Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 19 ans.

Du bretzel au simit

L'air de Paris souffle au Centre d'Art Arkas à İzmir

Article publié sur  http://www.lepetitjournal.com d'Istanbul le 5 décembre 2022

Depuis le 28 septembre dernier, le Centre d'Art Arkas à Izmir a déjà accueilli plus de 45.000 visiteurs venus admirer la nouvelle exposition « L'air de Paris » - Ecole de Paris 1945-1968, Art Turc Contemporain.

Tableaux de Léopold Lévy - Collection Arkas

À gauche des oeuvres d'Abidin Dino dont "Une longue balade" - collection Sakip Sabancı - et

à droite un tableau sans nom d'Hulusi Mercan de la collection Arkas

Lucien Arkas, Président-directeur général d'Arkas Holding, fervent amateur et collectionneur d'art, est ravi d'accueillir une telle exposition, du jamais vue en Turquie.  Pas moins de 36 artistes turcs, dont certains très renommés, tel le peintre, caricaturiste et écrivain Abidin Dino, le peintre avant-gardiste Fikret Mualla, le sculpteur Kuzgun Acar, ou encore le photographe Güneş Karabuda, sont présents à travers leurs œuvres, leurs lettres, carnets, affiches et photographies. Leur point commun, s’être rendus à Paris pour se retrouver dans l'environnement libéral de la ville et développer leur production artistique.

Exposition "L'air de Paris", Centre d'Art Arkas, İzmir

Müjde Unustası, directrice de l'exposition et son commissaire le Dr Necmi Sönmez, peuvent se réjouir de l'engouement des smyrniotes pour ce nouvel événement culturel de taille qui permet de découvrir 288 œuvres en tous genres dont 24 appartenant à la collection Arkas.

Abidin Dino et Ara Güler, café de Flore 1960 -Photo de Güneş Karabuda

Parmi les visiteurs, Asena, 23 ans, qui étudie en 4ème année de littérature anglaise à l'Université Celal Bey à Manisa et qui nous livre l'objet de sa visite : « J'ai vécu près de 5 mois à Bordeaux l'an passé en France. Je suis partie en projet Erasmus, puis à mon retour en Turquie, j'ai eu envie de travailler sur la langue et la culture françaises. Pour cette raison, je suis de près tous les événements qui y sont rattachés. Cette exposition est très importante pour moi, car Paris est une ville très influente, Bordeaux aussi. Je suis venue ici aujourd'hui parce que c'est très précieux d'apprendre une culture et une langue différentes. » 

Asena à l'exposition "L'air de Paris" au Centre d'Art Arkas à Izmir

Asena n'est pas venue seule mais avec cinq autres étudiants, deux turcs, deux Azéri et  Alexandru, roumain, âgé de 21 ans : « J'ai appris par mes amis, dont Asena et Doğancan, l'existence de cette exposition aujourd'hui, pour présenter des œuvres de nombreux artistes turcs ayant vécu à Paris et j'ai été très enthousiasmé de venir. Je suis dans la même université mais pas dans la même classe qu'Asena et suis venu avec le programme Erasmus. Je suis d'abord venu en Turquie 2 mois pour un stage, ensuite dans la même université pour un semestre. C'est vraiment un beau pays, j'aime les gens, ils sont si chaleureux ; j'ai créé plein de liens amicaux ici, j'ai plein d'amis, j'aime ce pays, sa culture. Izmir possède une grande culture et est très cosmopolite.»

à droite Alexandru et les deux étudiants azéri, exposition "L'air de Paris", Centre d'Art Arkas à Izmir

Exposition "L'air de Paris", Centre d'Art Arkas à Izmir

En parallèle, comme de coutume, l'İnstitut français à Izmir présente “L’école de Paris dans le viseur de Fahri Petek”, une série de photographies prises entre 1945 et 1968 signées par le père de Gaye Petek. Leur demeure était le lieu de rendez-vous de l'intelligentsia turque à Paris, tels Nazim Hikmet, Yaşar Kemal ou Abidin Dino et dont les portraits sont présentés ici aux côtés de photos de la famille Petek.

Exposition “L’école de Paris dans le viseur de Fahri Petek”, İnstitut français à Izmir

L'exposition « L'air de Paris » se tient jusqu'au 12 février 2023 - Ouverte tous les jours sauf lundi, de 10 h à 18 h - Entrée gratuite 

https://arkassanatmerkezi.com/fr

Exposition "L'air de Paris", Centre d'Art Arkas à Izmir

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Super article, merci Nat !
Répondre
N
Merci pour ton intérêt Dom ! Bises
M
Très bel article, comme d'hab ! Bisous glacés, mais néanmoins chaleureux, de Lémeré.
Répondre
N
Merci vielmol Mickala ! Liawa Schmoutz