Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 17 ans.

Du bretzel au simit

Le dernier voyage d'Ara Güler

Ara Güler, photographe et photojournaliste turc d'origine arménienne, de son vrai nom Aram Güleryan, est décédé d'une insuffisance cardiaque dans la nuit du 17 octobre 2018 dans l'unité de soins intensifs de l'hôpital Florence Nightingale à Istanbul.

Celui qu'on appelle "l'oeil d'Istanbul", né avec un appareil photo dans le berceau comme il le disait, fait partie des 7 plus grands photographes au monde et s'est vu remettre le titre de « Master of Leica » parmi bien d'autres distinctions telles que le Prix Mığırdıç Beşiktaşlıyan.

Samedi 20 octobre, personnalités du monde politique, culturel, proches et amis, mais aussi de simples admirateurs de cet homme au talent incommensurable et au verbe haut, se sont retrouvés côte à côte pour lui rendre un dernier hommage.

Funérailles d'Ara Güler, église arménienne Üç Horan de Beyoğlu/Istanbul

Funérailles d'Ara Güler, église arménienne Üç Horan de Beyoğlu/Istanbul

Le premier rendez-vous a eu lieu sur la place de Galatasaray à côté du café Ara appartenant à l'artiste où on pouvait le rencontrer quasiment tous les après-midis en semaine. Sur un écran géant devant lequel son cercueil recouvert du drapeau turc a été déposé, Ara Güler évoque ses souvenirs. Le sac utilisé habituellement par le maître et contenant un de ses innombrables appareils photos a été posé juste à côté du sarcophage. De nombreuses personnalités, telles qu'Ibrahim Kalın, porte-parole de la Présidence de la République, Fuat Oktay, Vice-Président de la République, Ahmet Misbah Demircan, Maire de l'Arrondissement de Beyoğlu, ont pris la parole ainsi que son assistant, Fatih Aslan.

Ce dernier retrace les dernières minutes de la vie de celui qu'il a secondé durant des années : « J'espère qu'il est parti sereinement. J'étais à côté de lui jusqu'au bout. Tout ce qu'il a voulu a été fait. Son musée a été ouvert - le 18 août 2018 -, ses archives ont été confiées entre les mains de personnes de valeur ainsi qu'à tout le peuple turc. Il disait que ses photos sont la propriété du peuple turc... A l'hôpital, il m'a regardé une dernière fois dans les yeux, a levé sa main une ultime fois en me faisant comprendre qu'il souhaitait que je la lui tienne comme s'il voulait prendre des forces de moi. Je l'ai tenue. Il s'est endormi, sans douleur, pour l'éternité. Je n'y croyais pas. J'ai perdu ma mère, mon frère alors qu'il était jeune, je ne pouvais pas imaginer que je pourrais éprouver une telle peine ».

Funérailles d'Ara Güler, église arménienne Üç Horan de Beyoğlu/Istanbul
Funérailles d'Ara Güler, église arménienne Üç Horan de Beyoğlu/Istanbul

Funérailles d'Ara Güler, église arménienne Üç Horan de Beyoğlu/Istanbul

Parmi les autres personnalités présentes à cette cérémonie commémorative se trouvaient également, entre autres, Nuri Ersoy, Ministre de la Culture et du Tourisme, Vasip Şahin, Préfet d'Istanbul, Aram Ateşyan représentant le patriarcat arménien de Turquie.

Le violoniste Cihat Aşkın, le musicien Ertan Tekin et un choeur ont interprété des chansons appréciées par le photographe.

Funérailles d'Ara Güler, église arménienne Üç Horan de Beyoğlu/Istanbul
Funérailles d'Ara Güler, église arménienne Üç Horan de Beyoğlu/Istanbul

Funérailles d'Ara Güler, église arménienne Üç Horan de Beyoğlu/Istanbul

Les funérailles ont eu lieu dans l'église arménienne Üç Horan de Beyoğlu à Istanbul, là même où il fut baptisé et où se sont notamment retrouvés Bertrand Buchwalter, Consul Général de France à Istanbul, Hayrı İnönü, maire de Şişli, l'artiste Bedri Baykam, Samuel Aubin, réalisateur du documentaire « Ara Güler, il était une fois Istanbul ».

Bertrand Buchwalter, Consul Général de France à Istanbul (1ère photo), Samuel Aubin, réalisateur d'un documentaire sur Ara Güler (seconde photo), Hayri İnönü, maire de Şişli (3ème photo)
Bertrand Buchwalter, Consul Général de France à Istanbul (1ère photo), Samuel Aubin, réalisateur d'un documentaire sur Ara Güler (seconde photo), Hayri İnönü, maire de Şişli (3ème photo)
Bertrand Buchwalter, Consul Général de France à Istanbul (1ère photo), Samuel Aubin, réalisateur d'un documentaire sur Ara Güler (seconde photo), Hayri İnönü, maire de Şişli (3ème photo)

Bertrand Buchwalter, Consul Général de France à Istanbul (1ère photo), Samuel Aubin, réalisateur d'un documentaire sur Ara Güler (seconde photo), Hayri İnönü, maire de Şişli (3ème photo)

Durant la cérémonie co-célébrée par les archevêques Aram Ateşyan et Sahan Maşalyan, ce dernier a évoqué le souvenir du disparu dont le travail était la vie et la vie était le travail.

Le prêtre Tatul Anushyan a lu le message émanant du Président de la République de Turquie qui a notamment rappelé que « Les grands artistes continuent à vivre au-delà de la mort à travers les œuvres qu'ils laissent derrière eux. » Il évoque dans son message la valeur du disparu qui a pris des clichés des plus grands noms de ce monde de Churchill à Salvador Dali, d'Indira Gandhi à Alfred Hitchock... Il y a encore peu de temps, le maître a photographié Recep Tayip Erdoğan, un bonheur pour lui précise-t-il dans son texte.

Photo du haut, Monseigneur Sahak Maşalyan, archevêque arménien
Photo du haut, Monseigneur Sahak Maşalyan, archevêque arménien

Photo du haut, Monseigneur Sahak Maşalyan, archevêque arménien

A l'issue de la célébration, il fut difficile aux porteurs du cercueil de se frayer un passage parmi la foule pour rejoindre le corbillard qui, escorté ensuite par la police, a pris le chemin du cimetière arménien de Şişli.

Funérailles d'Ara Güler, Beyoğlu/Istanbul
Funérailles d'Ara Güler, Beyoğlu/Istanbul
Funérailles d'Ara Güler, Beyoğlu/Istanbul

Funérailles d'Ara Güler, Beyoğlu/Istanbul

Après une première prière à l'entrée de ce dernier, la procession s'est rendue au caveau familial où repose depuis mars 2010 son épouse Suna. Ara Güler a souhaité que lorsqu'il mourra, on lui rapporte de la terre de Şebinkarahisar (province de Giresun), village natal paternel.

Enterrement d'Ara Güler, cimetière arménien de Şişli/Istanbul
Enterrement d'Ara Güler, cimetière arménien de Şişli/Istanbul

Enterrement d'Ara Güler, cimetière arménien de Şişli/Istanbul

Un jour, Ara est allé avec son père là-bas afin de faire plaisir à ce dernier qui le lui avait demandé. Ils avaient prévu de ramener de là-bas différents fruits secs qu'ils ont finalement oublié sur place en prenant la route. S'en étant rendu compte tardivement, ils n'ont pas rebroussé chemin. Le père d'Ara a toujours éprouvé une tristesse quant à cet oubli. Le jour du décès de son père, on sonne à la porte d'Ara : quelqu'un lui rapporte des fruits secs de Şebinkarahisar. Le photographe les met dans sa poche avant de les glisser dans le cercueil de son père.

De la même manière, Şahin Yılancı, le maire du village, a rapporté, à la demande de Fatih Aslan, de la terre, éparpillée en partie sur le cercueil, en partie sur la terre qui allait recevoir la dépouille par les prêtres arméniens... ainsi que des fruits secs qui ont, semble-t-il, également été déposés à l'intérieur de son cercueil.

En 2010, la rue principale de Şebinkarahisar a été baptisée «avenue Ara Güler » en présence du photographe.

Ara Güler a souhaité avoir pour son dernier voyage de la terre du village natal de son père
Ara Güler a souhaité avoir pour son dernier voyage de la terre du village natal de son père

Ara Güler a souhaité avoir pour son dernier voyage de la terre du village natal de son père

Après la mise en terre et les prières et chants arméniens qui ont accompagné cette cérémonie, des oeillets rouges ont été déposés par certains, de l'eau jetée sur la tombe par un autre, des prières faites en silence avant le dernier salut à celui qui mieux que quiconque a montré au monde son Istanbul, ceux qui y vivent, sa Turquie, merci Ara bey... Vous resterez toujours dans notre cœur.

Enterrement d'Ara Güler, cimetière arménien de Şişli/Istanbul
Enterrement d'Ara Güler, cimetière arménien de Şişli/Istanbul
Enterrement d'Ara Güler, cimetière arménien de Şişli/Istanbul

Enterrement d'Ara Güler, cimetière arménien de Şişli/Istanbul

Album photos sur les funérailles d'Ara Güler visible sur :

https://www.facebook.com/nathalie.ritzmann/media_set?set=a.10156050792052842&type=3

Musée Ara Güler : http://aragulermuzesi.com

Musée Ara Güler, Bomonti Ada - Şişli/Istanbul
Musée Ara Güler, Bomonti Ada - Şişli/IstanbulMusée Ara Güler, Bomonti Ada - Şişli/Istanbul

Musée Ara Güler, Bomonti Ada - Şişli/Istanbul

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bonnard 27/10/2018 11:04

Merci pour ce beau reportage !!!

Hollevoet 23/10/2018 21:30

bonjour Nathalie
en 2010,vous nous racontiez votre désir de rencontrer ce maître de la photo,
En juin 2010 étions heureux de lire votre rencontre. Merci pour cet énième grand
photo reportage: les funérailles d'Ara Güler. Amitiés. Jacques et Jacquie
( avons vu l'excellent film de Nuri Bilge Ceylan: le poirier sauvage 3h08.

Nat 24/10/2018 06:24

Bonjour Jacques et Jacquie, oui finalement mon désir de réaliser un reportage avec Ara Güler s'est réalisé peu de temps après notre rencontre.... En fait, je l'avais déjà croisé auparavant à deux reprises mais sans discuter avec lui... Après, je l'ai revu régulièrement et je suis heureuse d'avoir pu le côtoyer autant de fois... Bien amicalement.

Gisèle 22/10/2018 10:11

Merci Nathalie, pour ce compte-rendu des funérailles du plus grand photographe de Turquie. Qu'il repose en paix...