Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 13 ans

Les stations d’Istanbul se mettent à la musique

 

Dans le cadre de la “fête mondiale de la musique” le 21 juin, Istanbul, la capitale culturelle européenne de 2010, se met aussi doucement à la page.



 

Cette fête créée à l’origine en France en 1982 par son Ministre de la Culture de l’époque, Jack Lang, est devenue un rendez-vous mondial dans 120 pays de par le monde.

 

Pour la première fois cette année à Istanbul, sept endroits différents, tels que des stations communes aux bateaux et au tramway, des places reliées aux embarcadères, ont été choisis pour donner des concerts.


                   

 

C’est à l’embarcadère de Kabataş, situé non loin de chez moi, qu’au retour d’une promenade sur les îles, nous avons été happées par la musique. Un groupe bien sympathique accueillait les passagers à la descente du bateau et donnait le la.


 

                        


Comme les turcs ont la musique et le chant dans la peau, très vite certains esquissaient des pas de danse ; les chaînes de télé étaient au rendez-vous pour filmer l’évènement.

 

On est encore loin des villes françaises où les centres sont envahis jusqu’à une heure tardive par les musiciens d’un jour ou des ensembles au nom plus connu mais c’est un bon début qui laisse augurer un 21 juin 2009 encore plus festif.


                                   
                                          

On n’a pas attendu expressément ce jour-là pour que la musique soit présente. Au quotidien déjà, qui un homme emporte avec lui son instrument et lorsqu’il se met à en jouer, la table entonne la chansonnette, qui sur les bateaux trois jeunes gens chantent des airs mélodieux… Depuis le printemps et jusqu’à la fin de l’été, des rendez-vous réputés et très courus sont planifiés tels que le festival de jazz, l’été musical, le festival de rock Efes Pilsen, etc…


 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Cat 24/06/2008 14:48

Je t'avouerai que je préférais la fête de la musique à ses débuts quand c'était encore bon enfant et qu'on avait pas l'impression de marcher dans les couloirs du métro aux heures d'affluence. Aujourd'hui c'est imbuvable à cause de la foule!

Nat 24/06/2008 17:30


En France, ce n'est qu'une fois dans l'année, ici finalement je trouve que la fête de la musique a lieu partout dès que l'occasion se présente, même si ce n'est pas de façon "officielle".