Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 17 ans.

Du bretzel au simit

Sığacık et Teos, deux sites attrayants en région égéenne

Article publié dans le Petit Journal d'Istanbul - Edition du 8 juillet 2020
 

Après avoir récemment découvert ensemble la belle petite ville d’Urla et son quartier d’İskele situés à une quarantaine de km d’Izmir, c’est à une petite trentaine de km plus au sud (ou à 50 km en venant directement d’Izmir) que vous serez également enchantés par la charmante cité de Sığacık et le magnifique site ionien de Teos.

 

Située au bord de la mer Egée, Sığacık, rattachée administrativement à sa voisine Seferihisar, a été la première ville de Turquie à faire partie en 2009 du réseau international des villes du bien vivre Cittaslow comprenant 266 villes dans 30 pays.

 

Une ruelle pimpante de Sığacık, une charmante Cittaslow à 50 km d'Izmir

 

En hiver, dans les ruelles étroites où les maisons blanches en pierre s’alignent de façon harmonieuse, se dégage une odeur de mandarine, fruit réputé du secteur. Durant la belle saison, c’est une débauche de fleurs de toutes les couleurs ainsi qu'une végétation omniprésente, le tout se mariant gaiement avec la décoration et les volets des demeures.

 

 

Dans les ruelles de Sığacık

 

Le dimanche, jour de marché où l'on trouve une profusion de produits locaux et régionaux de toutes sortes, attire de nombreux visiteurs. Les fruits et légumes traditionnels sont surtout vendus dans l’enceinte de la jolie petite citadelle longeant le port.

 

Dimanche, jour de marché à Sığacık

 

Les petites rues du centre historique sont, quant à elles, occupées par les riverains et les habitants de la région qui vendent leurs délices fait maison allant des fleurs de courgettes ou des feuilles de vignes farcies aux börek de toutes sortes en passant par quantité de douceurs variées et attirantes. 

 

On ne sait plus où donner de la tête tant il y a de quoi rassasier sa gourmandise attisée de façon permanente.

 

Des farcis maison au marché dominical de Sığacık

Un beau choix de börek maison au marché dominical de Sığacık

 

Les réalisations de petites mains d’or vous donneront sans doute aussi l’envie d’en ramener l’une ou l’autre ; il y en a pour tous les goûts et tous les âges.

 

Au marché dominical de Sığacık

 

C’est aussi l’occasion de s’offrir une balade en mer pour quelques heures en alliant les plaisirs de la baignade ou de s’offrir un brunch au bord de l’eau, l'un n'empêchant néanmoins pas l'autre...

 

Brunch le long du port de Sığacık

 

Les pensions, toutes plus coquettes les unes que les autres, sont  nombreuses à Sığacık. Vous aurez ainsi l’embarras du choix en ce qui concerne l’hébergement.

 

Une pension parmi bien d'autres à Sığacık

 

A moins de 2 km du centre-ville de Sığacık, une longue halte s’impose pour découvrir le splendide site de Teos, une des douze villes antiques ioniennes. Avant d’emprunter l’agréable parcours aménagé avec soin, le film de présentation très réussi proposé à l’entrée vous permettra d’en savoir plus sur cette ville qui aurait été fondée aux alentours de 1000 av. J.-C.

 

Des fouilles ont été menées sur place d’abord par les anglais en 1764, 1765 et 1862, puis par les français en 1924 et 1925. Les turcs ont également fouillé Teos régulièrement à partir des années 60 et depuis dix ans c'est l’université d’Ankara qui s'en charge.

 

   Le bouleutérion de Teos

 

Dionysos fut le dieu principal honoré à Teos et le célèbre architecte grec Hermogène fut chargé de construire là le temple le plus vaste érigé à sa gloire. Les travaux réalisés actuellement ne permettent pas d’approcher les vestiges dudit temple mais la vue du chemin donne une idée de l’ampleur de la réalisation.

 

Les vestiges du temple de Dionysos à Teos

 

Un peu plus à l’est en continuant la promenade parmi les magnifiques oliviers, voici le superbe bouleutérion où se tenait le conseil des habitants gérant les affaires administratives de la ville. Du haut des gradins, les pierres de l’agora qui se mêlent à la végétation environnante offrent une perspective mystique. 

 

Vue sur l'agora de Teos du haut des gradins du bouleutérion

 

Grâce aux fouilles et aux réalisations effectuées en 2013 et 2014, de nombreux éléments de toute beauté provenant du théâtre antique sont à présent exposés autour de ce dernier. En empruntant le petit chemin qui le contourne, voici l’acropole archaïque d’où la vue sur le village de Sığacık est très plaisante.

 

Le théâtre antique du site de Teos

 

Par ailleurs, une très intéressante citerne en excellent état de conservation se trouve au sud du temple de Dionysos. 

 

La citerne du site de Teos

 

La cité antique de Teos était pourvue de deux ports, l’un situé au nord, l’autre au sud. Il reste des vestiges de ce dernier qui, bien que se trouvant en dehors du site même, est aisément accessible en suivant les panneaux en place après la citerne. Dans le prolongement de l’embarcadère, une ancienne petite église qui remonterait au moins au Xème siècle, au vu des pièces et céramiques trouvées sur place, dévoile ses vestiges.

 

Vestiges de l'église de l'ancien port sud de Teos

 

La visite de ces lieux chargés d’histoire ravira autant les férus de sites antiques que les amateurs d’une nature qui s’y révèle généreuse et délassante à souhait.

 

Les superbes oliviers centenaires du site de Teos

 

Comment s’y rendre : 

- en voiture à 50 km d’Izmir

- en transport en communs : de la station de métro Fahrettin Altay à Izmir, bus municipal No 985 pour Seferihisar, ensuite soit le bus 640, soit un minibus ou un taxi (15 mn).

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hollevoet 08/07/2020 21:53

L'on découvre ces endroits attrayants avec plaisir, ravissement, toujours bien décrits; des photos belles et expressives. J et j.

JACQUELINE 08/07/2020 20:06

Un parfum de Méditerranée que je connais bien. Splendide endroit qui donne des envies d'évasion. Culture et gastronomie...le reve!!

chantal legourd 08/07/2020 09:54

Toujours agréable de te lire
A quand ton guide touristique ?
Bises

Nat 08/07/2020 13:12

Merci Chantal... Suivez le guide pour l'heure ici et sur les réseaux sociaux, surtout FB dans mon groupe "Du bretzel au simit". Bises

Manuela 08/07/2020 05:59

Superbe lieu. Merci, merci!