Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 17 ans.

Du bretzel au simit

18ème édition de la Marche de l'honneur LGBTT à Istanbul

C'est le 26 juin 1969 qu'a eu lieu dans un bar de New York le premier rassemblement d'homosexuels, de lesbiennes, de bisexuels et de transexuels, pour protester contre les inégalités qui les affectent, l'oppression de la société et le manque de réactivité des forces de l'ordre.

C'est en souvenir de cette première qu'est organisée ainsi de par le monde, tous les ans, à pareille époque une série de manifestations en tous genres qui s'achève par une marche.

La Turquie n'est pas en reste puisque LGBTT (lesbiennes, gays, bisexuels, travestis et transexuels) ont organisé pour la 18ème année consécutive, à travers les associations locales qui les représentent, leur "Semaine de l'honneur" qui s'est terminée hier par "la marche de l'honneur LGBTT".

   IMG 9500 copy

                     Peu avant 17 h, sur la place de Taksim, avant le début de la Marche

La première initiative turque n'est pas la bienvenue au niveau des autorités locales. Les "Activités de Libertés Sexuelles" organisées en 1993 à Istanbul par quelques personnes sont interdites par le Gouverneur de la Province.

Peu de temps après, l'association Lambdaistanbul - qui porte initialement  le nom d'"Arc-en-ciel" voit le jour à Istanbul. Elle est aujourd'hui le plus important mouvement associatif gay en Turquie et revendique le respect des groupes sexuels marginaux.

     IMG 9561 copy                                            Le sourire de Çağla

En 2001, une fête à laquelle participent 600 personnes est organisée dans un club privé.

Deux ans plus tard, une trentaine de personnes vont participer à la première "Marche de l'honneur" sur la voie publique.

     IMG 9556 copy

             2010 marque la 18ème édition istanbouliote de la "Semaine de l'Honneur"

En 2005 est instauré, dans le cadre de cette semaine, le premier concours de "Tomates génétiquement modifiées" décernées aux personnes et institutions les plus homophobes de l'année.

2007 voit défiler plus de 1000 personnes dans les rues d'Istanbul, portant un drapeau de 40 mètres de long aux couleurs de l'arc-en-ciel.

    IMG 9513 copy

                         Le drapeau aux couleurs de l'arc-en-ciel était au rendez-vous hier

En 2008, Lambdaistanbul a bien failli devoir fermer ses portes par décision du Gouverneur d'Istanbul, mais le recours déposé auprès de la Cour d'Appel par l'association a donné raison à cette dernière.

Le nombre de participants à la marche annuelle de l'honneur ne cesse de grimper : 2500 manifestants en 2008, 3000 en 2009 et sans aucun doute bien plus hier encore à Taksim.

                      IMG_9732-copy.jpg

Incontestablement plusieurs milliers de participants  ont relié hier Taksim à Tünel par l'inévitable İstiklal Caddesi

Lambdaistanbul est l'organisateur principal de cette désormais traditionnelle "Semaine de l'Honneur", en partenariat avec d'autres associations locales, telles Iniative homosexuelle de la région de Çukukova, LGBTT Istanbul, Kaosgl, le groupe familial de Lambdaistanbul, Pembe Hayat (la vie en rose), quelques universités, des organisations de Diyarbakir, (récemment créée), d'Eskişehir, d'İzmir,...

    IMG 9751 copy

            Quelques membres de la délégation de l'association "La Vie en Rose" d'Ankara

La première étude statistique réalisée en Turquie sur un échantillonnage de 2500 personnes date de 1998 et fait alors ressortir qu'entre 8 et 12 % sont gays et entre 4 et 8 % lesbiennes.

                    IMG 9595 copy

              Sera, à droite, arbore également un drapeau aux couleurs de l'arc-en-ciel

Parmi les nombreuses revendications des associations locales, figurent le bénéfice d'une sécurité légale contre les harcèlements, violences et inégalités subis dans la rue, au travail ou à l'école, la suppression des amendes par les services de police ainsi que les garde à vue, la prise en compte de l'identité sexuelle au niveau du texte de la Constitution sur l'égalité.

    IMG 9637 copy

                                        Un beau visage parmi d'autres

De même, l'embauche des transexuels (dont la plupart vivent de la prostitution), la recherche et l'arrestation des meurtiers d'Ahmet Yildiz, homosexuel  de 26 ans tué par balles en juillet 2008, et d'autres victimes récentes de l'homophobie en Turquie (45 morts durant les 3 dernières années dont 8 transexuels en 16 mois), l'abolition et  le remplacement par une autre loi de l'article 40 du Code Civil qui oblige la stérilisation lors d'un changement de sexe - les personnes ayant changé de sexe en Turquie sont reconnues légalement depuis 1988, sont sur la liste des doléances.

 

                    IMG 9653 copy

                        Distribution gratuite de préservatifs hier sur İstiklal Caddesi                    

La démission de la Ministre de la Famille et de la Femme turque Aliye Kaval suite à sa déclaration en mars dernier que "l'homosexualité est un désordre biologique, une maladie devant être soignée" et qu'elle présente ses excuses publiquement aux membres de LGTT, figure également au titre des revendications.

Une plainte a été déposée par Lambdaistanbul contre la représentante de l'Etat pour incitation à la haine.    

                     IMG_9583-copy.jpg

                              Chants et musique étaient au rendez-vous hier

A l'inverse de la plupart des pays de religion musulmane, le système juridique turc ne fait aucune référence à l'homosexualité, ni en la pénalisant, ni en l'acceptant en tant que telle.

Le vide en la matière ne joue toutefois pas forcément en faveur des personnes à identité et orientation sexuelle différentes...

                     IMG_9708-copy-copie-1.jpg

                                          Parmi les manifestants...  

Travestis et transexuels sont nombreux en Turquie, tout particulièrement à Istanbul, et vivent finalement malgré tout peut-être relativement plus facilement ici que dans d'autres pays européens.

De nombreux artistes illustrement connus et reconnus pour leur talent - tels Zeki Müren et Bülent Ersoy notamment - ont sans aucun doute contribué pour beaucoup à cette situation.

Je souhaite terminer cet article par une photo que j'ai hésité à publier, l'image qui m'a sans aucun doute le plus émue ... mais elle résume finalement très bien ma philosophie...

                    IMG_9733-copy-copie-1.jpg             

... que sont le droit à la différence, la tolérance et le respect, quelles que soient la couleur de peau, l'origine, la religion,... le handicap et l'identité sexuelle...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gaëlle 08/07/2010 13:02


Article très intéressant et porteur d'optimisme. Liberté, tolérance et ouverture d'esprit permettront à tous de vivre ensemble. Comment cette manifestation a-t-elle été perçue par la presse et les
médias turque? Les gens dans la rue ont-ils un regard amusé, bienveillant ou réprobateur?


Nat 09/07/2010 07:21



Au niveau de la presse écrite turque, l'information a circulé mais sensiblement toujours le même texte, repris un peu partout, plus sous forme d'information proprement dite. Je n'ai pas vu de
regard réprobateur car j'observais pas mal justement les gens qui passaient sur Istiklal. Par contre, beaucoup de jeunes gens ont refusé les préservatifs distribués pour l'occasion...



Hervé 04/07/2010 07:47


Oui, un sujet important dans ces temps où beaucoup ne pensent qu'à eux alors que d'autre voudraient penser librement...
Encore un article TOP TEN...


Nat 07/07/2010 05:45



La liberté de penser, vaste sujet où il aurait tant à dire et à redire...



Florent 30/06/2010 19:27


Félicitations pour cet article que je trouve moi aussi très important...


Nat 01/07/2010 05:12



Merci



Vincent 29/06/2010 17:58


Suluke, les Arméniens, les homosexuel(le)s... ça commence à le faire! Très beau reportage (le meilleur que j'ai lu jusqu'ici), félicitations c'est avec des articles comme ça que tu vas prendre de
la VRAIE graine de journaliste. Tu vas bientôt mériter ta carte!


Nat 29/06/2010 18:11



Tu n'es peut être pas encore au bout de tes surprises... j'ai encore bien des sujets que je souhaite traiter...



Caméléon des Neiges 28/06/2010 23:07


Bonsoir Nathalie,

Deux réflexions me viennent en voyant ton reportage:
1) La langue turque est aisée, je comprends 95% des slogans ;o)
2) Cette Gay Pride est très 'turque' dans sa sagesse et sa retenue ... c'est pas plus mal.

Plus sérieusement, qu'est-ce que la semaine de l'honneur?

Avec toute mon amitié,
Patrick


Nat 29/06/2010 06:36



En France, on l'appelle "La semaine des Fiertés", peut-être en Belgique aussi, à vérifier. Il y a des conférences, des débats, des expositions... qui illustrent les revendications et priorités
des LGBTT. La marche clôture traditionnellement cette série de manifestations. Görüşürüz.


 



Delwiche 28/06/2010 17:19


Richard (que je connais par son site) a tout dit et m'a pris de court !!! Bravo Nathalie !!!


Nat 28/06/2010 17:22



Mes amis lecteurs de Belgique réagissent avec leur vivacité habituelle, merci mon cher Christian !



Richard LEJEUNE 28/06/2010 16:59


J'ignorais que ce qu'il est maintenant convenu d'appeler, même dans nos pays francophones, la "Gay Pride", avait un écho en Turquie.

Je pense effectivement qu'à partir du moment où il n'y a pas atteinte contre son gré à l'intégrité physique de l'Autre, à partir du moment où il n'y a pas prosélystisme effréné, tout le monde a le
droit d'exprimer sa différence, quelle qu'elle soit et à quelque domaine qu'elle ressortisse.


C'est d'un point de vue sociétal un article extrêmement important que tu viens de rédiger là, Nathalie.

Et tu as parfaitement eu raison de publier cette très éloquente dernière photo : tout un manifeste à elle seule !


Nat 28/06/2010 17:12



Je suis heureuse de l'avoir rédigé...