Istanbul s'habille de 1001 tulipes

Article publié dans le Petit Journal d'Istanbul - Edition du 6 avril 2016

 

Comme tous les ans à pareille époque, Istanbul se pare de superbes ornements de tulipes aux quatre coins de la ville. Elle honore cette fleur dont elle a fait son symbole à travers son Festival de la Tulipe dont l'inauguration officielle est prévue le 9 avril 2016 à 13 h au parc d'Emirgan.

 

 

 

Parc d'Emirgan, Istanbul

Parc d'Emirgan, Istanbul

Istanbul s'habille de 1001 tulipes

 

Le sultan Soliman le Magnifique a été le premier, au XVIème siècle, à donner ses lettres de noblesse à cette « plante-turban » - comme elle était appelée en Perse - en organisant chaque printemps, à la pleine lune, des fêtes coûteuses et somptueuses en l'honneur des « lali », premier nom local transformé depuis en « lale ».

Villa jaune au parc d'Emirgan, Istanbul

Villa jaune au parc d'Emirgan, Istanbul

Istanbul s'habille de 1001 tulipes

Les premières tulipes ne viennent pas de Hollande comme beaucoup auraient tendance à le penser mais des prés d'Anatolie et de Mer Noire où elles ont d'abord poussé à l'état sauvage avant d'être produites à Istanbul…

Parc d'Emirgan, Istanbul

Parc d'Emirgan, Istanbul

Par la suite, quelques graines et bulbes sont envoyés clandestinement à Vienne en 1554 - les tulipes n'ayant pas le droit, à l'époque, de quitter la capitale ottomane - par Ogier Ghislain de Busbecq, botaniste flamand et ambassadeur de la monarchie autrichienne auprès de l'empire ottoman, à trois de ses amis.

 

Le résultat obtenu avec ces échantillons convainc l'un d'entre eux qui emmène sa collection de spécimens en Hollande où il s'installe et y débute la commercialisation de la fleur.

Istanbul s'habille de 1001 tulipes
Parc d'Emirgan, Istanbul

Parc d'Emirgan, Istanbul

Si 1588 sortes différentes existaient à cette période au vu du plus ancien ouvrage les recensant, elles se déclinent aujourd'hui dans d'innombrables variétés et couleurs, souvent unies, parfois bicolores.

Parc d'Emirgan, Istanbul

Parc d'Emirgan, Istanbul

Parc d'Emirgan

Parc d'Emirgan

Du parc de Gülhane au magnifique parc d'Emirgan en passant par celui de Yıldız, du parc de la 60ème année à Göztepe/Kadıköy, celui de Beykoz et les collines de Büyük et Küçük Çamlıca sur la rive asiatique ainsi quelques autres lieux moins connus et courus du grand public, des millions de bulbes ont encore été plantés et pour la 11ème année consécutive, Istanbul va vivre durant trois semaines à l'heure du Festival de la Tulipe.

Parc de Gülhane, Istanbul

Parc de Gülhane, Istanbul

Parc de Gülhane, Istanbul

Parc de Gülhane, Istanbul

A partir du 9 avril, plusieurs artistes turcs vont montrer au public leurs réalisations de papier marbré, de calligraphie et de soufflage de verre sur le thème de la tulipe. Divers autres événements tels que le traditionnel concours de photos, une exposition de tableaux, un tournoi de tennis de la tulipe au parc de Göztepe et un tournoi de football de plage sur la route côtière de Caddebostan sont prévus tout au long de l'édition 2016 du Festival de la Tulipe.

Oeuvre de Yasemin Aslan Bakiri, artiste-verrière, présentée au parc d'Emirgan

Oeuvre de Yasemin Aslan Bakiri, artiste-verrière, présentée au parc d'Emirgan

Comme déjà en 2015, un tapis floral composé de 563 000 unités et d'une surface totale de 1728 m2 sera présenté devant le musée Sainte-Sophie du 10 au 30 avril.

 

Des animations musicales agrémenteront aussi le Festival et les plus férus de tulipes, pour qui les immortaliser à l'aide de leur appareil photo ou de leur téléphone portable ne suffit pas, pourront acquérir bulbes et plantes diverses dans différents points de vente installés dans les lieux stratégiques pour agrémenter intérieurs, balcons et jardins.

Parc d'Emirgan à Istanbul

Parc d'Emirgan à Istanbul

Parc d'Emirgan

Parc d'Emirgan

Tous les détails concernant le Festival sur le site municipal https://istanbulunlalesi.ibb.gov.tr/

Nassydz 24/04/2016 10:49

Magnifique reportage. Merci pour le partage.

René Drey 12/04/2016 20:13

Bravo ,pour les photos sur l'embellissement d'Istanbul .Des fleurs,des gens qui passent,paisibles ,un peu de beauté et de culture dans tous les sens dans ce monde de sauvages et de barbares qui tuent pendant que les hommes de bonne volonté travaillent pour que la vie soit meilleure pour tous .
Bien amicalement Nat.

Jean-Pierre 06/04/2016 19:30

Je pense que, comme moi, la plupart des Français (et des Hollandais ?) croient que la tulipe est originaire des Pays-Bas...

Nat 07/04/2016 05:32

Eh oui, les idées faites ont la vie dure Jean-Pierre...

PatDeStra 06/04/2016 13:48

Keukenhof au Pays Bas va être jaloux, mais quoi de plus normal qu'un " lale festival " à Istanbul !

Nat 06/04/2016 16:19

Mais non Patrick, Keukenhof ne sera pas jaloux d'Istanbul, on devrait les jumeler et faire un échange culturel sur le thème de la tulipe...

Vero 06/04/2016 08:24

Bonjour Nathalie, très bel article sur ces superbes parterres colorés : un peu de gaieté dans ce monde de brutes... Vous en avez de la chance à Istanbul ! J'imagine les armées de jardiniers qu'il a fallu mobiliser pour, un à un, les planter tous ces bulbes ! Merci pour cette jolie parenthèse printanière. Bises et belle journée à toi...

Nat 06/04/2016 16:20

Ce ne sont pas les jardiniers qui manquent aux services municipaux du Grand Istanbul Véronique, vu tous les espaces à entretenir et fleurir et vu que c'est la 11ème édition, je présume qu'ils sont rôdés à présent...

Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog