Türk keyif, l’art de vivre à la turque

Quand je vivais en France, je ne prenais pas souvent le temps de vivre…. En ne faisant rien.


Par contre, depuis que j’ai découvert cette forme de bonheur en Turquie… car c’en est un, j’en profite au maximum.

 
Le pêcheur qui passera des heures à remonter quelques poissons au bout de sa ligne, l’homme qui sirotera son verre de thé, en regardant les gens qui passent, en observant l’incessant ballet des vapur sur le Bosphore, cet autre qui passera des heures à jouer au backgammon.

 

Un autre fumera tranquillement le narguilé, des personnes installées tout simplement devant leur demeure en papotant avec leurs voisins, ce sont des exemples de keyif.


         


La vie passe si vite que l'on ne prend pas assez le temps d'en profiter.

Bien qu’à Istanbul, l’agitation soit permanente, les turcs ont cette habitude de savoir prendre le temps, pour parler ou ne rien faire, pour respirer les odeurs environnantes, observer la vie autour d’eux.


Pour ma part, j’aime m’asseoir le long du Bosphore ou de la Corne d’Or, en regardant simplement le ballet permanent des bateaux devant moi tout comme j’apprécie de m’installer à la terrasse d’un « çay bahçesi » (jardin à thé), le siroter tranquillement, en observant les gens qui m’entourent et qui passent près de moi.


   Près de l'embarcadère de Bostancı



                                                 


Mais le keyif que je préfère, c’est d’être soit à Hasankeyf, allongée sous une paillotte le long du Tigre, et de rester là juste à regarder, à admirer, sans parler (oui, ça m’arrive), soit à Urfa, au Gümrük han, où le keyif est présent tout au long de la journée.

   
     Partie de cartes au Gümrük han Urfa 

    A l'ombre des paillottes


chantal 17/04/2008 19:13

le temps est une notion de durée pour les orientaux alors que pour les occidentaux c'est une notion de précipitation ALORS il faut savoir prendre son temps !!!!

Nat 17/04/2008 19:34


Hum, je vois que tu es aussi en plein keyif puisque tu rattrapes ton retard de lecture et tu te replonges avec nous ! Merci...


claire maud 11/04/2008 16:22

Merci encore pour le coiffeur et le café!! votre blog est vraiment sympa, on en parlera autour de nous.
Maud et Claire

Nat 12/04/2008 06:48


Merci les filles et maintenant que vous savez où me trouvez, n'hésitez pas ! C'était un plaisir de faire votre connaissance.


LE PETIT CABINET DE CURIOSITES 10/04/2008 09:22

Je crois que c'est une des facettes que j'ai adoré d'Istanbul , à la fois une mégapole tentaculaire mais qui a su conservé des petits quartiers sympatiques, où les gens n'ont pas perdu leur gout de vivre , leur sympathie ...
Partons tous à Istanbul , la vie y est si douce.
Tu es la meilleure ambassadrice de cette ville

Nat 10/04/2008 18:18



Quel compliment, je suis confuse ! Je ne suis pas la seule, nous sommes plusieurs "amoureuses" d'Istanbul à en donner une image qui donne envie de venir.. ou de revenir.



NANCY 09/04/2008 20:38

Oui la palette de choix est enorme, heureusement , et nous n'avons pas assez d'une vie pour decouvrir tous ces endroits merveilleux (en turquie ou ailleur )...on en decouvre tous les jours c'est ça qui est geniale mais quand on est loin de ses endroits et des gens que nous aimons c'est dur parfois !!! Istanbul fait parti des villes pour qui j'ai eu un gros coup de coeur (je ne t'apprends rien)... Etrangement elle me manque et je trouve que tu as de la chance d'y etre ...alors MERCI BEAUCOUP de m'en apprendre tous les jours et de me permettre d'etre un peu à Istanbul par la meme occasion, ça fait du bien !
tres bonne soirée !

Nat 10/04/2008 06:28


C'est bien vrai tout ça ! Istanbul ne laisse personne indifférent et une fois qu'on y a goûté, la plupart du temps, on ne peut plus s'en passer ! Je suis heureuse de contribuer un tant soit peu à
l'enrichissement de tes connaissances sur Istanbul... et la Turquie en général. Bien à toi !


NANCY 08/04/2008 22:34

si je devai choisir un endroit prefere a istanbul ...on a les droit d'en avoir plusieurs ???... le choix est trop compliqué, y en a trop snif snif une vrai torture pour l'esprit !! et je ne connais pas la turquie seulement istanbul , alors pour toi (je n'imagine meme pas )!

Nat 09/04/2008 05:58


Chacune fait son propre choix, ce n'est pas un jeu, ni une obligation.... et Dieu sait que la palette de choix est énorme.


Cat 08/04/2008 10:32

Toute les villes n'offrent pas cette envie impérieuse de "bader" que l'on a à Istanbul.

Nat 08/04/2008 17:19


C'est bien vrai ce que tu dis là !


Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog