Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 13 ans

Le "café de rentrée" d'Istanbul Accueil


9 h 30 ce jeudi 18 septembre dans les salons du restaurant Feriye à Ortaköy au bord du Bosphore, c'est l'effervescence ! Céline Demesy , la dynamique secrétaire d'Istanbul Accueil, rappelle les dernières consignes à toute l'équipe.

 
                                  Céline Demesy, de dos, en pleine explication

Aujourd'hui, c'est la rentrée pour Istanbul Accueil, association née il y a une vingtaine d'années. Elle regroupe à ce jour environ 280 familles,  et a pour mission d'accueillir les nouveaux arrivants francophones et francophiles, les aider à s'installer, s'intégrer et les accompagner tout au long de leur séjour à Istanbul. 

                          

Istanbul Accueil fait partie de la F.I.A.F.E., la Fédération Internationale des Accueils Français à l'Etranger. C'est une association de droit français de type loi 1901, à but non lucratif.

Son bureau est composé de la Présidente, de la Secrétaire et de la Trésorière. Le bureau élargi comprend en tout 13 membres (les coordinatrices des accueils, des visites, des activités, de l'événementiel, du caritatif ainsi que les responsables de la communication).

Les tables sont en place pour recevoir les inscriptions des nouveaux adhérents ... et des anciens, donner toutes les explications nécessaires quant aux activités proposées, aux sorties planifiées et tous les renseignements utiles.
           

Véronique Lebiedinsky, la Présidente élue en mai dernier, après avoir salué maintes têtes connues et s'être assurée que l'organisation fonctionne parfaitement, prend quelques minutes pour répondre à mes questions.

Arrivée à Istanbul en 2005 pour suivre son mari qui travaille ici pour une période de 3 ans, renouvelable une fois seulement, elle n'a aucune envie de quitter la Turquie. Deux semaines après son arrivée, elle est devenue "cliente" d'Istanbul Accueil. Les deux années suivantes, elle s'est investie en tant que responsable des visites.

Elle est décidée à continuer à oeuvrer dans l'association et le poste de Présidente est vacant, même si ce n'est pas celui dont elle a forcément envie... Elle se retrouve finalement élue à la tête d'Istanbul Accueil pour un an, cette fonction étant renouvelable une fois seulement.

   
                                      Véronique Lebiedinsky, la Présidente d'Istanbul Accueil

Elle est consciente de diriger une association dynamique et active. Ses objectifs personnels sont de continuer à développer la convivialité et l'esprit d'ouverture à tous, permettre ainsi à des personnes de nationalités différentes, mais parlant la même langue, de se connaître, de s'aider et de partager du temps à travers des rencontres et des activités diverses.

La discussion prend fin car il faut accueillir Madame Christine MORO, Consule Générale de France, qui a tenu à être présente à cette occasion.

                     
                                 Accueil de Madame la Consule Générale

L'assemblée est invitée à s'asseoir dans la grande salle vite comble. La Présidente ouvre la séance par un mot d'accueil destiné plus particulièrement aux nouveaux arrivants avant de passer la parole à Madame la Consule Générale.

Cette dernière souhaite la bienvenue "à ceux qui viennent de poser leurs valises sur les rives du Bosphore" et à toute l'assemblée. Elle en  profite pour indiquer qu'environ 5300 français sont inscrits au registre des Français établis hors de France en tout sur l'ensemble du pays, 4385 dans la circonscription du Consulat d'Istanbul et 3326 ressortissants pour la province d'Istanbul. La population française augmente lentement mais régulièrement depuis de nombreuses années, signe du dynanisme des relations financières et économiques entre les deux pays.

                      
                                             Madame Moro, Consule Générale de France

Madame MORO en profite également pour évoquer la rénovation des locaux du Consulat destinée à améliorer la qualité des services rendus ainsi que la réorganisation du standard téléphonique avant de laisser la place à la Présidente d'Istanbul Accueil.

Cette dernière fait part à l'assemblée de l'organisation interne, met en avant l'utilité et le rôle des correspondantes de quartiers et annonce les prochaines manifestations. 

  

Elle présente ensuite les membres du bureau élargi avec une touche d'humour destinée à chacune des responsables. Elle rappelle que l'équipe "active" est composée de plus de 50 bénévoles qui font tourner la machine et vivre ainsi l'association.

  
                                           Présentation des membres du bureau

Un pot de l'amitié clôture la réunion et chaque membre peut continuer à faire plus ample connaissance avec cette grande famille qu'est Istanbul Accueil, de même qu'avec les services d'accueil du Consulat et des autres associations francophones représentées sur place.

    

Chacun repartira avec la dernière édition de "L'Echo du Bosphore", la revue éditée tous les deux mois par l'association et qui est un des nombreux traits d'union entre les membres.

                   

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Legleg 19/09/2008 15:22

Je serais bien venue ,mais le lieu est difficile d'accès depuis chez moi avec un petit. Dommage!
Ce serait bien de faire des rencontres dans un coin plus central

Nat 19/09/2008 17:45



Vu l'endroit où tu habites, ce sera toujours difficile de trouver un endroit plus central que Beyoğlu ou Ortaköy qui puisse réunir autant de personnes. Ces quartiers sont les plus "centraux" qui
soient, je le déplore pour les quelques rares expat comme toi qui du coup se sentent plus exclus.



chantal 19/09/2008 10:41

C'est bien agréable cette asociation .... et être reçue à Ortakoy sur les rives du Bosphore ... un rêve
Comme je suis contente que tu m'apprennes Istanbul ....

Nat 19/09/2008 17:42



C'est une autre facette d'Ortaköy située à quelques pas du pont sur le Bosphore.



Tülay HELVACI 19/09/2008 08:20

Souvenirs, souvenirs... Cela me rappelle mnon arrivée a Istanbul, il y a 15 ans. J'avais fait la découverte de cette association grâce a une Française rencontrée sur le marché de Yeşilköy...Martine...elle m'avait permis de bien m'intégrer dans cette ville ou elle était arrivée avant moi. Paradoxe : une Française aidant une Turque a Istanbul. Nous avons tous besoin de reperes quand on s'installe dans une nouvelle ville, dans un nouveau pays. Istanbul Accueil remplit tres bien cette mission.
Bienvenue aux nouvelles a Istanbul. Sachez que le peuple turc est toujours prêt a vous aider et que vous pouvez compter sur eux. Y a-t-il un site internet des Anciens d'Istanbul Accueil ?

Nat 19/09/2008 17:41


Je ne savais pas que tu es une "ex Istanbul Accueil" ? Paradoxal en effet ! A ma connaissance il n'y a pas de site des anciens mais c'est une bonne idée que je vais faire remonter.


Jean-Yves 19/09/2008 08:01

Un détail m'a frappé tout de suite... où sont les hommes ? Il n'y a que des femmes !! Non non je ne suis Misogyne, loin de là...
Une association comme celle-ci est indispendable je pense, afin de se sentir à l'aise pour débuter une nouvelle vie dans un nouveau pays.
J'aime beaucoup l'image de "l'Echo du Bosphore" elle me rappelle "Jonathan Livigston le Goéland".
Bonne chance à tous ces expatriés.

P.S: Le détail, je suppose que la chaise vide que l'on voit à gauche et ton siège, hi hi hi...

Nat 19/09/2008 17:40


Il y avait quelques rares hommes en effet. Pourquoi, tout simplement parce que dans les familles d'expatriés qui viennent pour raisons professionnelles et qui représentent tout de même la majorité
des expat, les hommes travaillent mais rarement les femmes. Cette association joue effectivement un rôle important pour la communauté francophone qui souvent ne fait que passer, en moyenne 3 ans.