Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 19 ans.

Du bretzel au simit

Le 4ème Festival International de Culture Séfarade d’Izmir a tenu ses promesses

Article publié sur  http://www.lepetitjournal.com d'Istanbul le 2 janvier 2023

Izmir a accueilli pour la 4ème fois le Festival International de Culture Séfarade organisé du 18 au 27 décembre 2022. Il a ainsi correspondu à nouveau à la durée de Hanoukka, la fête des lumières, période très importante pour la communauté juive.

 Exposition photo sur “les traces des juifs”, synagogue Etz Hayım, Izmir

 4ème Festival International de Culture Séfarade d’Izmir

Nesim Bencoya, coordinateur général d’Izmir Jewish Heritage Project et directeur du festival ainsi que sa sympathique équipe, n’ont pas chômé pour proposer un nouveau programme de haut niveau qui a tenu toutes ses promesses.

L’ouverture officielle, en présence d’Abdül Batur, maire de l’arrondissement de Konak, a permis de découvrir dans la synagogue Etz Hayım la très intéressante exposition photo sur “les traces des juifs” et de profiter ensuite du concert de chants sépharades très apprécié, donné par Selim Atakan, Buket Behar et Zilan Hasret Yıldız.

 Abdül Batur, maire de Konak, ouverture du 4ème Festival International de Culture Séfarade d’Izmir

La visite organisée le 1er jour a permis à quelque 300 personnes de découvrir l’extraordinaire patrimoine juif du quartier de Kemeraltı à Konak/Izmir qui regroupe pas moins de 8 synagogues..

“Fêtes et saveurs” était la thématique de la causerie organisée dans la synagogue Sinyora et qui a attiré un grand nombre de curieux. Modérée par Ceki Hazan, Sara Enrikez, Ricina Yomtov, Levana Levi et Perla Özonur ont impressionné les participants avec leurs discours ainsi que les mets proposés. 

Une présentation portant sur les “Initiatives de patrimoine culturel”, une rencontre avec Jean François Carcelen et Line Amsallem sur “les traces de la culture sépharade espagnole contemporaine” organisée en collaboration avec l’Institut Français d’Izmir, une autre avec Dr Siren Bora sur “La presse juive à Izmir” et le panel “Regards sur la communauté turque juive” avec l'auteure Raşel Rakella Asal accompagnée de Hülya Soyşekerci, du Prof.Dr. Semiramis Yağcıoğlu et de Bahri Karaduman, ont tous remporté un franc succès.

Line Amsallem et Jean François Carcelen

La cérémonie du havdalah - prière juive du soir - a précédé le concert “Salut de Smyrne” sur la musique sépharade méditerranéenne.

Grâce au partenariat avec l’Institut Goethe d’Izmir, le groupe Hamburg Klezmer Band a enthousiasmé le public avec sa musique très entraînante, autrefois entendue dans les rues de l'ancien quartier juif d'Izmir.

Trois films, en l’occurrence “Romaniotes”, “De Gusto” et “1945”, ont été projetés dans l’ancienne synagogue portugaise.

La cérémonie de Hanoukka a clôturé le festival. Durant celle-ci, l’ambassadeur de Suède en Turquie, le représentant culturel de la mairie, le maire de quartier ainsi que plusieurs représentants de minorités (afro-turque, grecque et anglicane) ont tour à tour allumé une des bougies du chandelier de Hanoukka.

Fête de Hanoukka,  synagogue Etz Hayım, İzmir

Après le chant religieux et les explications historiques dispensées par le rabbin venu pour l’occasion, ce fut au duo “Milo ke Mandarini” d’occuper le centre de la synagogue Etz Hayım et de donner un magnifique concert pour le plus grand bonheur du public.

 “Milo ke Mandarini”, synagogue Etz Hayım, İzmir

Le 4ème Festival International de Culture Séfarade d’Izmir a bien vécu et les participants vont attendre avec impatience la tenue de la 5ème édition fin 2023.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article