Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 13 ans

Mariage turc à Devrek

Aujourd'hui c'est dimanche, et le dimanche on se marie ! Les mariés sont originaires, tous deux semble-t-il , d'Isabeyli köyü, paisible village situé à environ 700 m d'altitude, au-dessus de la ville de Devrek où j'ai séjourné récemment.


                                        Ce qu'on voit autour de soi à Isabeyli köyü

Mais là-haut dans la montagne, il n'y a pas de "düğün salonu", ces fameuses salles souvent immenses qu'on loue pour les mariages.

C'est donc à Devrek même, en ville, que les festivités vont avoir lieu le dimanche soir.

  
                                              Vue aérienne de Devrek

Nous voilà partis pour assister à une partie de la fête ; on vient quand on veut, quand on peut. On invite tout le monde et même si on n'est pas invité et qu'on ne connaît personne, on est la bienvenue. D'ailleurs, je ne sais même pas comment s'appellent ceux qui ont décidé de s'unir, c'est malin !

Un orchestre composé de 3 personnes, un au synthé, l'autre au violon (oui !) et un autre au tambour et au chant seront les animateurs de la soirée.

Les mariés sont sagement installés sur une petite estrade le long d'un des murs de la salle. On vient leur parler, s'asseoir à côté d'eux,...

A toutes les tables, on sert du Coca, du Fanta. Des assiettes remplies de petits gâteaux salés ou sucrés sont distribués partout mais dans de nombreux mariages, on ne sert pas de repas proprement dits. Vu la quantité de personnes qui défilent dans la soirée, sans en connaître forcément le nombre auparavant, trop difficile à organiser et trop coûteux !

La pièce montée arrive ! Le couteau doit être "alimenté" pour que les époux puissent couper les parts qu'ils vont s'échanger, puis offrir un petit morceau à leurs parents, frères et soeurs, avant que l'ensemble soit réparti afin que tous les invités en profitent.  Comment donner assez de force au couteau ? En l'appâtant avec des billets de banque qu'on glisse... sur les différents étages.

               

                                                      La pièce montée !

Les mariés prennent ensuite place devant l'orchestre pour recevoir les félicitations ... et les cadeaux. Lors des félicitations, il est de tradition en Turquie que les mariés embrassent le dos de la main e portent leur front dessus pour témoigner du respect envers plus ancien que soi.

 

Cette marque qui m'a toujours impressionnée, un jeune homme me l'a faite justement ce jour-là, non pas au mariage, mais dans le village d'Alibeyli köyü lorsque nous nous sommes arrêtés pour saluer quelques personnes. Je me suis sentie ... vieillie tout à coup.

 

Revenons à nos tourtereaux ! C'est d'abord au tour de la mariée d'être couverte de bijoux en or, bracelets, collliers, boucles d'oreille offerts par les parents du marié, mais aussi selon les endroits par d'autres membres de la famille ou des amis.

Les autres cadeaux se résument non pas en une liste de mariage, mais en pièces d'or épinglées au décolleté de la mariée ou au gilet de l'époux, parfois sur un ruban de satin qu'ils mettent autour du cou, de même que des billets accrochés ou posés à même sur la table devant eux.

                    

Lorsque tout le monde est passé, les "just married" ramassent le tout... et le mettent dans un petit sachet en plastique qui sera mis remis à un des parents chargés de faire le "coffre-fort de garde".

Place à la danse ! Les slows langoureux où les jeunes époux mènent le bal sont suivis par des rythmes turcs bien soutenus où les jeunes et moins jeunes se déhanchent.

                    

Un peu plus tard, c'est aux hommes de se mettre à des danses plus traditionnelles, au son du tambour qui résonne dans les oreilles. J'attendais avec impatience celles où l'on se tient la main et où on fait une ronde en transpirant à grosses gouttes tant le rythme est soutenu... mais apparemment dans cette région-là, elles n'ont pas lieu... 

                       

Dommage, j'étais en forme ! Ce sera pour le prochain mariage auquel j'assisterai !

 

 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

zeg 10/07/2008 12:47

La vieillese est encore consideree en Turquie pour la grande partie de la population comme le signe de la sagesse et de ce fait elle est tres respectee. Encore dans la plupart des villages il existe une institution officielle qu'on appelle "ihtiyarlar heyeti" (le comite des vieux!")qui decide de tout!!!

Autrement le fait que le jeune homme vous baise la main en la portant a sa tete signifie que vous etes partie de la cercle elargie de sa famille. Dans ces conditions il serait tres irrespectuex s'il faisait autrement. Avec ce geste, il vous dit qu'il est pret a vous ecouter,a suivre vos idees et vos actions...

Un des expressions le plus repandu en Turquie avec ses avantages et desavantages c'est " Büyük sözü dinle! (Ecoute la parole de plus age que toi!") et un autre maintenant que je me rappelle "su küçüğün söz büyüğün"!!!

Nat 10/07/2008 19:24


Voilà le genre d'informations que j'apprécie tout particulièrement, je vous en remercie vraiment. Jusqu'à ce jour, les explications données n'étaient de loin pas aussi complètes. Çok sağolun !


M 09/07/2008 17:38

Je te reconnais bien. S'inviter comme çà à un mariage !!! Mais il est vrai que les turcs sont si accueillants .....
Et pour la ronde, n'oublie pas le hopla geis .... !!!!

Nat 09/07/2008 19:23


Non non, on m'a invitée, c'est toujours un honneur d'avoir une étrangère à table ! A la fois source de curiosité, d'intérêt ... et forcément d'échange. Je penserai au hopla geis hi hi !


Cat 09/07/2008 11:01

Encore un bien joli reportage sur le thème du mariage. Tu sais pourquoi tes reportages sont toujours réussis? c'est parceque tu les vis pleinement au lieu de regarder de loin...

Nat 09/07/2008 19:22


Je le vis tellement que j'ai du mal à en sortir parfois et à prendre du recul et souffler !!!


Chantal 09/07/2008 10:41

merci Aline pour ces précisions. Au maroc l'acte religieux est obligatoire car il est le seul légalement... il n'y a pas d'autre d'enregistrement d'état. Mohamed VI est commandeur des croyants alors que la Turquie est laïque !

Nat 09/07/2008 19:22



Oui, cet acte civil permet de montrer la laïcité du pays !



Aline08 09/07/2008 07:55

Le maraiage proprement dit a lieu devant un fonctionnaire turc un peu comme à la mairie en France. L'acte religieux est facultatif pour répondre à Chantal. Merci Nath pour ce bel exemple de mariage. La distribution des cadeaux est tellement différente de ce qu'on connait en France!

Nat 09/07/2008 18:59



Oui, l'acte officiel est l'acte civil et d'ailleurs le livret de famille est aussi en français issu du Code Napoléon. Je n'étais pas sûre si l'acte religieux est obligatoire ou pas, merci Aline
pour cette précision.



Claude B 09/07/2008 05:55

très belle tradition...ton cliché des jeunes mariés dansant et juste fantastique. un vrai cliché de star...fait par une pro de la photo.

Nat 09/07/2008 06:23


Tu vas me faire rougir jusqu'aux oreilles (surtout que j'ai un coup de soleil un peu partout). Les traditions sont toujours intéressantes à connaître dans les différents pays.


Jacqueline 08/07/2008 20:07

La prochaine fois apporte ton magnèto!!
La coutume d'offrir de l'argent me semble beaucoup plus intelligente que les listes de cadeaux qui sont parfois bien prétentieuses
Jolie coutume aussi le signe de respect!!!
J'ai assisté à ALger à un mariage , mais il s'agissait de la fete-réservée-aux-filles!!! Mais on s'est bien amusées..crois moi!!
Bises romaines

Nat 08/07/2008 21:01


Oui, parfois j'aimerais avoir de quoi enregistrer selon les endroits cela mériterait ! Je n'ai jamais encore pu aller à une soirée henné chaque fois indisponible, dommage, va falloir y remédier.


chantal 08/07/2008 18:17

y a t-il un acte religieux comme cela se fait au maroc ?

Nat 08/07/2008 18:21


Je crois que oui, mais cela ne se passe pas ni à ce moment-là, ni dans la salle en question. Cela a lieu avant mais je n'y ai jamais assisté encore jusqu'à ce jour.