Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 14 ans

Istanbul se fait un nom dans l'art contemporain



Entre l'ouverture du musée Istanbul Modern en décembre 2004 et Santral Istanbul en septembre 2007, Istanbul se hisse sur les plus hautes marches en matière de présentation d'art contemporain. Dans le seul arrondissement de Beyoğlu, ce sont des dizaines de galeries qui ont pignon sur rue, certaines privées, d'autres appartenant à des banques connues de la place.

J'ai été invitée samedi à découvrir une de ces galeries dans le cadre du vernissage de l'exposition "Benim adım Apel" (je m'appelle Apel) qui se tient jusqu'au 7 octobre 2008, organisée conjointement par l'Institut Français d'Istanbul et par Anadolu Kültür, association à but non lucratif créée en 2002 et destinée à développer la culture, l'échange et le dialogue entre Istanbul et les villes anatoliennes.

    
                                     Vernissage du 13 septembre 2008 au Tütün Deposu

Elle se tient simultanément à deux endroits : à l'Institut Culturel Français dans l'enceinte du Consulat de France et au "Tütün Deposu", ancien dépôt de tabac sur trois étages reconverti en lieu d'exposition grâce à Osman Kavala, Président du Conseil de Gestion de l'organisme "Anadolu Kültür".

              
       La toile "Ille de Apel" au-dessus de la porte et son auteur, Sümbül Eren en robe noire

Cette exposition collective est présentée par la cinquantaine d'artistes de la galerie Apel à l'occasion de la célébration de son 10ème anniversaire. 

   
                                                  "Göz" de Juan Botella Lucas

Des oeuvres d'art très différentes y sont exposées, de la peinture à la photo en passant par la sculpture. La diversité est tant dans les formes que les matières utilisées (verre, tissu, soie, bois,...).  

                         
                                                      Robe de verre

Cette émergence de talents ne manquera pas de prendre petit à petit une dimension internationale grâce, entre autres, aux rendez-vous culturels que seront l'année de la Turquie en France en 2009 et bien entendu Istanbul 2010, capitale culturelle européenne.

   
                                                  "Je m'appelle Aydan" d'Aydan Baktır

En attendant, les amis lecteurs amateurs d'art contemporain habitant Istanbul sont invités à visiter ces deux expositions particulièrement intéressantes.


Tütün Deposu
Lüleci Hendek Caddesi
Koltukçular çıkmazı n° 1
Tophane - Istanbul
Ouvert tous les jours sauf le dimanche  de 11 h 00 à 18 h 00
www.anadolukultur.org

Institut Culturel Français d'Istanbul
Consulat de France
Istiklal Caddesi n° 4
Taksim - Istanbul
Ouvert tous les jours sauf le dimanche de 9 h à 19 h
www.infist.org

Accès libre

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Yves 16/09/2008 18:00

J'avoue avoir du mal avec l'art contemporain, je débute dans le monde l'art et j'en suis encore avec les imprssionnistes et post-impressionnistes. J'aime toutefois les toiles de Sümbül Eren et la composition "Je m'appelle aydan" qui se rapproche plus de ce que je vois et je fais en ce moment.

Nat 16/09/2008 20:30


Moi qui suis également une fan incontestable de Van Gogh et de Monet, j'ai trouvé là quelques oeuvres à mon goût... qui sont finalement les mêmes que toi.


nasah 15/09/2008 09:58

Super ! on va pouvoir en profiter !

öptüm

Nat 15/09/2008 14:46


Tant mieux ! Au plaisir de se revoir bientôt, ben de öptüm.


M&M 15/09/2008 08:29

Sympa la galerie. Sais-tu si l'on peut encore y aller mi-novembre ?
Si non, tant pis. Nous nous contenterons de tes super (comme d'hab) photos.
Bizz

Nat 15/09/2008 08:46


Je vais me renseigner pour savoir s'il y aura d'autres expositions temporaires à ce moment-là et je te tiens au courant. Schmoutz.  Info supplémentaire : du 20 septembre 2008 au 20 janvier
2009 rétrospective Dali au musée Sakip Sabancı d'Emirgan, un évènement une fois de plus exceptionnel dans ce lieu magique au bord du Bosphore.