Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 17 ans.

Du bretzel au simit

A Istanbul, la société française Alstom est sur les rails


La société française Alstom fabrique actuellement une partie des rames de métro et de tramway d'Istanbul dans le cadre du programme pluriannuel de transports sur rail de la ville. 

   

La place qu'occupe le marché turc est importante pour le groupe Alstom présent en Turquie depuis 1950. A l'époque, il fournissait des véhicules ferroviaires. Dans les années 70 et 80, la société s'est développée dans le secteur énergétique et les équipements d'Alstom ont été utilisés lors de la réalisation des barrages Atatürk et de Keban. 

Un consortium comprenant Alstom, un groupe de BTP turc et la société japonaise Marubeni a également remporté un marché de 815 millions d'Euros pour construire la seconde tranche du marché Marmaray. Cette voie ferrée de 76,3 km, dont les premiers travaux ont commencé en 2004, reliera l'Europe à l'Asie en passant sous le Bosphore .

   

Une fois de plus, la place de Taksim sert de lieu d’exposition pour présenter la rame de la future ligne Bağcılar – İkitelli – Olimpiyat Köyü (village olympique) qui desservira ainsi une partie de la zone ouest d’Istanbul. Les fouilles concernant ce tracé sont achevées et les travaux électromécaniques en cours de réalisation.


  

  
                                                                 Le tracé de la ligne

Sur les 4 wagons fournis à ce jour, 3 exemplaires attendent dans un dépôt de subir leurs premiers tests d’utilisation et le dernier a été ramené la nuit dernière à Taksim pour une présentation au public durant trois jours.


Hier, à 13 h, une importante délégation d’Alstom était présente à Taksim ainsi que Monsieur Yalçın Eyigün, Directeur du système de transport sur rails de la ville du Grand Istanbul et ses proches collaborateurs pour le lancement de la présentation de la rame.

  
La délégation Alstom ainsi que les personnalités des services de transport sur rails de la ville d'Istanbul

  
Monsieur Yalçın Eyigün (à droite), directeur du système ferroviaire des transports de la ville d'Istanbul prend l'avis des visiteurs

12 véhicules de plus seront livrés par Alstom d’ici la fin de cette année. Le projet global de ladite ligne porte sur 80 véhicules dont la livraison doit se terminer dans le courant de l'année 2009.

La première série de ce métro aura été réalisée en un temps record de 14 mois à peine !


                    
                             La tulipe, emblême de la ville d'Istanbul, habille les portes
`
Chaque train comprend 4 ou 8 wagons dont chacun peut transporter au total 321 voyageurs dont 45 assis et 276 debouts. Cela représente donc une capacité de transport de 1234 individus pour 4 wagons et 2468 pour 8 wagons, à une vitesse maximale de 80 km/h.


  
                                                           Le poste de pilotage

Les véhicules sont équipés d'un système de chauffage et de climatisation. Les fauteuils sont ignifuges et réalisés à partir de matériaux textiles antibactériens revêtus de tissus.

                              
De gauche à droite M. Gilberto Riccobono, Directeur Pays Alstom et M. Pierre Meyers, Directeur Clientèle Alstom se mêlent aux premiers visiteurs de la rame


Pour la sécurité des passagers, un système de caméras de surveillance intérieur et extérieur est prévu.

Toutes les indications utiles aux voyageurs seront diffusés “on line” et une “carte routière dynamique” affichera à l’aide de feux de couleurs différentes les renseignements quant à l’avancement du trajet.


                    
                                       Le marche-pied au nom du constructeur

6 écrans LCD afficheront dans chaque wagon diverses informations et à l’arrivée de chaque station, un “ok” digital indiquera quelles portes doivent s’ouvrir.


Les systèmes de sécurité sont à la pointe de la technologie.

                
                                 On n'a pas tous les jours le nez sous une rame de métro

Il ne reste plus qu’
à patienter quelques mois pour avoir le plaisir de se déplacer à Istanbul dans un métro made in France….


                 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mirage 06/11/2008 12:15

Cocorico!!!!! Surtout quand on sait qu'Alstom a obtenu le marché à une époque où la Turquie boycottait plus ou moins sérieusement les entreprises françaises.

Nat 06/11/2008 18:44


Comme quoi...


CARAMBAOLE :0114: 06/11/2008 00:55

bonjour ,je souhaiterais avoir
votre avis sur une lettre
ouverte de mécontentement
vis a vis d'un voyagiste
merci
cela étant ,j'ai pris plaisir
a lire votre billet
trés bien documenté,superbe cette rame

Nat 06/11/2008 07:30


Je viens de vous répondre tout à l'heure.


Cat 05/11/2008 10:30

Est-il vrai que se construit une ligne sous la mer pour relier les deux continents?

Nat 05/11/2008 19:04


Il s'agit justement du chantier Marmaray que j'évoque dans l'article


chantal 05/11/2008 09:46

Rien ne t'échappe et cette fois les dessous d'un wagon de métro.. toujours à l'affût notre journaliste bénévole !!
J'adore cette tulipe emblème de la Turquie et je me rappelle ton billet sur les tulipes.

Nat 05/11/2008 19:06


Tu connais ma curiosité, je n'ai pas pu résister de regarder ce qui se passe en-dessous. Moi aussi elle me plaît cette tulipe !


Arlette 05/11/2008 08:58

Excellent reportage, des plus intéressants! C'est chaque jour la surprise, grâce à la diversité des sujets que tu abordes.

Nat 05/11/2008 19:07


En plus cela concerne la France et la Turquie, d'autant plus intéressant !