Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 13 ans

Ambiance entre Ani et Kars - 1


Cette cinquantaine de kilomètres à parcourir entre Ani et Kars a été pour moi une nouvelle fois source d'ambiance, d'images.

Une route où les voitures sont plus rares que les chevaux ou les tracteurs, où parfois une terre de couleur rouge étonne de part sa couleur, et des arrêts permanents car malgré un paysage de steppe quasi désertique, il y a tant à voir.



Au milieu des tas de foins disséminés de part et d'autre et qui attendent d'être ramassés, un cheval tire un engin d'entan à l'allure modeste mais tout à fait adapté au lieu.



Sinon, c'est la route qu'ils empruntent, n'étant pas gêné par la circulation....



Les ruchers sont nombreux et le miel de la région est un des plus réputés. En saison, une tente permet à l'exploitant de rester sur place pour récolter le précieux produit.



D'autres tentes attirent l'attention, celles des bergers et de leur famille chargés de s'occuper des troupeaux durant l'été. Ils sont kurdes pour la plupart et viennent souvent de la région d'Ağri et d'Iğdir, près du célèbre mont Ararat.



Il faut s'armer de patience quand on est avec moi car le temps "normal" pour parcourir ces kilomètres doit être doublé pratiquement, tant les haltes sont nombreuses....

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Isis 26/08/2008 14:27

Hmmmm..... on se croirait dans un autre espace temps.
Ces images me sont familières, mais elles datent de 30 ans, du temps où j'étais enfant, insouciante. Du temps où les gens se retrouvaient tous et s'entraidaient pr les travaux des champs, où la vie était rythmée par le chant du coq, par le hennissement des chevaux ,le braiement des ânes ( qui ont complètement disparu dans mon village!:-((); des clochettes des moutons et ds vaches rentrant de leur promenade......On s'affairait à dénoyauter ls abricots pr les faire sécher...ah, ah...nostalgie en noir et blanc!
Temps où les gens étaient heureux me semble-t'il. Quand je compare leur vie maintenant, certes ils ont beaucoup de confort mais ls gens ne se retrouvent plus comme avant, la vie sociale n'est plus, où alors différemment.

Nat 26/08/2008 15:06


J'ai encore connu au köy de mon ami l'équivalent de veillées où l'on raconte des histoires, on en reparlera dans les prochains jours, ... moments bénis.


Jean-Yves 25/08/2008 13:52

Ta première photo me rappelle le première article de CAT (http://hommage.a.eux.over-blog.com/article-11495678.html) et qui citait ces mots de Théodore Monod "Parler du désert, ne serait-ce pas, d'abord, se taire, comme lui ?
Ce à quoi j'avais écrit "Le désert, n'est pas si désert que ça !"
Concernant ta dernière phrase je reprendrais la citation de BALTHUS, "Il faut prendre son temps, sinon c'est le temps qui vous prend".

Nat 25/08/2008 15:38


Complètement en phase concernant tes citations...


lili 23/08/2008 18:17

Merci pour ce voyage entre Ani et Kars, c'est un dépaysement total pour moi ... Ces nomades et leur yourte restent longtemps à la même place ou déménagent-ils ?
Bon anniversaire de ta vie en Turquie demain - oui oui j'ai bien écouté RTL !!!
bisous

Nat 24/08/2008 05:58


Merci Lili, les bergers qui viennent durant l'été garder les troupeaux dans cette région-là restent sur place et ramènent les bêtes chaque soir.


Danielle 23/08/2008 15:48

Bonjour Nathalie,

je me régale à la lecture de votre blog!!
Voyager avec vous est un plaisir.J'ai moi-même habité Istanbul pendant 7 ans,de 1973 à 1980 et j'ai bien sûr la nostalgie de ce pays qui est aussi mon deuxième pays d'adoption....Vos articles sont bien écrits et votre approche des lieux et des gens me plaît beaucoup.
Vous voilà dans mes "favoris"!!!!
Cordialement, Danielle

Nat 24/08/2008 06:03


Bonjour Danielle et bienvenue à vous, avoir habité Istanbul il y a déjà bien longtemps, doit vous laisser des souvenirs complètement différents de l'Istanbul de 2008. A très bientôt.


Cat 23/08/2008 09:52

Encore un beau dépaysement. La deuxième photo m'inspire un tableau! merveilleuse...
Et les tentes des dernières photos nous font réaliser que l'on est vraiment pas loin des pays de l'Est et l'on aurait envie que tu ailles encore plus loin! Mais ce n'est peut-être vraiment pas le moment au vu des évenements internationaux!

Nat 23/08/2008 10:12


Je passerai sans doute un jour de l'autre côté de l'une ou l'autre des frontières mais d'abord, j'ai encore bien des choses à découvrir en Turquie.