Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 17 ans.

Du bretzel au simit

Tepeköy, “le village de la colline”, à Gökçeada - 2ème partie

A Tepeköy, on célèbre tous les 15 août l’Assomption qui fait de ce lieu le rendez-vous de tous les grecs des alentours. Pour les chrétiens, le jour de la mort doit être un jour de fête car la personne qui meurt accède à la vie réelle aux côtés de Dieu. 

  
                                   Evangelistas kilisesi dans le centre de Tepeköy

Même si un habitant d'Imroz n’était pas présent à cette date, il ferait tout pour venir au moins passer cette journée sur place et prier la Vierge.

 

Le 14 août, plusieurs grandes bêtes (vaches, taureaux) sont sacrifiées et la viande mise à cuire toute la nuit, dans la cour de l'église, dans d'immenses marmites. Le bouillon de viande servira à la préparation de keşkek, des plats à base de viande en fines lamelles et de blé battu longuement cuit à petit feu. 

 
                                                         L'entrée de l'église

 
  

Le 15 août au matin, à la fin de la célébration, la viande est bénite par le métropolitain avant d'être offerte en partage à toutes les personnes présentes. Tout le monde se rend ensuite en procession jusqu'au cimetière et chaque possesseur d'une tombe attend devant celle-ci.

 

Des douceurs posées sur un grand plateau sont distribuées une à une. De cette façon, les vivants montrent aux morts qu'ils ne les oublient pas et gardent leurs souvenirs gravés en eux.

  

Les distractions commencent l'après-midi sur la place du village. Les tables et chaises sont mises en place, on mange, on boit, on chante, on se taquine et on se provoque... mais sans que cela ne dégénère en querelle. Seuls amusements et danses sont au rendez-vous !

 

Les jeunes qui viennent ici passer quelques jours avec leurs aïeuls sont mis à contribution et tous les bénéfices retirés de cette journée versés au profit du village.

 
                                               Préparatifs en août 2005

 

J’ai eu l’occasion d’assister à la préparation des manifestations il y a 3 ans mais je ne connaissais pas alors tout ce qui se passait avant... encore une bonne raison pour prévoir d’y retourner à ce moment précis.

Tepeköy restera aussi pour moi un souvenir "gustatif", on dit bien que les sentiments passent par l'estomac... Quel plaisir de déguster là une assiette de fava (fèves), du yunan çacığı (çacik grec réalisé avec du yaourt filtré), du sahanda peynir, mélange de fromages de chèvre et de brebis grillés avec de l'huile d'olive, de la tomate, du poivron et des épices.

  
                                                               favas

    
                                        çacik grec on ne peut plus onctueux

 
                                                   le sahanda peynir

C'est surtout... le sauté de sanglier plus que tout qui m'a conquis, un mets que je n'avais pas eu l'occasion de manger depuis bien longtemps. Rien que pour ça (et tout le reste aussi évidemment), je reviendrai bien volontiers à Imroz.

      

Autant la plupart des moutons et chèvres sont peureux, autant cet énergumène, par l'odeur alléché, est venu à notre table au cas ... où un mets s'envolerait par mégarde...

  

Il est environ 14 h au moment où nous quittons le village... il n’y a plus personne à la terrasse du café, tout le monde fait sans doute la sieste....

  

Je vais aller faire de même, mais avant un petit tour à "çınar altı", soit "sous le platane", cet arbre de 630 ans, protégé, qui pose majestueusement à quelques centaines de mètres de là. 

                  

Une vue magnifique se dégage car on domine la mer et on voit juste en face à 18 milles, l'île de Samotras toujours cachée dans les nuages...

 


Difficile de ne pas aimer Tepeköy n'est-ce pas ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

esperance 31/07/2008 23:34

pour un voyage c est un voyage

et que tout cela a l air bon
bisous

Nat 01/08/2008 05:05


Je suis sûre que tu apprécierais autant ! Bises


Mirage 31/07/2008 21:03

Tes récits sur Gökçeada sont vraiment passionnants, envoûtants! A chaque lecture j'ai l'impression que les odeurs et les arômes me parviennent à travers mon écran!
Cela fait vraiment rêver et donne l'envie de reprendre des congés pour partir à la découverte!

Au fait le temps est comment à Istanbul? Ici à Stuttgart il fait très chaud et lourd, otuz üç cet après-midi, d'après la radio turque que j'écoute dans la voiture!

Öptüm!!!!

Nat 01/08/2008 05:05


Vivement que vous reveniez et qui sait peut-être pourrez-vous envisager un petit séjour à Gökçeada, ici temps un peu venteux et ensoleillé, 30° en moyenne. Öptüm


Perrine 31/07/2008 17:38

Les frites belges sont arrivées jusque là on dirait;-)!

Nat 31/07/2008 20:02


Ha ha ! Les moules ne sont pas loin car les moules les plus réputées en Turquie sont de Çanakkale juste de l'autre côté du détroit des Dardanelles.


Cat 31/07/2008 11:14

En ce moment Nat je te trouve particulièrement inspirée et tes billets sont imprégnés d'un certain lyrisme, ce qui n'est pas fait pour me déplaire...Continue ainsi, tu m'enchantes. C'est à la fois vivant et poétique.

Nat 31/07/2008 20:04


Quand des endroits me "parlent" comme sur cette île, je pense que mes écrits s'en ressentent effectivement. Et ces lieux sont "à la fois vivants et poétiques" !


sylvie anita 31/07/2008 09:19

c'est vraiment très beau tout ca .je ne manquerais pas d'y faire un tour avec mes amis de longue date qui habitent istanbul et q'on vas bientot rejoindre .depuis vingt an on fait les vacances ensemble et nous avons déja tellement visiter.cet endroit sera certainement la prochaine sur notre liste.merci pour le message.on se verra a istanbul .moi ici en alsace je vais maintenant mettre la clé sous la porte. salut nath .

Nat 31/07/2008 20:04


Bon déménagement d'Alsace vers Istanbul et à très vite... Iyi yolculuklar !


M&M 31/07/2008 06:32

Quel beau voyage tu nous fait faire là ma petite Nat. Merci. Le matin de bonne heure, cela agaye la journée et nous rend tout gullerets pour aller bossr...
Bizzz

Nat 31/07/2008 06:40


Bonjour madame lève-tôt (comme moi !). Tu vas booster du coup aujourd'hui ! Schmoutz