Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 13 ans

Un moment extraordinaire au Patriarcat Orthodoxe

Aujourd'hui se termine la semaine de prière pour l'unité des chrétiens créée il y a tout juste 100 ans. Les vêpres ont lieu dans le cadre majestueux du Patriarcat Orthodoxe de Fener à Istanbul.

Décidément, vous allez tous me prendre pour une grenouille de bénitier alors que ce n'est absolument pas le cas. Mais tout simplement, ma curiosité m'a bien plus attiré dans les églises, mosquées ou édifices religieux en tous genres qui abondent en Turquie que les églises ou cathédrales en France !

Me voilà donc en ce samedi après-midi dans l'église Saint-Georges bondée, siège du Patriarcat situé à Fener, ancien quartier grec orthodoxe d'Istanbul situé au bord de la Corne d'Or.

De part et d'autre, dans les stalles et sur les sièges, des représentants de toutes les confessions chrétiennes, des frères, des pères, des soeurs, des évêques, des diacres et j'en passe. 

  Photo 004 - avant la célbration copy            
La cérémonie religieuse commence : une bonne heure rythmée par des chants entonnés par les popes aux voix graves, entrecoupés de prières. Le tout est en grec alors que le document distribué pour l'occasion est... en anglais. Tout cela fait que c'est un peu difficile de suivre l'évolution, surtout si on se laisse distraire un tant soit peu.

                          Photo 022 - évêque syriaque orthodoxe copy
    Mor Filüksinos Yusuf Çetin, métropolitain et vicaire patriarcal syriaque orthodoxe d'Istanbul et d'Ankara

Sa Sainteté Bartholomeos Ier, patriarche orthodoxe actuel, à la longue barbe blanche, dirige le tout, secondé par son "aide" qui me semble faire de l'excès de zèle, ajustant chaque seconde le micro, remettant une fronce de la coiffe patriarcale en place.

                          Photo 007 - SS Bartholomeos 1er copy-copie-1

Une boîte de verre rectangulaire attire mon attention. Ce sont en fait les reliques de Saint-Jean Chrysostome, premier patriarche orthodoxe de Constantinople né dans la première moitié du IVème siècle et mort au début du Vème, devenu premier archevêque d'Istanbul en 397. Volées à Constantinople lors des croisades et transférées à Rome au XIIIème siècle, les reliques ont reposé dans la basilique Saint-Pierre de Rome jusqu'au 27 novembre 2004 où le pape Jean-Paul II les a restituées à Istanbul. 

                          Photo 018 - habitat des reliques copy
                                     Les reliques sont en principes exposées là

Des os de saint, on n'en voit pas tous les jours ! De plus, ils font l'objet d'une vénération impressionnante. En temps normal, ils reposent dans un monument de marbre situé à gauche dans l'église. Mais pour l'occasion, les reliques sont exposées et je suis impressionnée.

  Photo 009 - reliques copy    
                                         Les reliques de Saint-Jean Chrysostome

A la fin de la cérémonie, cinq intervenants de confessions diverses prononcent à tour de rôle une petite allocution. Le premier est Mor Filüksinos Yusuf Çetin, métropolitain et vicaire patriarcal syriaque orthodoxe d'Istanbul et d'Ankara, le second est également syriaque mais j'ignore son nom et sa fonction. Il est suivi par le pasteur Benjamin van Rensburg, puis par un diacre arménien catholique Agop qui entonne un chant en turc. Au même moment, le muezzin tout proche appelle les musulmans à la prière ; symbolique étrange qui réunit ces religions.
                                        
                           Photo 049 - Pasteur Benjamin van Rensburg copy    
                                              Le pasteur Benjamin van Rensburg        
                                                                    

Le dernier à intervenir est l'évêque grec orthodoxe Genadias de Sosima qui rappelle longuement, en français, l'historique de la semaine de l'unité des chrétiens crée par un prêtre anglican.

Le primat  invite ensuite l'assemblée dans les salons du patriarchat. Dans l'entrée, différentes représentations du Christ de toute beauté, au premier étage une première salle de réception qui donne le ton du faste des lieux.  

  Photo 033 - salon du Patriarchat copy           

Au deuxième étage, le patriarche fait un petit discours, s'adressant chaleureusement à une délégation de jeunes venus du Minnesota. Il invite l'assemblée à partager le verre de l'amitié et s'adresse à chacun des hôtes, distribuant au passage en guise de souvenir une petite boîte rouge dans laquelle se trouve une croix orthodoxe.

                             Photo 051 - un petit mot pour chacun copy

             Photo 205 - Croix souvenir copy


Bartholomeos 1er, âgé de 67 ans, a été élu le 2 novembre 1991 comme archevêque de Constantinople, nouvelle Rome et patriarche oecuménique. Je l'ai entendu passer du grec au turc, puis à l'anglais, suivi par le français et l'allemand, époustouflant ! En fait, il maîtrise... 8 langues, excusez du peu !

Je m'apprête à partir, ma tête remplie de toutes ses images et sons qui m'ont enchantée durant plus de deux heures.... Je me rends compte alors que l'église est à nouveau bien remplie mais pour une toute autre cérémonie. Il s'agit en fait d'un double mariage. J'en profite pour faire les dernières photos de la journée.

                           Photo 057 - mariage orthodoxe copy

                                            

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Natalie 31/01/2008 11:10

Bonjour Nathalie,

D'une Natalie à l'autre, d'une alsacienne de l'étranger à une autre... Merci pour ces magnifiques paysages eneigés et vos commentaires. J'ai bien envie de venir en Turquie pour voir tt ça ! Moi ce serait plutôt du Bretzel au Maffé, de la choucroute au riz au gras et le soleil malien toute l'année.
A bientôt,
Natalie

Nat 31/01/2008 12:24

Merci pour ce sympathique clin d'oeil du Mali Natalie (sans H ?). Qu'est-ce que le Maffé, cela ressemble-t-il au bretzel ? Si vous venez faire un tour ici, il faudra me faire gouter cela. A bientôt.

Cat 28/01/2008 14:41

Interessant cette ville ou se côtoient les différentes religions. Ici, il faut voir la levée de boucliers quand la construction d'une mosquée est prévue. C'est navrant. Ton article me donne un avant goût d'un mariage orthodoxe, puisqu'en mai je vais assister au mariage d'un français catholique avec une roumaine de confession orthodoxe. j'aime beaucoup la chute de ton article avec justement le double mariage.

Nat 28/01/2008 14:54

J'espère juste que ton mariage ne durera pas trois heures comme les messes au patriarchat le dimanche matin !!! En tout cas, la célébration mixte à laquelle tu vas assister bientôt sera sans doute particulière. Tu nous raconteras...

Claude Bougard 28/01/2008 10:27

c'est grandiose, et cette hoto de mariage doube semble sorti d'un fiml, c'est très beau Bravo

Nat 28/01/2008 10:42

C'était grandiose de A à Z en effet ! Merci pour votre appréciation.

Chantal 27/01/2008 09:32

merci pour cet oecuménisme humoristique !! tu es intarissable BISOUS

Nat 27/01/2008 17:01

L'humour peut concerner beaucoup de sujets, même les plus sérieux !