Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 13 ans

Le Choeur des Civilisations d'Antioche, un modèle pour la paix et la tolérance entre les hommes de différentes religions

Samedi 11 avril 2015 aux environs de 18 h sur la scène installée dans le choeur de Sainte-Irène, première cathédrale de Constantinople, un autre choeur, composé celui-là d'une soixantaine d'hommes et de femmes issus de diverses confessions, répète en vue du concert prévu le soir même, il s'agit du célèbre Choeur des Civilisations d'Antioche.

 

Juifs, chrétiens arméniens, catholiques et orthodoxes, musulmans sunnis et alévis, chantent ensemble depuis 8 ans et pas n'importe quoi. En effet, ce sont à la fois des airs populaires mais surtout des chants religieux très connus au sein de chaque confession qu'ils entonnent avec force et plaisir et le résultat donne assurément des frissons.

Concert du Choeur des Civilisations d'Antioche à Sainte-Irène d'Istanbul le 11 avril 2015

Concert du Choeur des Civilisations d'Antioche à Sainte-Irène d'Istanbul le 11 avril 2015

A la tête de ce choeur pas comme les autres, Yılmaz Özfırat, un homme dont l'énergie semble inépuisable et qui dirige sa troupe non pas de main de maître mais de main d'Homme, tout simplement...

 

Dans cette chorale, c'est en effet l'Homme qui prime, l'être humain et c'est bien ce qui en fait sa richesse.

11 avril 2015, répétition du Choeur des Civilisations d'Antioche à Sainte-Irène, Istanbul

11 avril 2015, répétition du Choeur des Civilisations d'Antioche à Sainte-Irène, Istanbul

Tout a commencé en 2007 lorsque le Ministère de la Culture et du Tourisme Turc a choisi de présenter la province d'Antioche dans le cadre de la traditionnelle et annuelle semaine touristique” explique Yılmaz. “De la réunion organisée avec la Préfecture de Hatay (un des deux noms turcs de la ville, tout comme Antakya) est né un projet de choeur dont l'idée a germé à partir du film turc “Selamsız Bandosu”.

 

Yılmaz continue : “Bien que la ville d'Antioche soit pleine de ressources, elle n'a jamais vraiment eu l'attention qu'elle mérite et cela a renforcé l'idée de créer une chorale bien spécifique. Le Sous-Préfet m'a chargé de la coordination de ce projet dont j'ai fait part à Şeyda Koyaş, professeure de musique. Durant 5 semaines, nous avons rendu visite aux différentes communautés, écouté leurs avis, leurs idées et leurs pensées qui ont été très utiles pour l'élaboration de ce projet et au final le choeur a vu le jour le 15 avril 2007.

Yılmaz Özfırat, le dynamique chef du Choeur des Civilisations d'Antioche

Yılmaz Özfırat, le dynamique chef du Choeur des Civilisations d'Antioche

Par la suite, Şeyda s'est mariée et a déménagé à Istanbul. Je me suis retrouvé à la tête de la chorale qui comprenait 2 imam, 2 prêtres orthodoxes ainsi que des professeurs, des avocats, des médecins, des femmes au foyer, des retraités, des étudiants, des infirmiers, des marchands de tissus, monsieur et madame tout le monde...”

 

Yılmaz Özfırat poursuit ses explications : “Au début, chaque communauté interprétait ses propres chants et les derniers morceaux l'étaient par tous. Mais nous avons constaté que cela dissociait en fait les groupes, ce qui n'était pas le but, bien au contraire. Aussi, nous avons décidé que la chorale au grand complet chanterait les chants religieux de chaque communauté.

11 avril 2015, salle comble à Sainte-Irène, Istanbul, pour le concert annuel du Choeur des Civilisations d'Antioche

11 avril 2015, salle comble à Sainte-Irène, Istanbul, pour le concert annuel du Choeur des Civilisations d'Antioche

Après le premier concert, nous avons également ressenti la lourdeur de la bureaucratie et afin de disposer d'une plus grande liberté, il a été décidé de nous constituer en association en 2008. Le choeur qui s'appelait à l'origine la “Chorale de l'arc en ciel” devient finalement à ce moment-là le “Choeur des Civilisations d'Antioche.”

 

La ville d'Antioche et ses environs ont assurément des particularités historiques culturelles et religieuses. L'église Saint-Pierre taillée dans la roche est une des premières églises au monde, c'est aussi là qu'a été utilisé pour la première fois le mot “chrétien”. La première mosquée d'Anatolie se trouve également ici et c'est aussi à Antioche qu''un nom de personne non musulmane, en l'occurrence Habibi Neccar, a été donné à une mosquée de cette cité pas comme les autres où la tolérance est un principe de base.

 

En outre, c'est aussi non loin de là qu'existe Vakıflı Köyü, le seul village 100 % arménien en Turquie qui n'a jamais été assimilé ou dominé.

 

A ses débuts, la chorale comprenait 75 membres, tous amateurs, répartis équitablement entre membres juifs, orthodoxes, musulmans sunnites, alévis et catholiques. Depuis, elle s'est étoffée et compte aujourd'hui 120 personnes dont toutes ou partie se déplacent lors des différents concerts donnés tant en Turquie qu'à travers le monde.

 

Un chant mystique accompagné par des derviches tourneurs lors du concert du Choeur des Civilisations d'Antioche à Sainte-Irène, Istanbul - 11 avril 2015

Un chant mystique accompagné par des derviches tourneurs lors du concert du Choeur des Civilisations d'Antioche à Sainte-Irène, Istanbul - 11 avril 2015

Yılmaz Özfırat explique également : “Notre but est d'attirer l'homme vers le droit chemin et la beauté. Les guerres de religion font du bruit, pourtant celles-ci sont inacceptables du point de vue de Dieu. Nous aimons tout ce qui a été réalisé par le Créateur et à partir de là nous souhaitons montrer l'exemple de la Turquie au monde.

 

Lorsqu'on nous demande comment nous avons réussi, nous répondons simplement “Comment avez-vous échoué ?” Nous essayons de faire ce qui est juste. Notre répertoire comprend des chants sunnis, alévis, orthodoxes, catholiques, arméniens et juifs ainsi que des chansons populaires. Nous présentons uniquement des chansons louant Dieu.”

Une partie du Choeur des Civilisations d'Antioche en concert à Istanbul

Une partie du Choeur des Civilisations d'Antioche en concert à Istanbul

İbrahim Cemal, de confession juive presque septuagénaire, fait partie du choeur depuis le début. Originaire d'Antioche, il a passé sa vie à vendre du tissu jusqu'à sa retraite et à fréquenter la synagogue de sa ville. Ce sont le Président de sa communauté et celui du choeur qui l'ont choisi à l'époque avec d'autres camarades pour faire partie de la chorale. “Beaucoup de choses ont changé pour moi depuis 2007” dit-il.

 

“Nous avons établi entre tout le monde des liens d'amitié très forts et vivons comme des frères. Croyez-moi, nous formons un très bel ensemble. Malgré mon âge, je n'arrive pas à me détacher du choeur car nous formons tous une famille et nous nous aimons beaucoup. Pour moi, cela ne me pose aucun problème de chanter des chants religieux de différentes confessions car dans chacune c'est le nom de Dieu qui revient et je chante volontiers tous les chants.”

Séance photo du Choeur des Civilisations d'Antioche devant l'ancienne église Sainte-Irène à Istanbul, 11 avril 2015

Séance photo du Choeur des Civilisations d'Antioche devant l'ancienne église Sainte-Irène à Istanbul, 11 avril 2015

Jan Dellüller officie comme prêtre à l'église grecque orthodoxe Saints Pierre et Paul et a également rejoint le choeur dès sa naissance avec entre autres le père Dimitri. Il se souvient des débuts de la formation consécutive à l'ouverture de la semaine du Tourisme à Hatay. “Aujourd'hui, le monde a besoin d'amour et de paix et à chaque endroit où nous donnons un concert, nous donnons l'occasion de faire connaître les chartes d'une manière de vivre.”

11.04.2015 - Concert du Choeur des Civilisations d'Antioche à Istanbul

11.04.2015 - Concert du Choeur des Civilisations d'Antioche à Istanbul

Ahmet Yatmaz, imam de la mosquée Ordu à Yayladağı dans la province d'Antioche tout près de la frontière syrienne, fait partie de la chorale depuis 2012. “Lorsque j'ai eu connaissance de l'existence de ce choeur, j'ai proposé d'en faire partie et c'est ainsi que j'y suis entré” dit-il. “J'ai appris au contact de ces personnes de différentes confessions à les voir seulement avec un regard d'homme. J'ai connu des gens d'horizons divers et j'ai compris que le monde n'est pas constitué seulement du pays ou du lieu où je vis.” conclut-t-il.

Quelques membres du Choeur des Civilisations d'Antioche - 11 avril 2015 à Istanbul, Sainte-Irène

Quelques membres du Choeur des Civilisations d'Antioche - 11 avril 2015 à Istanbul, Sainte-Irène

Le Choeur des Civilisations d'Antioche a figuré en 2012 parmi les 231 nominés pour le Prix Nobel de la Paix. Même s'il n'a pas eu la consécration suprême, il représente sans aucun doute un véritable modèle de tolérance et de fraternité tant au sein de la Turquie où il donne des concerts aux quatre coins du pays (environ 300 depuis la création) que dans d'autres pays tels la France, l'Allemagne, la Grèce. Il a aussi chanté devant le Parlement Européen, le siège des Nations Unies ainsi qu'au Congrès Américain, pour ne citer que quelques exemples.

Chant et danse de Mer Noire, concert du Choeur des Civilisations d'Antioche à Istanbul le 11 avril 2015

Chant et danse de Mer Noire, concert du Choeur des Civilisations d'Antioche à Istanbul le 11 avril 2015

Tout comme Yılmaz Özfırat, İbrahim le retraité juif, Jan le père orthodoxe et Ahmet l'imam souhaitent pouvoir chanter un jour à Gaza devant des Juifs et des Palestiniens, en Syrie ainsi que dans d'autres zones sensibles de la planète si proches de la Turquie mais où l'Homme est oublié au profit d'autres idéaux qui n'ont rien de la religion juive, ni chrétienne ou musulmane.

 

Si ces hommes et ces femmes de bonne volonté arrivent à vivre en paix au quotidien en se respectant, en unissant leurs voix et en montrant ainsi l'exemple, pourquoi ne prendrions-nous pas exemple pour vivre mieux ensemble ? Il dépend de chacun d'entre nous d'apporter une pierre à l'édifice...

Yılmaz Özfırat à la tête du Choeur des Civilisations d'Antioche

Yılmaz Özfırat à la tête du Choeur des Civilisations d'Antioche

Pour aller plus loin :

http://www.medeniyetlerkorosu.com/ (en turc et en anglais)


 

Quelques extraits vidéos du concert donné à Sainte-Irène le 11 avril 2015 :

https://www.youtube.com/watch?v=fEwIWXzYuY4

https://www.youtube.com/watch?v=hSB6ruLZBGY

https://www.youtube.com/watch?v=toM3ToYj5S4

Partager cet article

Repost 1

Commenter cet article

hollevoet 23/04/2015 10:45

Le récit de ce concert est très intéressant, étoffé de mots très forts. Nous avons eu beaucoup de plaisir à lire cet article. j et J.

Nat 06/05/2015 06:14

Merci J & J

Nat 23/04/2015 22:10

Merci à tous les deux !

Mina/Jacqueline 22/04/2015 15:21

Cet article estmerveilleux!
Je lepartage sur Face Book et sur mon blog demusique
Merci!

Nat 06/05/2015 06:14

Merci Mina/Jacqueline

Nat 23/04/2015 22:10

Merci Jacqueline

James 21/04/2015 01:58

Merci de cet article qui donne de l'espoir!!

Jean-Baptiste 20/04/2015 17:04

C'est beau. Cependant je serai curieux de connaitre les paroles des chants, j'imagine en effet mal des musulmans chanter la divinisation du Christ, des juifs sa crucification, et des chretiens scander la gloire de Mahomet. Cependant, "nous formons une famille", et il est normal d'avoir des desaccords au sein de ses membres. N est ce pas Nathalie ?

Nat 20/04/2015 17:24

Tu serais surpris Jean-Baptiste de constater de visu que les paroles des chants religieux ne sont pas un obstacle à des personnes de bonne volonté qui font abstraction de certains préjugés et c'est tant mieux. Chacun a sans aucun doute du mettre de l'eau dans son vin comme on dit et tu sais aussi bien que moi, qu'au sein d'une "véritable" famille, il y a déjà des désaccords, mais quand on veut, on peut arriver à tout, même à ces merveilleux exemples de cohabitation. Ouvre les liens des vidéos et cela te donnera une idée d'un chant juif universellement connu, d'un chant soufi,... La musique adoucit bien les moeurs !

Jean-Pierre 20/04/2015 16:13

Bel exemple donné par ce Choeur des Communautés d'Antioche !
Dommage qu'il ne puisse pas étendre son oecuménisme religieux à un rassemblement des peuples quelles que soient leurs ethnies...

James 21/04/2015 02:09

La musique adoucit les coeurs!

Nat 20/04/2015 17:12

S'il pouvait déjà faire des émules et donner des idées, ce serait déjà pas mal...

FANNY 20/04/2015 15:54

Une rencontre et un spectacle tres emouvant .................
J'aurais bien aime etre parmi les spectateurs !
Grand merci Nat !
FANNY

Nat 20/04/2015 17:12

Cela faisait 4 ans que je voulais les voir lors de ce concert annuel à Istanbul, tout finit par arriver Fanny !