Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 17 ans.

Du bretzel au simit

Le site de Divriği, classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco

A 1225 m d’altitude et 3 heures de minibus de la ville de Sivas, se dresse un joyau architectural impressionnant, en plein coeur de l’Anatolie Centrale, le complexe de l’Ulu Cami et Darüşşifa. 

En ce 8 septembre 2007 de bon matin, je suis bien décidée à prendre la journée pour me rendre à Divriği dont la grande mosquée et l’hôpital psychiatrique sont classés au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1985.

Photo-191-copy.jpg

                       L'Ulu Camii à Divriği, classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco


La route traverse des paysages magnifiques, en particulier entre Kangal (d’où sont originaires les chiens de berger qui portent ce nom) et Divriği. Elle zigzague et grimpe en même temps, laissant entrevoir par moments des formes qui me rappellent celles de la Cappadoce. 

Photo-238-copy.jpg                                       Paysages lunaires sur la route de Divriği


Aussitôt arrivée, je demande la direction du site situé à 10 petites minutes à peine, dans le haut de cette jolie petite ville d’environ 15000 habitants. Heureusement car la température frôle les 40º et il n’y a pas l’ombre d’une brise.

Photo-224-copy.jpg

                                    Divriği, ses vieilles maisons, son château...


En m’approchant, rien ne me laisse encore deviner ce qui m’attend. De loin, ma première impression est un sentiment de crainte d’avoir fait une telle distance pour finalement être déçue.     

Photo-222-copy.jpg
                                                  Le complexe de Divriği

Construits en 1228 par l’émir local Ahmet Şah et son épouse Fatma Turan Melik, les deux monuments, l’Ulu Camii et
le Darüşşifa - hôpital psychiatrique - sont contigus.


Deux gardiens sont installés dans l’entrée de l’ancien centre de traitement des aliénés, conversant autour d’un thé. Pas de droit d’entrée à acquitter, pas de guérite de sécurité… et aucun touriste à mon arrivée…

  Photo-122-copy.jpg

                                          L'imposante salle de la Darüşşifa 


Ce lieu dégage une atmosphère particulière et j’imagine aisément le clapotis de l’eau dans le bassin octogonal et la musique adoucir les maux des malades puisque c’est ainsi qu’ils étaient soignés à l’époque.     

  Photo-147-copy.jpg                                                            Le bassin central   


Les deux portails de l’entrée nord de la mosquée sont un déploiement de détails architecturaux somptueux de style seldjoukide : des motifs géométriques, des médaillons, des pierres ouvragées, des formes élancées, une merveille hors du commun.

  Photo-158-copy.jpg

 

                           Photo-163-copy.jpg      
 

L’intérieur de la mosquée tranche totalement, d’une sobriété déconcertante et dégage presque une certaine sévérité.

                       Photo-167-copy.jpg


La porte ouest est également finement travaillée, ornée de représentations d’oiseaux et d’animaux.      

                       Photo-194-copy.jpg        

                                               Toujours plus près pour apprécier les détails
 
  Photo-195-copy.jpg
                                        Détail de la porte ouest de l'Ulu Camii à Divriği
 
Je suis restée plus d’une heure à admirer ce chef d’oeuvre qui mérite d’être plus connu.
 
                     Photo-116-copy.jpg     
     
                     Photo-197-copy.jpg   
                                   
Avant de redescendre dans le centre du bourg, je jette un oeil sur la citadelle toute proche mais en restauration lors de mon passage, ainsi qu’un hammam situé vers le bas.
 
Photo-109-copy.jpg
                                                    La citadelle de Divriği


La petite ville possède également quelques kümbets, tombeaux seldjoukides datant de la fin du XIIème et du début du XIIIème siècle.    

                        Photo-229-copy.jpg
 

Il fait bon se promener dans les ruelles ombragées et couvertes de treilles et se protéger ainsi de l’ardeur du soleil en cette fin d’été avant de monter dans le mini-bus pour Sivas.
 
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bubenicek 04/12/2012 10:01

A quelques kms de Divrigi se trouvent des gisements de fer encore exploites aujourd'hui mais probablement une des sources de minerai pour les Hittites inventeurs des armes en fer.
Deux petites particularités de la mosquée:
-les colonnes de la porte d'entrée ne sont pas scellées et peuvent tourner sur elles-memes. Ce serait une astuce architecturale pour ne pas etre détruites par les tremblements de terre
- sur les cotes de la porte on peut voir en bas-relief deux gravures rappelant étrangement le symbole d'Euskadi; il est dit localement que ce rapprochement n'est pas fortuit...

Nat 08/12/2012 12:10



Merci pour ces informations fort intéressantes que je découvre grâce à vous. Je vais faire quelques recherches sur le sujet dès que possible et espère pouvoir retourner à Divriği l'an prochain et
dans toute la région qui mérite qu'on s'y intéresse bien plus.



Catherine 15/10/2011 19:18


Je comprend que l'on puisse passer du temps à l'observation de cette dentelle de pierre. Ce lieu magnifique sera je l'espère une découverte l'an prochain pour un jeune retraité et une
artiste...Continue à nous émerveiller, merci.


Nat 16/10/2011 18:25



Je l'espère aussi pour vous, des lieux magnifiques tels que celui-ci ne manquent pas en Turquie, aux quatre coins du pays !


 



Cat 01/04/2008 10:16

Une architecture époustouflante! un travail d'orfèvre.

Nat 01/04/2008 10:19


C'est vrai on peut définir cela comme de l'orfèvrerie.


Marie France 01/04/2008 09:33

C'est magnifique en effet, les sculptures sont impressionnantes. Mais dis donc, y'a-t-il un endroit ou tu n'es pas encore allée en Turquie ?! On a trouvé la Miss routarde numéro 1 ;)

Nat 01/04/2008 10:19


Oh oui je ne suis pas encore allée partout et la liste comprend encore de nombreux endroits que je n'ai pas vu.


Chantal 31/03/2008 14:18

une pure merveille architecturale !!! merci de faire découvrir ces richesses de la TURQUIE

Nat 01/04/2008 08:38


Le plaisir est toujours partagé !


NANCY 30/03/2008 22:01

ça valais la peine de faire autant de route ... et on en profite en meme temps, meme derriere notre ordi lol
C'est vraiment très beau ... tu es toujours pleine de surprise !! tu deniches des vrais trèsors !!!

Nat 31/03/2008 06:43


La Turquie est une vraie malle aux trésors ce n'est donc pas surprenant d'en trouver au hasard des routes meme si parfois celles-ci sont longues !