Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 13 ans

10 à 15 000 Roms de Turquie se sont retrouvés hier à Istanbul

Cet article a été transféré sur mon blog infos le 5 décembre 2010.

 

   17-janvier-2010 2740 copy

                 Sulukule roman orkestrası, mené par son chef Şenol, en chemise blanche


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Jamiel 13/04/2010 15:20


Bonjour,

Merci pour ces aperçus vivants de la Turquie ! L'étude de ce pays et de l'identité turque est au programme du concours de l'ENS cette année, et votre blog m'intéresse beaucoup. J'aimerais bien
réutiliser certaines informations dans ma copie (car vous en faites une très bonne synthèse) mais il me manque vos sources, notamment en ce qui concerne les chiffres... Pourriez-vous me donner
celles qui vous ont informées sur cette fête rom ?

J'espère que ma demande ne vous étonne pas trop ! Merci beaucoup en tout cas, de tenir ce blog avec autant de sensibilité.


Nat 14/04/2010 19:02



J'ai tiré un certain nombre d'informations de la presse écrite turque qui a relaté abondamment l'événement. Il me serait agréable si vous pouviez me faire parvenir par mail, une fois terminée, un
exemplaire de votre copie. Je vous en remercie d'avance et vous souhaite bonne réception pour la rédaction de celle-ci.



Didier 17/03/2010 21:19


Nat, merci pour ta réponse. Je te dirai ce que je pense de Pamuk quand j'en aurai lu un peu plus. Pour revenir au sujet, merci pour ta précision au sujet des Roms d'Istanbul je comprends mieux
maintenant. Quand je lis les commentaires là-haut, moi qui suis belge, dans un pays à deux communautés, je suis conscient qu'il n'est jamais simple de créer une nation en possédant un grand nombre.
La France à l'époque des guerres de religion a connu maints massacres au nom de l'Etat divin... Il vaut donc mieux nettoyer devant sa porte avant de jusger les autres dont l'histoire est forcément
différente. Concernant l'entrée dans l'UE, elle n'arrivera pas c'est certain car la Turquie est trop peuplée tout simplement et culturellement encore trop différente. Mais elle a un rôle magnifique
à jouer en tant que grande puissance régionale.


Nat 18/03/2010 07:09


C'est justement la pluralité des communautés en Turquie qui lui confère sa richesse...


acline 17/03/2010 13:29


Comme j'aurai aimé être là bas et écouter leur musique; ici quand j'ai une baisse de moral j'écoute urs karpatz (ce sont des tziganes) et je retrouve la pêche!
pour Pamuk moi non plus je n'arrive pas à accrocher alors que gursel, shafak pas de problème....


Nat 17/03/2010 17:45


Je ne connais pas (encore) Urs Karpatz et vais donc m'empresser de trouver l'un ou l'autre morceau sur le net pour y goûter. Gürsel, je n'ai pas accroché pour l'instant non plus, par contre Elif
Şafak avec délectation (j'ai d'ailleurs consacré un article à "La bâtarde d'Istanbul").


Mustafa 17/03/2010 01:02


Avec mon commentaire impeux rigide si j ai brisé une personne, je souhaite m'en excusée.


Nat 17/03/2010 06:48


Je pense que le problème est réglé...


Didier 16/03/2010 23:07


Hello Nat,

une petite question; j'entnds souvent les journalistes dire que lesroms d'istanbul seraient les descendants des byzantins de constantinople. Cela me semble n'importe quoi.
Et toi ?
Une deuxième commentaire : je lis actuellement Istanbul d'Orhan Pamuk. As-tu déjà parlé de lui ?
Bonne soirée ...


Nat 17/03/2010 06:47


Je n'ai jamais entendu une telle chose, ce que je sais c'est que le quartier de Sulukule est habité par les Roms sédentaires depuis plus de 1000 ans...
Non, je n'ai jamais rien écrit sur Orhan Pamuk. Jamais réussi à aller au bout de "Neige" et pas encore lu "Istanbul"...


Catherine 16/03/2010 21:41


Merci Nathalie.

"Si la tristesse a encore le pouvoir de transformer les humains, essuyons nos larmes, observons le monde et rendons plus brillante la place des Rom. Ayons toujours l'esprit que l'étymologie du nom
de ce peuple, Rom, veut dire Homme".
Rajko Djuric


Nat 17/03/2010 06:38


Belle citation de cet écrivain et poète Rom de Serbie...


J-P Silvestre 16/03/2010 17:37


Réponse à Mustafa : Aucune acrimonie dans mes propos ! Simplement la reconnaissance des efforts faits par la Turquie en faveur de la minorité Rom, que ce soit en vue d'intégrer l'Union européenne
ou non et le souhait de voir ces efforts étendus aux autres minorités.
Certains pays européens pourraient en prendre de la graine : l'Italie par exemple


Nat 16/03/2010 17:44


Merci Jean-Pierre d'avoir dissipé le malaise et ainsi rendu à César ce qui est à César...


Sylvie 16/03/2010 15:44


Le vrai sujet du film est le sort des Tsiganes sous le régime de Vichy.


Nat 16/03/2010 16:17


Oui, j'ai vu en lisant le sinopsis du film.


Sylvie 16/03/2010 10:17


Sans vouloir polémiquer, les Roms ont-ils envie d'être sédentarisés ? C'est une des questions posées par le film Liberté de Tony Gatlif.


Nat 16/03/2010 10:26


Ceux d'Istanbul que je connais le sont depuis des lustres... J'en ai connu d'autres en Alsace qui l'étaient aussi depuis plusieurs générations.
Certains sont des gens du voyage, mais d'autres ne le sont pas... Merci pour l'info concernant ce film dont je n'avais pas encore entendu parler.


HOUBRE sylvie 16/03/2010 06:35


coucou nat, quelle intensité dans tes productions...merci pour le petit mot sur le blog..je suis rentrée samedi, bruuuuuuuuuu!!!!


Nat 16/03/2010 06:57


Le retour n'a sans doute pas été des plus simples à digérer après ce nouveau séjour en Inde, bon courage !