Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 18 ans.

Du bretzel au simit

Célébration de Theotokos sur le site du Concile d’Ephèse

Article publié dans le No 238 (septembre-octobre-novembre 2021) de la revue "Le Monde de la Bible"

Dans le magnifique cadre du site antique d’Ephèse inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco se déroule chaque 2ème dimanche du mois d’octobre, et ce de façon régulière depuis 1986, la fête de la Theotokos, au milieu des vestiges mêmes de l’église conciliaire. 

Vestiges de l'église de la Vierge Marie sur le site antique d'Ephèse, où a eu lieu le Concile du même nom en 431

Pèlerinages et célébrations étaient déjà organisés par le passé - tels en 1951, en 1968 et en 1970 - comme mentionné dans les archives de la chronique des dominicains d’Izmir.

Ces dernières années, c’est autour de Monseigneur Paul Fitzpatrick Russell, nonce apostolique en Turquie*, que se retrouvent, outre l’archevêque d’Izmir, les prêtres de la région, de nombreux hommes d’églises arrivés des 4 coins du pays et certains venant parfois de pays bien lointains. Les fidèles affluent également pour l’occasion d’Izmir, d’Istanbul, de plusieurs villes turques, voire certains de l’étranger, pour assister à cette messe peu ordinaire.

Monseigneur Paul Fitzpatrick Russell, ancien nonce apostolique en Turquie, suivi de Mgr Lorenzo Piretto, ancien archevêque d'Izmir, fête de Theotokos 2020 sur le site antique d'Ephèse

Fête de Theotokos en octobre 2020 sur le site antique d'Ephèse

Si les près de deux millions de visiteurs annuels s’extasient sur les lieux phares que sont la bibliothèque de Celsus, le gigantesque théâtre, la monumentale fontaine de Trajan, le temple d’Hadrien ou encore les maisons en terrasse, ils ignorent souvent l’église de la Vierge Marie, quelque peu isolée du parcours habituel.

La célèbre bibliothèque de Celsus sur le site antique d'Ephèse

Dans la première moitié du 4ème siècle ap. J.-C., l’empereur Constantin  ordonne d’ériger à Ephèse la première église d’Orient dédiée à Marie sur l’emplacement du Mauseion, un édifice colossal détruit par les goths. 

C’est dans cette basilique que se tient du 22 juin au 31 juillet 431 le troisième Concile oecuménique présidé par Théodose II, empereur romain d’Orient et Valentinien III, empereur romain d’Occident. Il réunit plus de 200 évêques sous la direction de Saint Cyrille, patriarche d’Alexandrie. 

Vestiges de l'église de la Vierge Marie sur le site antique d'Ephèse, où a eu lieu le Concile du même nom en 431

Les enjeux portent sur la doctrine du nestorianisme qui, d’une part, reprend sous d’autres termes l’hérésie d’Arius et distingue deux personnes en Jésus-Christ, l’une divine et l’autre humaine, et au souhait de Nestorius de nommer la Vierge Marie “Christotokos”, soit “Mère du Christ”.

Nestorius, alors évêque de Constantinople, va finalement être condamné lors du Concile qui décide de considérer l’union des deux natures du Christ, à la fois homme et Dieu. En outre, l’assemblée proclame Marie “Theotokos”, à savoir “Mère de Dieu”, et abonde ainsi dans le sens de la ferveur populaire qui a pris, depuis longtemps, l’habitude de la nommer de la sorte.

Octobre 2020, fête de Theotokos sur le site antique d'Ephèse

L’annonce de cette dernière décision déclenche une ferveur indescriptible du peuple éphésien qui accompagne triomphalement Saint Cyrille et l’évêque Memnon d’Ephèse à leur sortie de l’église en illuminant les rues de milliers de torches et en brûlant de l’encens pour parfumer l’air.

Considéré comme un blasphémateur, Nestorius est, quant à lui, destitué de son siège patriarcal.

Fête de Theotokos en octobre 2020 sur le site antique d'Ephèse

À la suite de ce concile, s’ouvre le chemin de la dévotion mariale à Ephèse, dont le nom est déjà intimement lié à l'apôtre Paul, considéré comme le fondateur de l'Église d'Éphèse, et à l'apôtre Jean, ayant passé les dernières années de sa vie et qui y est mort.

* La mission de Mgr Russell en Turquie s'est achevée en août 2021

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article