constantinople, cathédrale du Saint-Esprit d'Istanbul, 29 novembre 2014

L'entrée du Pape à 15 h 30 dans le jardin de la cathédrale a été marqué par un lâcher de colombe, après quoi le Saint-Père a traversé la nef sous les vivas et les hourras des fidèles, agrippé de tous côtés par des mains désireuses de le toucher, riant et devisant au passage avec de nombreux personnes installées le long de l'allée centrale.

Le Pape François dans la cathédrale du Saint-Esprit d'Istanbul le 29 novembre 2014

Le Pape François dans la cathédrale du Saint-Esprit d'Istanbul le 29 novembre 2014

Après le changement de tenue, le cortège mené par le Pape à côté de qui marchait le patriarche Bartholomée 1er, s'est dirigé vers l'autel. Se sont réunis autour du Saint-Père, Mgr Guido Marini, Maître des Célébrations Liturgiques Pontificales, assisté de Mgr Jean-Pierre Kwambamba Ması et Mgr Vincenzo Peroni, trois cardinaux, deux diacres, sept célébrants et huit enfants de choeur.

Le Pape François salué par les ecclésiastiques d'Istanbul dans la cathédrale du Saint-Esprit, 29 novembre 2014

Le Pape François salué par les ecclésiastiques d'Istanbul dans la cathédrale du Saint-Esprit, 29 novembre 2014

Le Pape François embrassant l'autel de la cathédrale du Saint-Esprit d'Istanbul, 29 novembre 2014

Le Pape François embrassant l'autel de la cathédrale du Saint-Esprit d'Istanbul, 29 novembre 2014

Parmi les 750 invités installés dans la nef, 70 ecclésiastiques occupaient les premiers rangs suivis par les invités protocollaires, puis les fidèles alors que les tribunes accueillaient de nombreux journalistes et la plupart des chorales. Dans la cour de la cathédrale, plusieurs dizaines de personnes avaient pris place sur les chaises mises là pour l'occasion afin de suivre la retransmission en direct pendant que caméras et appareils photos installés sur la terrasse voisine attendaient la sortie pour crépiter à nouveau.

 

Les prières ont été lues en six langues et une famille composée des membres de trois générations a effectué la procession des offrandes avant l'eucharistie.

Encensement de l'autel de la cathédrale du Saint-Esprit d'Istanbul par le Pape François, 29 novembre 2014

Encensement de l'autel de la cathédrale du Saint-Esprit d'Istanbul par le Pape François, 29 novembre 2014

Le Pape François dans la cathédrale du Saint-Esprit d'Istanbul, 29 novembre 2014

Le Pape François dans la cathédrale du Saint-Esprit d'Istanbul, 29 novembre 2014

A l'issue de cette concélébration, le Pape a fait sa première visite au Patriarcat de Fener pour une prière oecuménique qui s'est achevée par une rencontre privée avec le patriarche Bartholomée.

 

Dimanche matin 30 novembre, après une messe privée à la représentation pontificale, le Pape François y a accueilli İsak Paleva, Grand Rabbin de Turquie, pour un entretien privé avant de se rendre à nouveau au Fener pour assister à la Divine Liturgie et à la fête de l'apôtre Saint-André, également.

 

Le Pape François au Patriarcat Oecuménique de Fener à Istanbul, 30 novembre 2014

Le Pape François au Patriarcat Oecuménique de Fener à Istanbul, 30 novembre 2014

A l'issue de la célébration et du discours prononcé par le Patriarche, ce fut au tour du Pape de prendre le micro. Il est notamment revenu sur l'anniversaire du rapprochement historique entre catholiques et orthodoxes : « Ce n’est donc pas un hasard si le chemin de réconciliation et de paix entre catholiques et orthodoxes a été, en quelque sorte, inauguré par une rencontre, par une accolade entre nos vénérés prédécesseurs, le Patriarche Œcuménique Athénagoras et le Pape Paul VI, il y a cinquante ans, à Jérusalem, événement que votre Sainteté et moi-même avons voulu récemment commémorer en nous rencontrant de nouveau dans la ville où le Seigneur Jésus Christ est mort et ressuscité. »

 

Son discours a également été consacré aux pauvres, aux victimes des conflits dans le monde et aux nombreux jeunes à vivre sans espérance.

Discours de  Bartholomée 1er, Patriarche Oecuménique de Constantinople au Pape François le 30 novembre 2014 au Fener

Discours de Bartholomée 1er, Patriarche Oecuménique de Constantinople au Pape François le 30 novembre 2014 au Fener

Discours du Pape François adressé à Bartholomée 1er, Patriarche Oecuménique de Constantinople le 30 novembre 2014 au Fener

Discours du Pape François adressé à Bartholomée 1er, Patriarche Oecuménique de Constantinople le 30 novembre 2014 au Fener

C'est ensemble que les deux représentants des églises catholique et orthodoxe se sont ensuite rendus au balcon du Patriarcat pour saluer main dans la main, et bénir sous une pluie battante, la foule de journalistes et d'invités présents.

 

Ils ont également cosigné une déclaration commune visant à intensifier leurs efforts pour la promotion de l'unité entre tous les chrétiens et surtout entre catholiques et orthodoxes.

Le Pape François et Bartholomée 1er, Patriarche Oecuménique de Constantinople au balcon du Patriarcat à Istanbul, 30 novembre 2014

Le Pape François et Bartholomée 1er, Patriarche Oecuménique de Constantinople au balcon du Patriarcat à Istanbul, 30 novembre 2014

L'après-midi, avant de clôturer son séjour sur les rives du Bosphore, le Pape a rencontré dans la cathédrale du Saint-Esprit les enfants de familles de réfugiés de Syrie et d’Irak pris en charge par la communauté salézienne d'Istanbul et s'est rendu au chevet du patriarche arménien Mesrop II Mutafyan sur son lit d'hôpital avant de prendre la direction de l'aéroport Atatürk pour rejoindre Rome dans la soirée.

 

Le Pape François dans le jardin de la représentation pontificale d'Istanbul, 29 novembre 2014

Le Pape François dans le jardin de la représentation pontificale d'Istanbul, 29 novembre 2014

Il y aurait encore bien de quoi écrire sur le ressenti de chacun et chacune ayant approché l'homme en blanc, de près ou de loin, durant cette visite, mais cela relève du jardin secret que chacun garde au fond de son cœur...

 

En cliquant ici, vous pouvez lire la version turque de l'article.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

location voiture casablanca 06/02/2015 12:02

j'ai visité Istanbul plusieurs fois mais ceci est la face cachée qu'on ne nous montre pas !

Nat 06/02/2015 16:31

Ce n'est pas une face cachée, l'information a circulé avant et pendant la visite papale dans le monde entier...

Mike 09/12/2014 21:28

merci!

chahine 08/12/2014 20:51

et j'ai oublié de dire que enfant j'étais a l'école avec le patriarche YOUNAN a HASSAKE en SYRIE .

chahine 08/12/2014 20:45

merci nat pour ses photos et récit ,je suis heureux de revoir cette église ,car nous avons fais sa pendant notre visite a ISTAMBOUL ,,merci

Nat 06/02/2015 16:31

Tu parles de la cathédrale du Saint-Esprit je présume Chahine

Didier 08/12/2014 20:23

Très belles photos de ce grand homme !

Nat 06/02/2015 16:31

Merci Didier

wiesike 08/12/2014 11:32

inscription au blog Nat d' Istanbul