Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 18 ans.

Du bretzel au simit

Ces bateaux qui polluent le Bosphore


Environ 55 000 bateaux empruntent tous les ans le détroit du Bosphore en direction de la Mer Noire ou de la Mer de Marmara, le polluant au passage par l'émission de leurs déchets.

            

Les équipes de la police municipale de la Mairie du Grand Istanbul, qui assurent une permanence 24 h/24 ont dressé pour près de 24 millions de YTL (environ 12 millions d'Euros) de procès-verbaux depuis 2006.

       
                                            Chargement de bateau à Harem, Istanbul

En 2006, 6 448 navires ont été contrôlés, passant à 32628 en 2007.

En 2006 toujours, il a été distribué pour 2 507 000 ytl (soit environ 1,25 million d'Euros) de contraventions à 121 géants des mers et pour 9 610 000 ytl (soit 4,8 millions d'Euros) à 384 bateaux en 2007.



 

De janvier à septembre 2008, 18 645 contrôles sont à l'actif des services municipaux.

Rien que pour les 9 premiers mois de cette année, 405 bateaux ont été pris en flagrant délit d'émission de déchets et se sont vu dresser des procès-verbaux pour 11 865 456 ytl.

 

Compte-tenu du trafic maritime, il est primordial de procéder à un maximum de vérifications... et de sanctions pour les pollueurs.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Nous on a le rail d'Ouessan,'nannnn pas en Alsace !) mais c'est au large et ça ne provoque probablement pas tant de pollution (en tous cas pas pour une ville) J'imagine que sur un fleuve, c'est une sacrée autoroute avec tous les inconvénients que celà entraîne.
Répondre
N

Le Bosphore n'est pas un fleuve, mais un détroit qui relie la Mer Noire à la Mer de Marmara. En tout cas, c'est clair que du trafic il y en a.


J
Est-ce que l'on t'a expliqué ce qu'ils faisaient de l'argent des PV récoltés ?
Mon dieu quel trafic ! On ne s'imagine pas ou alors quand il y a un problème grave !
Répondre
N


J'ai trouvé en fait ces informations dans un journal turc. Mais ta question est intéressante, j'en prends note. Ah du trafic, il y en a... sinon ce ne serait pas Istanbul !



C
Dommage que ce ballet nautique ne soit pas que beau!
Répondre
N

Ce serait justement trop beau...


H
durant le marathon
suspendue entre Orient et Occident
sereine et magnifique Istanbul vous va bien ex-voisine.H
Répondre
N

très jolie phrase... merci ! Juste déposée dans le mauvais article...


C
Les chiffres sont impressionnants et il est à espérer que parrallèlement aux contraventions vertigineuses, et même peut être pas encore assez,les analyses de l'eau s'améliorent
Répondre
N


Encore un point important que tu soulignes et qui mérite qu'on s'y intéresse, l'analyse de l'eau...



G
Sanctionner, c'est bien.
Mais obtenir réparations c'est encore mieux !

Les pollueurs paient-ils leurs amendes?
Et les amendes servent-elles à dé-polluer?

On n'en sait trop rien. Sauf aux Etats Unis, où là, on ne plaisante pas. Enfin à ma connaissance.

Tant que le montant des amendes sera inférieur aux profits des armateurs...peu d'espoir de voir la situation s'améliorer.
Nous n'aborderons pas les pavillons de complaisance.

Quant à la prison, on a déjà vu - cet hiver dernier en Bretagne - des capitaines de bateau s'enfuir de leurs cellules de dégrisement...ou dégazage...
Je préfère ne pas savoir avec quelles complicités.

En revanche, je ne peux m'empêcher de m'extasier à la vue de l'empilage des containers sur les cargos. Principe d'Archimède oblige...
Répondre
N

Les questions que tu te poses, je me les pose aussi... Je vais essayer de trouver le temps pour remonter le circuit et en savoir plus sur l'après PV ....


M
Trés intéressant cet article et les chiffres que tu mets en avant. On frôle chaque jour la catastrophe écologique : Si un jour un accident arrive, un bâteau prend feu ou déverse sa cargaison dans le Bosphore, cela serait irrévocable...
Répondre
N


Il y a déjà eu quelques graves accidents par le passé...



U
Merci pour ces précieux chiffres. C'est impressionnant de ce dire qu'il y a autant de bateaux qui passent dans le Bosphore.Quand on connait le chiffre on peux imaginer le nombre de polleurs.
Répondre
N

C'est effectivement impressionnant, ces chiffres ! Une vraie autoroute, ce Bosphore.