Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 18 ans.

Du bretzel au simit

Une petite faim dans les rues d'Istanbul


On peut manger presque tout et n'importe quoi dans les rues d'Istanbul !

Si vous avez une petite faim, vous avez l'embarras du choix entre le marchand de simits, celui de maïs ou de marrons grillés, selon la saison.


  
                Vendeur de simits sur le pont de Galata
         
 
                                               Un petit épi de maïs si cela vous tente 

                                            
              
                                             Chauds les marrons !


Une petite boisson chaude en accompagnement du simit, du thé, autrement dit un çay ou alors un sahlep, délicieuse boisson hivernale à base d'extrait d'orchidée.


  
                                                                   
Sur la place d'Eyüp

Quelque chose de plus consistant comme des "köfte", pas de problème !

            
                                              Marchand de köfte sur le pont Atatürk 

                  
                                 Un sandwich vous ferait plaisir, rien de plus simple !

Une subite envie de fraises vous prend en plein mois de décembre (même si vous n'êtes pas enceinte pour autant), vous n'aurez pas de mal à en trouver ! 

                                                   
                          Dans le quartier de Süleymaniye

Ou alors tout simplement une petite tranche de pastèque ou de melon pour terminer le repas !

               
                    Vendeur de pastèques et de melons dans les rues de Cihangir

Vous avez envie de croquer un peu d'ail pour vous rafraîchir l'haleine ou il vous en faut pour accompagner votre plat de manti (raviolis turcs farcis à la viande servis avec du yaourt, de l'ail grillé sur de l'huile d'olive !

                                                                                                          Chargement d'ail

Vous avez oublié d'acheter vos légumes, ce n'est pas grave. Il y a un peu partout des commerçants qui arpentent les rues des quartiers avec leur véhicule pour vendre fruits et légumes.

                                      

                         

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R

j'aime mon pays...j'aime ces couleurs, ces gens, cette facilité que l'on a â trouvé tout à n'importe quel moment de la journeé...tout est différent, tout...même l'odeur des poubelles :)))))


Répondre
N


Katılıyorum... sauf la dernière allusion car franchement, je n'ai pas comparé...



M

Les photos des adresses gourmandes sont vraiment superbes, bravo Nathalie!


Répondre
N


Elles sont vieilles ces photos !!! Presque 3 ans... Je pense faire nettement mieux depuis...



R
ça me donne fain je vais grignoter un petit quelque chose mdrrr
Répondre
N

Bon appétit ou afiyet olsun (que cela te fasse du bien), comme on dit par ici !


E
tu plaisantes ISO 9001. peut etre parce que tu habites le pays
j ai habité la tunisie et je ne suis jamais malade la bas meme si je mange des crudites
c est juste pour cela je crois
bisous et bon samedi
Répondre
N
Sans doute que les estomacs s'habituent, mais franchement j'ai vu bien pire dans d'autres pays. Si on vit dans des conditions trop aseptisées, on ne résiste plus à aucun corps étranger.
E
c est vraiment tres pittoresque
mais l hygiene dans tout cela ?
gros bisous du mardi
Répondre
N
Garanti iso 9001 ! Pour être plus sérieuse, j'ai déjà goûté aux köfte de la rue ainsi qu'aux sandwichs et je n'ai pas été malade. De plus, c'était délicieux et pas cher. Lors des matchs de foot, il y a en permanence des marchands qui proposent ces deux types de repas et il y a la queue. Par contre, je ne me laisse pas tenter par des moules, produit bien trop sensible, et quand j'en mange, c'est dans des endroits connus pour leur qualité et leur hygiène.
H
Encore un super billet, Nat, bravo et surtout merci pour ces belles photos.
Cela fait quelques jours que je pense faire un petit tour à Istanbul prochainement, tu fais tout pour me convaincre !
Répondre
N
Alors ne penses plus et viens faire un tour ici, tu seras la bienvenue en Turquie. Si tu veux me contacter personnellement, envoie-moi un mail par le biais de "contact" en bas du blog. A bientôt j'espère !
P
Très intéressant ton blog...
à bientôt
Pierre
Répondre
N
Bienvenue en Turquie ! Merci pour l'intérêt que tu portes à mon blog.
P
Dans la région d'Antalya, j'ai déjà vu des marchands ambulants de....moules!!
Répondre
N
J'en vois aussi parfois à Istanbul... et cela me fait penser que je n'ai aucune photo de marchand de moules ! Merci de m'y avoir fait penser.
C
mention ++++ pour le Sahlep que j'adore depuis que tu me l'as fait découvrir BISOUS
Répondre
N
Que cela te fasse du bien chaque fois que tu en bois, afiyet olsun !
A
Bonsoir,

Ca m'a vraiment donné envie d'être à Istanbul ce billet. J'ai même cru que j'y étais tiens parce que j'ai l'habitude de manger dans la rue :)

Je ne savais pas qu'on vendait des pastèques en ce moment.

Super ton billet Nat !
Répondre
N
Bonjour Aysin, moi j'aime bien aussi grignoter un p'tit quelque chose de temps en temps dehors, surtout si je peux en profiter pour prendre le temps d'observer les gens ou le paysage alentours. Non, on ne vend pas de pastèques ni de melons actuellement, mais la photo a été prise au courant du mois d'octobre, où c'est encore d'actualité. A bientôt !