Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 17 ans.

Du bretzel au simit

Le rideau est tombé sur l'hôtel historique Yeni Şükran de Kemeraltı à Izmir

Article publié sur lepetitjournal.com d'Istanbul le 16 juillet 2021

En plein coeur d’Izmir, dans le trépidant quartier du bazar historique de Kemeraltı, une page d’histoire s’est tournée avec la fermeture fin mai 2021 de l’hôtel Yeni Şükran, une enseigne d’un autre temps qui avait ouvert ses portes au début du siècle dernier.

Il était une fois Yeni Şükran Oteli à Kemeraltı/Izmir

Le ton était donné dès le seuil de la porte franchi. A la réception, le gérant, Monsieur Ilyas, avec sa belle moustache blanche, semblait sortir tout droit d’un film des années 30 ou 50. Les chaussures crissaient sur le tapis recouvrant la moquette des marches de l’escalier menant aux chambres situées à l’étage.

Yeni Şükran Oteli à Kemeraltı/Izmir

Là haut, un étroit couloir permettait de faire le tour du bâtiment plus ou moins rectangulaire comportant une cour centrale intérieure - tel un caravansérail - et dans laquelle bon nombre de commerçants avaient élu domicile au rez-de-chaussée.

L'entrée du bâtiment abritant Yeni Şükran Oteli à Kemeraltı/Izmir

À Yeni Şükran Oteli, le temps semblait s’être arrêté il y a bien longtemps. Des drapeaux turcs et d’autres à l’effigie d’Atatürk - le fondateur de la République de Turquie -, se mêlaient aux innombrables photos du quartier et de certains de ses résidents. Lorsque la place le permettait, des fauteuils et canapés étaient alignés en rang d’oignons dans le couloir.

Dans les couloirs de Yeni Şükran Oteli à Kemeraltı/Izmir

Dans chaque angle de l’immeuble se trouvait une pièce à vivre ouverte et commune avec tantôt courant en plein milieu du plafond en bois le tuyau d’alimentation d’un poêle à charbon, tantôt une armoire ou une commode du temps jadis aux côtés d’autres vestiges du passé.

Décors de Yeni Şükran Oteli à Kemeraltı/Izmir

Les sanitaires communs rappelaient les hammams d’antan. Le confort de certaines chambres était quelque peu spartiate ; dans d'autres, l'aménagement personnalisé apportait une touche plus gaie. Il faut dire que cet hôtel était notamment devenu un refuge pour de nombreux hommes ou femmes désireux de quitter la maison quelques jours suite à un différend, des sans domicile fixe, des sans famille, certains ayant un emploi, d’autre pas, des laissés-pour-compte de la société... 

Sanitaires communs de Yeni Şükran Oteli à Kemeraltı/Izmir

Une chambre individuelle de Yeni Şükran Oteli à Kemeraltı/Izmir

Certains y vivaient depuis des années, voire des dizaines d’années, tel Ihsan Adnan E., âgé de 62 ans. Après sa séparation avec sa femme, il est venu à l’hôtel Yeni Şükran il y a... 42 ans sur les recommandations d'une infirmière... et y est resté !

İhsan Adnan E. résidant de Yeni Şükran Oteli à Kemeraltı/Izmir pendant 42 ans - capture d'écran reportage "İzmir'in asırlık Yeni Şükran Otel'ne veda:Burası bir yuvaydı" sur la chaîne d'actualités +90

Abdullah D., 58 ans, originaire d'Erzurum, travaillait par le passé sur un bateau. Cela faisait 8 ans que l’hôtel était devenu sa demeure… et Ilyas en quelque sorte son père adoptif.

Avec ce dernier et sa fille Duygu, les résidents de longue date s’installaient ensemble pour partager le repas, une famille recomposée d’un genre inhabituel… Tous disposent, sans aucun doute, de matière pour contribuer à la rédaction d’un livre d’histoire sur l’hôtel Yeni Şükran. Avec sa propre histoire, chacun détient assurément les ingrédients d’un roman si sa vie était racontée.  

Abdullah D. résidant de Yeni Şükran Oteli à Kemeraltı/Izmir pendant 8 ans - capture d'écran reportage "İzmir'in asırlık Yeni Şükran Otel'ne veda:Burası bir yuvaydı" sur la chaîne d'actualités +90

À la fermeture, certains habitants âgés ont intégré une maison de retraite, d’autres plus jeunes ou bien-portants ont pu trouver, avec l’aide d’Ilyas, de la place dans des hôtels du proche quartier de Basmane.

En 2019, un incendie s'est déclaré au niveau de la toiture et la situation des lieux s’est détériorée, tant financièrement qu’au niveau du bâtiment.

Yeni Şükran Oteli à Kemeraltı/Izmir

Le quartier historique de Kemeraltı fait partie du secteur figurant dans le dossier İzmir, une ville portuaire historique”, projet inscrit sur la liste indicative du patrimoine mondial de l’Unesco.

Après avoir exploité les lieux pendant ces 40 dernières années, İlyas Çamtaş a remis les clés de l'hôtel au propriétaire de la bâtisse, l’homme d’affaires Nazmi Filibeli, dont la famille est originaire d’Izmir. L’édifice, enregistré sur la liste du patrimoine culturel immobilier d’Izmir, a pu bénéficier d’une autorisation pour la réalisation de travaux de restauration majeurs. Ces derniers ont d’ailleurs démarré et devraient durer 12 à 14 mois.

14 juillet 2021, les travaux ont démarré derrière la grille de Yeni Şükran Oteli à Kemeraltı/Izmir

Mais qu’adviendra-t-il de cet élément du patrimoine smyrniote construit il y a 110 ans, est-ce que ce sera encore un hôtel, ou alors un musée ? La fille d’Ilyas n’en sait fichtre rien. Ce dernier, surnommé “le père des pauvres” par ses résidents, a déclaré être profondément attristé par la fermeture de l’établissement.

Pendant les années où il dirigeait les lieux, il a notamment accueilli feu l’acteur de théâtre Nejat Uygur, resté avec des groupes conséquents dans son hôtel pendant de nombreuses années. Ilyas Çamtaş a expliqué que les écrivains d'Izmir se réunissaient souvent à Şükran Lokantası, le restaurant ouvert dans la cour il y a une vingtaine d’années. C’était un lieu très populaire lors de la reprise de l’établissement par son propriétaire actuel.

İlyas Çamtaş, gérant de Yeni Şükran Oteli à Kemeraltı/Izmir durant 40 ans - photo internet

Sur la fontaine en marbre trônant au fond de la cour, une inscription indique : “Allahım ne güzel dilemiş ve güç kuvvet ancak Allahın’dır. Allah onlara tertemiz içecekler sunacak.”, autrement dit : “Que mon Dieu l'a si bien souhaité mais la puissance et la force lui appartiennent. Il leur offrira des boissons pures."

Il faut espérer que tant cette fontaine que les glycines alentours verront renaître un lieu digne de son nom, à l’image de celui qu’il a été durant toute sa longue vie…

Yeni Şükran Oteli à Kemeraltı/Izmir - capture d'écran reportage "İzmir'in asırlık Yeni Şükran Otel'ne veda:Burası bir yuvaydı" sur la chaîne d'actualités +90

Yeni Şükran Oteli à Kemeraltı/Izmir

Nb : J’ai découvert par hasard Yeni Şükran Oteli fin septembre dernier lors d’une de mes balades à Kemeraltı et ai pu arpenter les couloirs et y faire des photos. J’avais alors croisé l’une ou l’autre ombre discrète, esquissant un sourire bienveillant. En ayant ensuite effectué quelques recherches sur cet endroit hors du commun qui m’avait véritablement bouleversée, je m’étais promis de  faire un reportage sur place et d’interviewer notamment l’un ou l’autre de ses habitants au long cours. En raison de la pandémie, il m’a fallu décaler à plusieurs reprises ce projet. Finalement, il était inscrit dans mon agenda pour le mois prochain, mais le destin en a décidé autrement...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jacques Hollevoet 19/07/2021 15:58

Toujours prêts à lire ce genre de récit très intéressant
de Turquie. J et j.

Nat 19/07/2021 16:22

Merci à tous les deux, meilleures salutations !

MARTINE JUSZCZAK 16/07/2021 09:14

bravo pour ce magnifique article, empli d'une pointe de nostalgie.

Nat 16/07/2021 14:10

Merci Martine...

Gérard Foulon 16/07/2021 06:34

Bravo pour ce reportage. Le temps passe mais grâce à vous nous continuons à visiter cette Turquie que nous avons aimée; Gérard

Nat 16/07/2021 14:09

Merci Gérard....