Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 17 ans.

Du bretzel au simit

La plus belle messe de la nuit de Noël d’Istanbul à Saint-Antoine

Comme chaque année, la foule se presse dans l'église Saint-Antoine située sur l'artère piétonne d'İstiklal Caddesi à Istanbul pour la plus belle nuit de Noël de la ville.

Fidèles, invités, touristes, mais également musulmans, croyants - voire incroyants, agnostiques ou non pratiquants - de la ville sont au rendez-vous pour la cette célébration de la venue au monde de Jésus-Christ.

Plus d'une heure avant le début de la veillée, il n'y a presque plus de place pour s'asseoir et les chaises ne se multipliant pas à l'infini comme les pains, de nombreux personnes vont rester debout durant au moins trois heures.

Sapins bleus merveilleusement décorés, boules gigantesques bleues et argentées, noeuds chatoyants. La décoration somptueuse est assurément à la hauteur de l'événement.                                                         

Célébration de la nuit de Noël, église Saint-Antoine de Beyoğlu à Istanbul

Célébration de la nuit de Noël, église Saint-Antoine de Beyoğlu à Istanbul

Plusieurs officiels honorent de leur présence cette cérémonie, tel Gabor Kiss, Consul Général de Hongrie, Osman Ekşi, sous-préfet de Beyoğlu, Ahmet Misbah Demircan, maire de Beyoğlu, quelques représentants du monde politique, entre autres.

Après une heure de veillée où les choeur philippin et africain se relaient pour interpréter des chants de Noël de toute beauté - dont vous pouvez écouter un extrait en cliquant  ici -, entrecoupés de textes lus dans différentes langues, la messe peut commencer.

Les prêtres et servants emmenés en procession par le père Iulian, prêtre responsable de l'église Saint-Antoine, traversent doucement la nef avant de s'installer à leur place respective.

L'autel est ensuite encensé par les pères Iulian et Anton.

La plus belle messe de la nuit de Noël d’Istanbul à Saint-Antoine

C'est après au tour d'un crieur public d'annoncer solennellement la bonne nouvelle du jour, la venue au monde du Sauveur, Jésus-Christ. Vous pouvez l'écouter en cliquant ici.

L'annonce de la venue du Messie par le crieur public

L'annonce de la venue du Messie par le crieur public

Marie et Joseph arrivent devant l'autel et l'enfant-Messie est présenté au prêtre qui l'accueille dans ses bras avant de l'élever et de le présenter à l'assemblée.

Il le couche ensuite délicatement sur la paille, Marie et Joseph prenant place derrière le nouveau-né pour le veiller.

Présentation du Messie

Présentation du Messie

Le fils de Dieu est également encensé alors que retentissent en choeur glorifications et louanges. Vous pouvez revivre ce moment très fort en appuyant ici.

Tour à tour, les différents prêtres vont prendre la parole pour lire l'évangile d'abord en turc, puis en anglais - le frère africain va ensuite "chauffer" la salle en entonnant un chant religieux et en dansant quelques instants -, puis en italien.

Le père Iulius d'origine nigérienne

Le père Iulius d'origine nigérienne

L'homélie en turc du père Anton clôture de façon enjouée et vivante cette partie de la célébration.

Les différents religieux se retrouvent ensuite autour de l'autel pour l'eucharistie.

La plus belle messe de la nuit de Noël d’Istanbul à Saint-Antoine

Après la communion, la procession va refaire le tour de la nef et la fin de l'office religieux est particulièrement cérémonial.

La plus belle messe de la nuit de Noël d’Istanbul à Saint-Antoine

Avant d'être déposé dans la crèche, l'enfant Jésus est encore élevé au ciel avant d'être installé à la vue de tous ceux qui vont défiler les jours à venir.

La plus belle messe de la nuit de Noël d’Istanbul à Saint-Antoine

Durant l'encensement de la crèche, le père Iulian prend l'un ou l'autre enfant dans les bras pour lui montrer de plus près le petit qui représente tellement pour nous catholiques.

La plus belle messe de la nuit de Noël d’Istanbul à Saint-Antoine

Le chant de Noël "Minuit chrétien" est ensuite entonné dans différentes langues et par divers membres de l'assemblée.

C'est un moment de partage particulièrement agréable et convivial.

La plus belle messe de la nuit de Noël d’Istanbul à Saint-Antoine

Je pense sincèrement qu'il y a peu d'églises en France ou dans les pays francophones qui peuvent se vanter d'accueillir autant de monde un 24 décembre, surtout d'origines, de cultures et de religions différentes.

Cela fait vraiment partie des particularités... et des richesses d'Istanbul.

Un diaporama photo est également visible ici pour clôturer ce Noël 2012 pas tout à fait comme les autres pour certaines personnes de l'assistance...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article