Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 18 ans.

Du bretzel au simit

17 ans après, Sainte-Sophie est débarrassée de son échafaudage géant

Cet article a été basculé sur mon blog infos le 30 janvier 2011.

                     17-janvier-2010 1738 copy  

                         L'échafaudage de Sainte-Sophie, en cours de démontage

 


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S

C'était un chantier pharaonique !
Mais le résultat doit être là !


Répondre
N

Presque pharaonique mais effectivement, le résultat est là ! Mes salutations à l'Alsace !


J

Je pense que ça sera pour une autre fois pour eux. Ils vont être bien occupés avec les derniers préparatifs.Les congés en Turquie ne sont pas extensibles comme en France !


Répondre
J

avec du retard... comme DAB !
Super pour Sainte Sophie, un endroit incontournable pour notre famille qui vient pour la permière fois à Istanbul en février.


Répondre
N


Avec les jeunes mariés en prime !



C

Chic ! je pourrai visiter Sainte Sophie la prochaine fois que je viendrai à Istanbul !!


Répondre
N

Une visiteuse de plus annoncée à Sainte-Sophie !


S

Me réjouie de retourner à Istanbul en mai pour voir Ste Sophie sans son échaffaudage.


Répondre
N

La foule va être encore plus nombreuse au rendez-vous !


D

As-tu vu le numéro deRacines et des Ailes passé récemment sur Istanbul - un reportage y faiait la visite de Sainte Sophie en haut de l'échafaudage : on y avait le nez sur les mosaiques du plafond.
Amusant de se dire que ce n'est plus possible à présent. En tout cas j'avais vu Ste Sophie en 1990 toute noire et cet été resplendissante malgré l'échafaudage encore en place. Ah oui j'oublais cela
fait deux jours que je travaille à mon bureau avec mes oreillettes branchées sur TRT Türkü. Quel bonheur ...


Répondre
N


J'ai vu effectivement ce numéro spécial sur les grands bâtisseurs de l'histoire grâce à l'enregistrement réalisé par des amis... belges. J'aurais bien aimé pouvoir grimper tout là-haut... C'est
aussi par le biais de ce reportage que j'ai eu envie de faire le récent article sur le pont de Büyükçekmece, oeuvre du grand Sinan, mon architecte préféré sans aucun doute. Bonne continuation
avec TRT Türkü...



A

C'est vrai que c'est le monument que je préfère en Turquie. A chaque fois j'essaie d'y passer. Il y a une ambiance magique dans cet endroit. Combien de fois on s'est dit " quel dommage cet
échafaudage!"


Répondre
N


Plus d'occasion de radoter à présent he he...



C

Mille excuses à vous : vous ne pouviez pas vous tromper! C'est pourquoi j'ai fait des recherches dans mes nombreux bouquins sur Istanbul. Beaucoup ne précisent pas le nombre mais juste les six noms
que j'ai cité. J'ai retrouvé un excellent guide de AHMET EFE acheté rue d'Ankara où il est bien indiqué 8 noms : il me manquait les deux petits-fils du Prophète. Encore merci à vous pour ces
excellentes photos (il me restera à trouver, la prochaine fois,vos "petites anges" ...)


Répondre
N

Si si je peux me tromper aussi, mais vu que les informations émanaient directement du musée Ste-Sophie, je pense bien qu'ils savent de quoi ils parlent...


M

Pour les photos, il faudra(it) que je fouille les cartons chez mes parents, voir si je retrouve des traces de ce court séjour.

Entièrement d'accord avec Nina. Il n'y a pas qu'à "l'étranger" (sous-entendu en dehors de l'Europe) que des échafaudages petits ou grands génent la visite de tels monuments. Ne dit-on pas de la
cathédrale de Strasbourg que sa rénovation est une histoire sans fin!


Répondre
N

Je pense que cette situation se retrouve toujours sur des édifices aussi immenses et prestigieux que peuvent l'être ... la cathédrale de Strasbourg ou ... Sainte-Sophie pour ne citer que ces deux.


N

ça pour une nouvelle , c'est une bonne nouvelle .... obliger d'y retourner!!


Répondre
N

Obligée !!!