Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 13 ans

Direction Urfa


A mon arrivée à Birecik, je me retrouve dans une ville assoupie dans sa torpeur dominicale alors que je cherchais plutôt à prendre ici des photos de la vie vue encore hier lors de mon passage obligé pour me rendre à Halfeti.


Je décide aussitôt de faire un crochet par la magnifique villa d'Urfa qui est aussi une de mes destinations favorites de la région et dont je ne me lasserai sans doute jamais. Ce brassages entre les cultures turques, kurdes et arabes dont on voit les traces à chaque coin de rue en fonction des couleurs des foulards ou d'autres marques de différence, cette effervescence permanente me séduit.
 
Après un rapide déjeuner au bord de l'Euphrate, à l'ombre de grands arbres, je demande l'arrêt des mini-bus. Là, encore c'est dimanche et il faut patienter jusqu'à ce que celui-ci daigne bien partir. Cela me laisse le temps d'observer la décoration particulière de l'engin !Il y a des jours comme cela où on attend.... J'arrive vers 15 h à Urfa apres avoir prévenu par SMS de mon arrivée mes deux potes qui y habitent, l'un turc et l'autre kurde.


      
           
Dommage, le soleil était face à moi ! Plein de pompons tout autour du tableau de bord, plusieurs bracelets habillent le levier de vitesse, Maşallah !
 
Je reprends une chambre à Beyzade Konak, une jolie maison de pierre toute proche du centre où je suis déja descendue à deux reprises. On me reconnait dès mon arrivée, cela fait toujours plaisir !
 
Kadir, un de mes deux copains, vient m'accueillir et nous filons aussitôt au Gümrük han, un de mes lieux favoris pour boire du thé, observer ces hommes qui jouent aux cartes ou aux dominos, devisent à l'ombre des arbres. C'est toujours un vrai bonheur pour moi de venir ici, je pourrais rester des heures à observer, c'est un spectacle permanent.
                    
                  
           
                                
            

                                                                             La vie du Gümrük han
 
                     
                    


Un peu plus tard nous allons vers le bassin aux carpes (non pas frites, mais sacrées). Que de monde ! Normal c'est dimanche. Là aussi c'est toujours le même bonheur, la même intensité à la vue de ces lieux mystiques et enchanteresques.


                 
                  
                                       

                             

Nous nous écroulons dans un des jardins à thé entre le bassin et la citadelle pour profiter de l'ombre, des bassins où des honmes rament sur des petites barques avec leur famille ou leurs amis à bord.
 
          Il fait bon vivre ici !

                                    
                               Kadir        


Les discussions avec Kadir sont toujours passionnantes car son point de vue est un mélange de classicisme et de modernité. A plusieurs reprises, il me demande de ne pas me fâcher par rapport à des points de vue qu'il veut me donner sur... la condition des femmes en Turquie, leur travail, la vie en général, etc. Bien au contraire, nos échanges sont toujours riches et intéressants.

Nous passons un excellent moment ensemble avant d'aller dîner. Encore une belle journée qui s'achève !


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

romainrama 07/01/2009 02:51

eh ben voilà qui donne envie !
j'ai très très hâte de partir !
merci beaucoup d'avoir partagé un peu de ton enthousiasme avec moi.

Nat 07/01/2009 06:13


Je vois que tu as trouvé le premier article sur Urfa (l'autre étant dans "mes publications") et cela ne peut que donner l'envie d'y aller effectivement. Le plaisir était partagé. A plus.


cecile dossetto 05/05/2008 11:53

nath,
Les poissons sont morts ou vivants?
Bises
cécile.

Nat 05/05/2008 19:17


Non, non, rassure-toi, ils sont bien vivants et affamés en permanence ! Tu me diras vu tout ce que les visiteurs achètent comme "nourriture" pour eux sur place et leur donnent ... Biz


Cat 03/05/2008 14:24

je trouve très réussie la photo des trois anciens qui devisent devant leur verre de thé au milieu des volutes de fumée!

Nat 04/05/2008 07:57


Oui, je suis plutôt contente de moi quant à cette photo : je la trouve vivante, on sent l'odeur de la fumée, on les entend presque parler...


Mirage 01/05/2008 21:43

J'espère que j'aurai l'occasion un jour de visiter Urfa. Il y a quelques semaines, j'ai vu un documentaire sur Urfa et les environs sur ARTE je crois et cela m'avait déjà énormément plu.

Nat 02/05/2008 05:27


C'est une ville absolument merveilleuse et qui ne peut que te faire vibrer !


Selene 01/05/2008 14:16

Quelle envie !
Je serai en Turquie du 18 au 30 juillet. Enfin, il faut que je passe à Chypre, mais je dois encore voir comment...

Nat 01/05/2008 21:15


Je prends déjà note de ces dates et on en reparlera sur Skype ou par mail, görüşürüz.