Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 13 ans

Karanlık kilise, merveilleuse église du musée de plein air de Göreme

Le musée de plein air de Göreme est sans doute le site de Cappadoce qui fait le plus parler de lui. Classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco, il va sans dire qu’il mérite d’être visité.


Le plus dur est de se retrouver avec des hordes de touristes, qui selon leur nationalité, sont plus ou moins disciplinés, intolérants, très souvent peu respectueux des lieux, voire désagréables face aux touristes isolés dont je fais partie.

 

Combien de fois-je ne me suis-je pas gênée de rappeler en anglais ou en allemand, que le flash était interdit à l’intérieur des églises car cela endommageait les peintures. Au vu de leur récidive, j’avais l’impression d’avoir affaire à des enfants qui ne voulaient rien comprendre. Il y a parfois des baffes qui se perdent...

 

  Cappadoce-383-copy-copie-1.jpg

                                                  Le musée de plein air de Göreme

Il est bien plus difficile de profiter ainsi pleinement de la beauté et de l’intérêt des lieux.


Je souhaite vous présenter une seule des églises de cet ensemble monastique impressionnant par la taille et par la quantité d’églises et de chapelles qu’il abrite. Il s’agit de Karanlık Kilise, "l’Eglise Sombre".

 

  Cappadoce-311-copy-copie-1.jpg
L'accès à l'église se fait par la gauche, près de la pancarte - les autres portes donnent sur un réfectoire, un cellier, un dortoir

Son accès est payant en sus du billet d’entrée, ce qui limite le nombre de visiteurs. Compte-tenu du chef-d’oeuvre, de la richesse des peintures et de la restauration coûteuse entreprise durant douze ans par une équipe composée de restaurateurs français, italiens, polonais et turcs, je trouve normal de payer un supplément.

 

J'ai entendu pas mal de réflexions, surtout de français, qui avaient l'impression de se faire arnaquer...

 

   Cappadoce-314-copy-copie-1.jpg

              En haut de l'escalier, en entrant dans la première salle, au-dessus de la porte

Au IVème siècle, trois grands Saints originaires de Cappadoce (l'évêque de Kayseri le Grand Basile, son frère Grégoire de Nyssa et Grégoire de Naziance) ont donné naissance aux idées et formes du christianisme.  


Basile avait choisi une vie très simple loin des villages. Il s'était retiré et avait mis en place des endroits de recueillement. Sous le contrôle d'un prêtre, des rituels de prière journalière avaient été instaurés.

 

La réforme  apportée par Basile dans les églises de la Cappadoce consistait à dire les prières en communauté. Ce système a pris naissance dans ce que l'on nomme aujourd'hui, le musée en Plein air de Göreme.

 

  Cappadoce-379-copy-copie-1.jpg

                                         Vue partielle du plafond dans la première salle

 
Karanlık kilise a été construite à la fin du XI – début du XIIème siècle, est de forme rectangulaire avec un plan en croix. On arrive au narthex par un escalier étroit en colimaçon. Une première petite salle donne déjà une idée de ce qui attend quelques mètres plus loin.

 

La nef et la voûte sont en berceau, marque architecturale typique dans la région. Quatre colonnes et trois absides sont visibles. Les peintures ont gardé leur éclat grâce au peu de lumière qui filtre par la seule petite fenêtre du lieu.

 

  Cappadoce-355-copy-copie-1.jpg

                                    Trois des quatre colonnes

D’innombrables scènes bibliques y sont représentées telles que la nativité, l’adoration des rois mages, le baptême, la trahison de Judas... 

 

                 Cappadoce-373-copy-copie-1.jpg
                               Le baiser de Judas et l'arrestation

On y voit également la résurrection de Lazare, la Sainte Cène,  la crucifixion, la descente aux enfers, les femmes devant le tombeau vide, etc.

 

   Cappadoce-320-copy-copie-1.jpg

                                     On ne sait plus où regarder tant il y en a

 

   Cappadoce-331-copy-copie-1.jpg

                                              Les visages sont magnifiques
 
Sur la représentation de la Sainte Cène, un fait troublant est à prendre en ligne de compte sur celle-ci. Regardez-la bien... et ensuite comparez-la à celle de l’église de Gülşehir en-dessous. Une différence importante est visible, laquelle ?

 

  Cappadoce-336-copy-copie-1.jpg

                                     La Sainte Cène représentée dans Karanlık kilise


Je ne suis pas certaine que si le gardien de Gülşehir n’avait pas attiré mon attention sur celle-ci, j’aurais gardé en mémoire la composition totale de la scène et... la différence.

 

  Cappadoce-161-copy-copie-1.jpg

                                            La Sainte Cène dans l'église de Gülşehir


Toujours est-il que Karanlık kilise est époustouflante de beauté... Seuls quelques autres photographes amateurs sont restés assez longtemps pour essayer de mémoriser un maximum de vues.

 

  Cappadoce-327-copy-copie-1.jpg
                                               La crucifixion

Des heures seraient nécessaires, malgré la taille finalement très petite des lieux, pour recenser, détailler, graver dans la mémoire de la petite boîte noire la quantité de détails.

 

   Cappadoce-339-copy-copie-1.jpg

 

              

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

onionewizz 12/10/2008 11:09

Il cool ce blog, j'ai vécu neuf ans en Turquie et une bonne partie des ma famille est Alsacienne. En tout cas les simit c'est juste trop bon tout comme les bretzels!

Nat 12/10/2008 11:40


Neuf ans en Turquie, ce n'est pas négligeable ! Où cela, à Istanbul ?


Nad 08/10/2008 20:37

Bon, je resterai dans l'ignorance, à moins que tu me donnes plus d'indices ???
Nad

Nat 08/10/2008 20:49



Va voir tes mails... comme cela tu ne resteras pas dans l'ignorance.



Nadia 08/10/2008 17:59

Quelle est ce fait troublant ???

Nat 08/10/2008 19:03


Si tu n'as pas trouvé, lis les commentaires et mes réponses...


lili 03/10/2008 22:36

L'extérieur me plait bientôt plus que l'intérieur, plus original, ce site en "cour fermée" au milieu des rochers - cet un lieu qu'il faut absolument préservé, il est magnifique - merci - bisous du soir

Nat 04/10/2008 06:44



Je suis quelque peu étonnée par ta réaction mais il est vrai que la configuration de cet ensemble curieux mérite préservation.



Jacqueline 01/10/2008 23:59

Bonsoir Nathalie..je viens de parcourir cette série de photos et de lire tes commentaires.
Le patrimoine artistique présent sur cette terre est d'une richesse et d'une rareté que peut etre le tourisme de masse ne saisit pas tout à fait ou du tout!
Le fait que ces églises soient encore intactes est aussi digne de notre plus grand respect. C'est que dans ces contrées l'Histoire est particulièrement dense!
A bientot et merci !

Nat 02/10/2008 06:07


C'est pour profiter dans les meilleures conditions de la richesse, tant au niveau du patrimoine, que des gens qui vivent dans ces contrées, que je préfère m'éloigner des sites les plus courus. A
très bientôt.


ummahan 01/10/2008 22:09

elle est vraiemetn magnifique cette église. Il y a vraiment de superbes endroits dans la cappadoce. Je t'envie vraiment j'aimerais bien y retourner pour continuer ma découverte de ce lieu avec les yeux emerveillé de la petite fille qui est en moi.

Nat 02/10/2008 06:09


Moi aussi, j'ai gardé pour beaucoup de choses mon âme et mes yeux d'enfants et je dois dire que c'est bien agréable.


gracianne BANCON 01/10/2008 15:05

Le problème des flashes que vous soulevez se retrouve lors des manifestations théâtrales perturbant les Artistes et le travail des éclairagistes en représentations.
Et ce, malgré le rappel à l'ordre juste avant le lever de rideau. Il se trouve toujours 2 ou 3 vilains petits canards qui passent "outre".
J'ose croire que certains photographes amateurs ne savent tout simplement pas mettre en position "sans flash" leur appareil photo numérique dans leur menu.
Laissez-moi imaginer ceci plus qu'une forme d'impolitesse ou d'un m'en foutisme de mauvais aloi.
D'ailleurs, sans flash, on fait aussi d'excellentes photos !

Nat 01/10/2008 17:26


Pour tous les endroits sombres, il est évident que les photos sans flash sont bien meilleures qu'avec encore faut-il savoir se servir correctement d'un appareil. Vous êtes bien tolérante avec la
version que vous invoquez, j'ai d'ailleurs failli à deux reprises proposer à des touristes de leur montrer comment couper le flash... j'aurais peut-être dû.


Cat 01/10/2008 14:14

Ce qui est prodigieux c'est le parfait état de conservation de ces peintures. Magnifique!

Nat 01/10/2008 17:27


Elles sont vraiment d'une pureté et d'une qualité incroyables.


M&M 01/10/2008 13:11

C'est avec un réel plaisir que je redécouvre cette église que j'ai visitée il y a 3 ans. Je suis tjrs fascinée par le travail de ces "artistes".
Ce qu'il y a de bien avec toi, c'est qu'on fait de la géographie et de l'histoire : Professeur Nat...
Quant aux touristes irrespectueux, je suis comme toi, cela me hérisse le poil. Il y en a bcp qui ont comme devise : je paye alors j'ai le droit.
Ben non ! On n'a pas le droit de tout faire et des lieux comme celui-ci, se doivent d'être respectés pour ceux qui viendront après nous et qui voudront eux aussi profiter de ce que les anciennes générations nous ont laissé comme témoignage.
A Ciao, Mme le professeur

Nat 01/10/2008 17:28


J'essaie de mettre une petite dose de tout dans ma sauce quotidienne et du coup j'apprends au passage comme vous. La différence entre les cours à l'école et ces "lecons-là", celles-ci je les
choisis, en cours je ne pouvais pas.


cecile dossetto 01/10/2008 12:50

Merci de nous faire découvrir ces merveilleuses iconographies, trés interressant.
Pour ce qui est des français tu as oublié qu'ils rallent tout le temps et pour tout!!
cécile

Nat 01/10/2008 17:29


Non, je n'ai pas oublié car souvent quand j'en rencontre de passage, c'est exactement ce qui arrive...