Bertrand Delanoë, Maire de Paris, reçu au Palais de France à Istanbul

 

Le Maire de Paris, Bertrand Delanoë, est à Istanbul depuis jeudi jusqu’à ce soir pour présider au Bureau Exécutif et au Conseil Mondial des Cités et Gouvernements Locaux Unis (C.G.L.U.) qui s’y tient.

 

                             

                                             Bertrand Delanoë, Maire de Paris 

 

 

Cette assemblée créée en 1984 et dont le siège est à Barcelone, est la fusion de diverses associations, d’élus locaux et régionaux du monde entier. Elle est référant à l’ONU ainsi qu’à de nombreuses autres institutions internationales, ce qui lui donne du poids dans le monde qu’elle représente.

 

L’ordre du jour de ce Conseil qui se tient en Turquie sur invitation du Maire d’Istanbul, Kadir Topbaş, lui-même Vice-Président du C.L.G.U., est dense : la crise financière et ses conséquences, les financements des collectivités locales, les politiques d’inclusion sociale, la prévention des risques, l’accès à l’eau (le Forum Mondial de l’Eau se tiendra à Istanbul en mars 2009), les alliances des civilisations et les initiatives pour la paix.

 

 

                        

 

                                                            Le Maire de Paris

 

 

A l’occasion de cette visite, Monsieur Bernard Emié, Ambassadeur de France en Turquie a organisé hier soir au Palais de France, une réception en l’honneur du Maire de Paris et d’une délégation de députés, à savoir :  

 

-  Monsieur Pierre Schapira, Adjoint au Maire de Paris chargé des relations internationales, des affaires européennes et de la francophonie, Député Européen,

 

-  Monsieur Jean-Louis Bianco, ancien Ministre d’Edith Cresson et de Pierre Bérégovoy, ancien Secrétaire Général de l’Elysée sous le Président Mitterrand, actuel Député des Alpes de Haute-Provence et Président du Conseil Général de ce département,

 

- Monsieur Bernard  Deflesselles, Député des Bouches-du-Rhône,

 
- Madame Marie-Louise Fort, Députée de l'Yonne,

ces trois Députés étant rapporteurs et membres du groupe de suivi des négociations d'adhésion de la Turquie.

 

                

                                          Une vue très restreinte des nombreux invités

 

      Cette soirée a permis à Monsieur Delanoë  de rencontrer, parmi les quelques  600 invités, les acteurs de la communauté française d’Istanbul, les établissements scolaires francophones, les membres du Consortium des Universités réunis ce vendredi à l’Université de Galatasaray.

 

                           

Monsieur l'Ambassadeur accueille personnellement tous les invités ; un bon nombre de lecteurs devrait reconnaître cette charmante demoiselle accompagnée de son fiancé

 

Dans son allocution, Monsieur l’Ambassadeur évoque « les relations entre la France et la Turquie nourries par l’histoire », Paris, la Ville Lumière qui fait rêver au même titre qu’Istanbul, le Forum Mondial de l’Eau programmé au printemps 2009 à Istanbul, la Saison de la Turquie en France qui démarre en juillet 2009.

 

           

 De gauche à droite, le Maire de Paris, la traductrice du Consulat, Monsieur l'Ambassadeur et Madame la Députée Marie-Louise Fort 

 

Monsieur Emié fait également part des différentes réunions importantes qui se sont tenues à Istanbul ces derniers jours avec notamment la venue de Madame Anne-Marie Idrac, Secrétaire d’Etat chargée du Commerce Extérieur, celle de l’ancien Ministre Michel Rocard ainsi que de trois délégués du Parlement Européen. Il rappelle aussi que durant le dernier semestre, le Président de la République Française a rencontré le Premier Ministre Turc à quatre reprises.

 

 

                            

                                    Madame Christine Moro, Consule Générale de France à Istanbul 

 

Son Excellence Monsieur l'Ambassadeur termine son discours par « La France et l’Europe sont aux côtés de la Turquie… » avant de laisser la parole à Bertrand Delanoë.

 

Le Maire de Paris, qui vient pour la première fois à Istanbul en tant que Maire de Paris, avait visité la ville auparavant « en tant que curieux qui cherche à connaître les hommes… » et qui a apprécié sa diversité.

 

 

                   

                                                 Allocution de Bertrand Delanoë

 

En substance, je vous livre quelques phrases prononcées par le représentant de la Ville Lumière :

 

« J’ai été touché par la qualité de cette assemblée (C.L.G.U.) et de sa diversité… Notre monde vit une crise difficile dont nous savons tous les dangers pour la paix, la cohabitation de nos sociétés, et je crois plus que jamais à la coopération au sein de toutes les instances internationales.

 

L’assemblée internationale des élus locaux que je préside représente 3 milliards d’êtres humains dans le monde et elle mêle des collectivités locales les plus diverses pour lutter contre la pauvreté, dialoguer,... La coopération d’élus du monde entier est sans doute un des éléments de stabilité et d’espoir dans un monde si compliqué…

 

 

 

                    

Tour à tour sérieux ou chaleureux, le Maire de Paris montre parfaitement l'attachement qu'il porte à la Ville d'Istanbul et à la Turquie toute entière 

 

J’avais promis à mon ami Kadir Topbaş qu’une réunion du C.L.G.U. se tiendrait à Istanbul, cette ville qui puise… au plus profond de l’histoire des humains… A Istanbul, il y a le goût de vivre ensemble en étant différents…L’histoire d’Istanbul est une histoire prestigieuse… Il y a aussi des rencontres spirituelles à Istanbul… Je suis persuadé que celles et ceux rassemblés ici ce soir sont ceux qui représentent des éléments de la collectivité humaine dont on a le plus besoin actuellement…

 

Ici à Istanbul, les Français et les Turcs vivent ensemble en harmonie…Je sais la vitalité culturelle d’Istanbul, son envie d’entreprendre dans tous les domaines… Il y a ici des entrepreneurs, des artistes, des représentants d’associations, tous ceux qui font la relation et la vitalité entre les deux peuples…Vous avez la vitalité et vous croyez dans ce que vous faites. »

 

 

                

Madame Christine Moro, Consule Générale de France et en arrière-plan Monsieur Alain Dubuy, Consul Général Adjoint

                         

Monsieur Delanoë rend hommage aux qualités professionnelles et humaines de l’Ambassadeur de France qui le reçoit ce soir et termine son discours par « la France a besoin de la Turquie, la Turquie a besoin de la France…parce qu’on a toujours besoin d’évoluer, de croire dans le beau et d’être rassemblés au service de la paix. »

 

 

                 

               Monsieur l'Ambassadeur, particulièrement attentif aux propos du Maire de Paris 

 

Le prochain billet évoquera le point presse qui s’est tenu en présence du Maire de Paris après cette réception .

 

dammron 25/01/2009 19:22

bonjour Nathalie. Je cherche à vous joindre d'Alsace pour vous parler d'un projet concernant la Turquie. Pourriez vous me dire comment vous contacter. merci.

Nat 25/01/2009 19:29


Bonsoir Marc, je vous envoie un mail.


Richard Lejeune 02/12/2008 15:31

J'ai eu une question, gentille, et une remarque, désobligeante.

La question : qu'appelle-t-on le "Palais de France", à Istanbul ? Serait-ce l'ambassade ?

La remarque : je ne sais qui est le fiancé de la belle demoiselle (et j'aime autant ne pas le savoir.. Tout ce que je constate, c'est son incroyable mise : à ce point dégingandé, les mains bien enfoncées dans les poches pour s'entretenir avec quelqu'un d'autre qu'un ami proche me paraît être, là et ce soir-là, le flagrant reflet d'un important manque de savoir-vivre.

Mais peut-être considéreras-tu que je suis d'un autre âge, et que je devrais "évoluer" avec mon temps ...

Nat 02/12/2008 16:08


La question n'est pas désobligeante du tout. Le Palais de France est un bâtiment historique où habite actuellement Madame la Consule Générale de France. C'est un lieu de réception également où ont
lieu toutes les manifestations officielles (14 juillet par exemple, diners officiels, etc). Il y a d'ailleurs un projet en cours pour vous faire découvrir ce lieu chargé d'histoire. Quant au fiancé
de la belle demoiselle, le papa de celui-ci a semble-t-il eu la même réflexion que toi...


Jean-Yves 02/12/2008 14:08

Je ne disais pas qu'il fallait pas s'y intéréssé je te donnais juste un avis honnête.
"prêt" et le mot qui manquait dans ma dernière phrase.
Qui sait un jour, je dirais le contraire.

Nat 02/12/2008 15:49



Je comprends fort bien que tout le monde n'a pas les mêmes sujets d'intérêt rassure-toi et c'est pour cela que je souhaite également élargir l'information quand elle est concerne la France et la
Turquie.



Jean-Yves 01/12/2008 10:00

Un très beau reportage comme tu sais les faire. Mais la politique m'ennuie... en tout cas pour le moment, je pense peut-être ne pas être assez pour ça !

Nat 01/12/2008 14:34


Ce n'est pas tous les jours que le Maire de Paris vient à Istanbul et cela mérite bien qu'on s'y intéresse sans pour autant faire de la politique. Je considère sa venue comme un sujet d'actualité
important.


Francine 30/11/2008 23:41

Je suis tombée sur votre blog par hasard. Il y quelque chose que je n'ai pas compris... Que faites-vous exactement ? Qui êtes vous ? Etes vous une ministre ? Consul ? Doit-on vous appeler SAS Ritzmann ?

Nat 01/12/2008 08:06


Je ne suis que Nathalie Ritzmann et c'est déjà pas mal non ? Je ne saisis pas très bien le sens de votre question...


Legleg 30/11/2008 21:38

C'est dommage que je n'ai pas pu le voir, on a milité des années ensemble...

Nat 01/12/2008 08:03



En effet, c'est dommage pour toi.



chantal 30/11/2008 18:10

Etais tu invitéee ? En tous cas les clichés sont très réussis

Nat 30/11/2008 18:31



Oui, je figurais sur la liste des invités. D'autres clichés demain.



Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog