Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 18:14

A l'occasion de mon dernier petit périple hors d'Istanbul ces derniers jours, j'ai, une fois de plus, utilisé le moyen de transport le plus populaire en Turquie, l'autobus (cf. mon billet sur la gare routière d'Istanbul http://dubretzelausimit.over-blog.com/article-17228629.html).

J'ai choisi la compagnie Metro comme je l'ai déjà fait à plusieurs reprises auparavant. J'apprécie tout particulièrement le service de cette importante société bien implantée dans le pays (non, je ne touche pas de dividendes pour leur faire de la pub !!!... mais je vais y songer).


                   
                                               
Samedi matin 9 h 15, devant la succursale de Taksim, là où j'ai acheté mon billet ; la navette gratuite vient récupérer les voyageurs pour les amener à Alibeyköy, un des arrêts principaux de cette entreprise, hormis la gare routière.


                                                   L'arrêt d'Alibeyköy, c'est ici !


                               Pas de chance, ce bus modèle dernier cri ... n'est pas le mien

Une heure plus tard, le bus qui me déposera à Devrek, mon point de chute, arrive !

Le temps de charger les bagages et de s'installer, me voilà partie...


                        On entasse !  

Les sièges sont confortables et les espaces entre les rangs importants (bien plus que dans un avion où je suis toujours étriquée avec mes longues jambes que je n'arrive pas à caser correctement).

Un premier service d'eau fraîche permet de patienter jusqu'à l'arrêt suivant, à Harem, sur la rive asiatique d'Istanbul.


                   

La traversée du Bosphore est toujours un moment agréable qui permet de profiter d'une vue superbe.


                                Pont Fatih Sultan Mehmet qui enjamble le Bosphore

Durant la petite halte à Harem, un marchand ambulant en profite pour monter à bord et vendre quelques boîtes de douceurs.

                   

Après être repartis, on attaque le service de boissons chaudes (thé, café) et froides (Coca, Fanta, jus d'orange), assorti d'un petit cake aux fruits.... et d'une traditionnelle lingette citronnée (ou de l'eau de Cologne directement selon le cas).



              Pendant qu'un garçon distribue le nécessaire, l'autre fait chauffer l'eau !

                                      

Innovation aujourd'hui avec une distribution de journaux ! Il y a également la télévision ou la radio à bord, selon l'humeur du chauffeur.

Après une petite somnolence due au confort et au ronronnement du moteur, j'émerge pour profiter de l'arrêt d'une demi-heure après 2 h 30 de route pour déjeuner dans une aire aménagée. Le bus quant à lui prend une douche bien méritée !



        Et que ça brille !!!

Comme c'est souvent le cas, je suis la seule "yabancı" (étrangère) à bord. Au bout d'un moment, le fait que je mitraille les garçons chargés du service fait réagir mes voisins... et c'est parti pour une discussion à bâtons rompus... jusqu'à l'arrivée.


                                                Mes deux sympathiques voisins de couloir !

Après l'échange de coordonnées électroniques afin de pouvoir leur transmettre les photos que j'ai prises d'eux au passage, me voilà prête pour récupérer mes affaires et profiter des jours à venir pour découvrir les richesses de la région.

Il est vraiment très agréable en Turquie de voyager de cette façon tant le personnel de toutes ces sociétés de transport sont à votre service pour passer agréablement le temps en leur compagnie.

D'une entreprise à l'autre, les prestations sont différentes et plus ou moins élaborées mais compte-tenu de leur importance dans la vie économique du pays, le niveau n'arrête pas de monter.... pour le plus grand bonheur de ceux et celles qui les utilisent.


Partager cet article

Published by Nat - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Umran 03/08/2008 11:23

Bonjour Nathalie !
Alors petite info de dernière minute.
Les transferts à l'aéroport ne fonctionnent que dans un sens, la compagnie de bus ne peut pas venir vous récupérer à votre arrivée à l'aéroport. Donc direction Havas, métro ou taxi pour vous rendre à l'otogar.

Nat 03/08/2008 16:44



Merhaba canim, heureuse de te "revoir". Je pensais bien qu'à priori c'est bien en sens unique. Merci pour la confirmation. Görüsürüz !



Chantal 03/07/2008 15:20

j'ai apprécié ces services de ESKISEHIR à ISTANBUL lors d'un déplacement mais la distance et les durées sont si longues que ces intermèdes sont précieux

Nat 03/07/2008 20:08


Entre l'activité du bus, la petite sieste réparatrice et les pauses boissons ou casse-croûte, te voilà presque arrivé !


NANCY 02/07/2008 21:19

et bien ça m'a l'air tres agreable les voyages en cars ... je dirai meme mieux que dans un avion !

Nat 03/07/2008 05:44



Bien agréable certes mais moins rapide qu'en avion, tout de même !
A l'attention d'Ismail, un collegue de travail qui fait régulierement le trajet İstanbul Ankara utilise le beau bus gris dont j'ai oublié le nom du modele : il semble que les sieges soient plus
confortables encore, qu'il y ait l'acces wifi, des petits écrans individuels pour regarder des DVD avec des casques, confort absolu ! A tester !



Cat 02/07/2008 14:04

En fait ce que je voulais souligner c'est que les transports en commun français de ville à ville sont nuls. Prenons mon exemple perso : Je suis obligée de parcourir 70kms seule dans ma voiture (bonjour le gaspi d'énergie)pour pouvoir rejoindre mon travail car pas de solution bus ou train efficace. Pourtant croyez moi celà m'arrangerait bien. Et c'est sur ce point là que je trouve que la Turquie assure.

Nat 02/07/2008 21:21


La France est un exemple d'individualisme et de "grattage de minutes" je trouve en matière de transport... à l'image de ceux qui utiliseraient leur voiture jusque dans la boulangerie pour éviter de
s'y rendre à pied.
Moi aussi, je peste quand je viens en Alsace et que je me dois me déplacer si ce n'est qu'à l'intérieur de la ville, je ne parle même pas d'aller à 15 km, cela devient vraiment difficile sans
voiture.
Pour conclure ce sujet qui aura eu le mérite d'aborder une fois de plus les disparités entre la France et la Turquie, ses modes de fonctionnement sont particulièrement différents, ce qui explique
.. les bus et les lignes intérieures aériennes en Turquie, le TGV et la voiture en France.


Ismail 02/07/2008 12:29

Oui Cat, c'est bien ce que je disais a la fin de mon commentaire :
"en France, pour relier 2 villes non desservies par le TGV, une solution routière "a la turque" serait la bienvenue".

Je réagissais juste sur le terme "a la pointe". Vous avez surement raison de dire que le car est peut être plus "humain", mais c'est une vision que l'on a lors d'un voyage d'agrément. Les turcs se déplacent majoritairement pour leurs besoins et si on leur (me) laissait le choix ils (je) choisiraient certainement la facilité, la rapidité et la modernité.

Quand vous vous rendez de Van a Ankara (18-20 h de bus donc déjà la nuit on voit rien et on arrive épuisé a destination) pour une question administrative ou autre, la première fois effectivement, le paysage, les arrêts dans les station services, les pleurs des enfants (quand c'est pas les vomissures), ça peut avoir paraitre "typique", mais bon ... au bout de la 5e-6e fois !!! Je prends un exemple extrême avec Van (parce que je l'ai vécu), mais même de Kayseri, Konya ou Denizli, un trajet intercity c'est vite 7,8,10,12 h de bus.

Je suis d'accord avec vous dans le sens ou je trouve qu'en Turquie, avec les moyens dont on dispose, on gère quand même assez bien nos transports, tant en terme de qualité que de "rapidité" ...

... mais de la a dire que c'est "a la pointe" par rapport a la France ... !?

Nat 02/07/2008 21:16


J'évite, pour l'avoir fait en bus à défaut de l'avion qui était trop cher pour la destination en question au moment où je voulais m'y rendre, de prendre les bus de nuit... pour la bonne et simple
raison qu'il y a toujours des ronfleurs de première catégorie... et que je suis la seule à siffler ! De même, si le bus va PRESQUE PARTOUT en Turquie, il y a tout de même des "petits trous" et
quand on va dans des coins aussi reculés que je vais parfois, là cela peut être aussi la voiture de location qui permettra vraiment d'aller où on veut en toute liberté en n'étant pas tributaire des
horaires parfois pas très pratiques selon la destination.


Cat 02/07/2008 10:08

Pas d'accord avec Ismail. On ne peut pas comparer TGV et Car. Voyager en Tgv est peut-être rapide mais il est loin de desservir toutes les régions de France (ya qu'à voir Toulouse...) Et puis ça va tellement vite qu'on ne voit rien du paysage. Voyager en car me parait être une forme de voyage à dimension plus humaine...

Nat 02/07/2008 21:13


Je pense que le TGV n'est malgré tout pas vraiment accessible à toutes les bourses. Plus destiné à une clientèle pressée, d'hommes affaires ou d'employés, surtout pour qui c'est une bonne
alternative avec l'avion. C'est une autre dimension en effet qui a ses avantages... et ses inconvénients comme chacun.


esperance 02/07/2008 08:42

j y crois pas !!! je n ai pris que des voitures professionnelles en turquie pas de bus
faudrait que je remédie à cela
c est exceptionnel
gros bisous et bonne journée

Nat 02/07/2008 21:11



Goûte et pense à moi !



Ismail 02/07/2008 08:38

"Les turcs sont vraiment à la pointe dans ce domaine, bien plus que les français!"

Je suis toujours le dernier a me faire l'avocat des français mais sur ce coup, la comparaison est inadéquate car la France, en développant le TGV, est largement en avance dans le domaine des transports par rapport a la Turquie!

En France on a pas le droit a toutes ces gentilles attentions c'est vrai, mais on fait pas non plus du 70 km/h de moyenne entre les grandes villes du pays.

Ce n'est pas la faute des turcs, on est pas au même niveau de développement des infrastructures et la configuration géographique n'est pas du tout comparable (en France, le TGV ne va pas a Gap).

C'est vrai qu'en France, pour relier 2 villes non desservies par le TGV, une solution routière "a la turque" serait la bienvenue, mais compte tenu de proportion de véhicules particuliers qui est aussi très différente, y aurait-il vraiment une demande conséquente ?

Nat 02/07/2008 21:11


J'ai lu vos différentes réactions, à toi et à Cat et je vais faire l'"arbitrage". En ce qui concerne le transport en autobus, je pense que les turcs sont vraiment les champions toute catégorie.
Mais il est vrai que ce moyen est adapté au pays, à ses habitants surtout. Le réseau ferroviaire ici est développé mais vétuste et les trains pas bien rapides,  hormis la ligne qui relie
Istanbul à Ankara où un train rapide a été mis en place. J'ai déjà testé les deux mais je préfère le bus... Par contre, quand il s'agit de très longues distances comme le souligne Ismail plus loin,
j'opte pour l'avion, les lignes intérieures étant souvent à des prix plus qu'abordables.
En fonction des distances à parcourir et des moyens financiers de chacun, on trouve en Turquie le moyen de se déplacer pour aller... dans son memleket (région d'origine).
Je parlerai du TGV en réponse à un autre commentaire pour équilibrer un peu le tout.


Ismail 02/07/2008 08:24

"Pas de chance, ce bus modèle dernier cri ... n'est pas le mien"
N'ai aucun regret Nat, le bus que tu aurais aimé prendre, le skyliner de Neoplan, n'est pas un modèle plus récent que le Mercedes Travego dans lequel tu est montée. Ce sont deux modèles équivalents. Le design extérieur du skyliner est plus audacieux mais la différence s'arrete la.

Nat 02/07/2008 21:06



Tu es un "uzman" en la matière je vois ! C'est vrai que le design du skyliner est "accrocheur".



Umran 02/07/2008 06:53

Bonjour Nathalie,
J'imagine que le transfert à l'aéroport est fait par les grandes sociétés, mais je ne pourrais te le confirmer à 100 %. Et puis en Turquie, on ne sait jamais ;)
Me concernant, j'étais arrivée à l'otogar d'Istanbul, terminus, et j'étais la seule à me rendre à l'aéroport donc la compagnie a quand même fait le transfert, ce n'était pas le grand luxe, mais c'est très très pratique d'être amenée à destination sans avoir à se demander quel trajet/comment/etc. Il y avait tellement de bouchons, le chauffeur était plus stressé que moi à l'idée d'arriver en retard !

Nat 02/07/2008 21:05



Et bien il ne me reste plus qu'à tester la prochaine fois !



Présentation

  • : Du bretzel au simit
  • Du bretzel au simit
  • : Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 11 ans
  • Contact

Recherche