Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 13 ans

Que fait-on durant le bayram, on mange, encore et toujours


Durant cette période de fête, que fait-on à longueur de journée, je vous le donne en mille, on mange ! On prépare des plats à tour de bras,  tous meilleurs les uns que les autres.

                       
                                      Mon amie Tülay est une cuisinière hors pair


Rien que le premier jour de la fête, j'ai goûté à différents délices :

- le fameux "dana kavurması" dont je vous parlais hier : morceaux tendres de l'épaule et de la cuisse du veau sacrifié, auquel on rajoute un peu de graisse de l'animal pour la cuisson qui dure 2 heures. Puis, on ajoute du sel, des morceaux de tomate et de poivron ainsi qu'un peu de purée de tomate.

                       
                                                  Le kavurma en pleine cuisson

- "Ciğer yanısı"
: foie du veau tué hier, coupé en petits cubes, cuit durant une heure dans son jus, et auquel on ajoute ensuite de l'oignon, de la tomate et du poivron.

             
                                            Echantillons de kavurma et de foie

-  "kabap kavurması", kavurma de courgettes : des courgettes épluchées, râpées, revenues dans un peu d'huile d'olive à feu doux ; une fois refroidies, elles seront mélangées avec du yaourt et de l'ail pressé. Un filet d'huile d'olive, de l'aneth ainsi que de la poudre de  piment rouge feront office de décoration.

- "lahana dolması" (feuilles de chou farcies) et "sarma dolması" (feuilles de vigne farcies) qu'on déguste sans modération.

 
                                           Vous laisseriez-vous tenter ?                

Je ne parle pas du "su böreği" (börek à l'eau, sorte de gâteau composé de plusieurs couches de pâte feuilletée, nature ou farci au fromage et qu'on prend plutôt au petit déjeuner), des "baklava" et du "sütlaç" (riz au lait frais de la ferme d'à côté), le tout étant pure production maison.

   
                                                                 Su böreği 

  
                                                        Du sütlaç recouvert de cannelle

Un petit "sahlep" pour faire passer tout ça, ma boisson préférée de l'hiver. En été, on récupère dans la région les racines de plantes de la famille des orchidées, on les fait sécher et on les broie. La poudre obtenue est mélangée avec du lait bouillant, un nuage de cannelle dessus, un délice !

  
                                                                A table !

Je suis certaine qu'en lisant et en regardant les photos, vous avez déjà pris un kilo...




Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

suzan 26/01/2009 23:35

ça donne l'eau à la bouche, j'ai faim :(
Je visiterais souvent ce site jusqu'à ce que je découvre les centaines de pages qui existent...

Nat 27/01/2009 05:28


Bon courage...


LE PETIT CABINET DE CURIOSITES 20/12/2008 14:58

Comme j'aimerais partager ce repas

Nat 20/12/2008 15:52


Attention la ligne !!!!


Pomm'rose 16/12/2008 14:07

Tu vas rire, mais je suis tombée sur ton blog en cherchant la recette des bretzels et ça fait un moment que grâce à toi que je découvre la Turquie .Cette petite promenade me donne vraiment envie de la découvrir un jour par moi-même.
Qui sait...
A bientôt

Nat 16/12/2008 15:05


Comme quoi les bretzels ramènent bien aux simits...


Sylvie S2 12/12/2008 17:52

Recoucou =)
Pour l'instant tu ne peut pas me conctacter pas mail car je n'ai pas encore installée internet!!! Car en février je déménage dans ma maison . =) Et je serais donc installée pour TOUJOURS !!!!

Nat 12/12/2008 17:59



Tu peux consulter ta messagerie de la médiathèque et envoyer des mails, bonne continuation im Elsass, schmoutz.



Sylvie S2 12/12/2008 17:37

Salut nath !
Petit bonjour de l'alsace. Je pense bien à toi . Je n'ai pas eu le temps de t'écrire plus tôt manque d'internet .J'essayerais de te contacter pas le biais de la médiathèque .Tout vas très bien ! Malheureusement on n'a pas pu se voir dommage !!!!! =( peut -etre quand tu seras en alsace on pourra prendre un peu de temps !!!!
Bien amicalement SYLVIE

Nat 12/12/2008 17:44


Je pensais à toi l'autre jour justement. Suite des nouvelles par mail. Öptüm.


aytekin 10/12/2008 18:04

Merhaba Nat,
Bayramin kutlu olsun.
Tous ces plats, ça met l'eau à la bouche. Surtout le su böregi fait maison, comme tu sais j'en suis fan:)
Je vois que tu as de quoi faire pour ces 9 jours pour le Bayram.

Nat 11/12/2008 08:48


Oui, je sais que tu es fan de su böreği, ben de ! Je prends le bus cette nuit pour rentrer à Istanbul avant que mon ventre n'explose avec tout ce qu'il accumule depuis quelques jours.


Jean-Yves 10/12/2008 16:25

Je ne suis pas (encore) un spécialiste à la cuisine... Mais j'aime quand je suis inivité.
Très jolie les décoration des assiètes on la voit bien là ou est le Sütlaç !
Jean-Yves

Nat 11/12/2008 08:50


Le sütlac est sur la dernière photo, saupoudré de cannelle, aurais-je oublié de mettre un sous-titre... je vais vérifier.


M&M 10/12/2008 13:12

Tu rigoles !!!! C'est 3 kg que j'ai pris en regardant tes photos ! Bon Dieu que cela doit être bon. J'en salive......

Nat 10/12/2008 14:46


Pour être bon, ça l'est en effet !


Caméléon des Neiges 10/12/2008 08:36

Bonjour Nathalie,
Encore un effet de la 'Théorie de la relativité'. L'effet de trop peu croît comme le carré de la distance entre la casserole et le gourmand. Pour toi, plongée dedans, c'est un effet de trop plein :o)
Bien amicalement,
Patrick

Nat 10/12/2008 08:44


Bonjour Patrick et merci pour ton explication... Décidément, la géométrie restera toujours un mystère pour moi.


Caméléon des Neiges 09/12/2008 21:15

Aaargh! Ca c'est trop, Nathalie! Je suis certain qu'il doit exister des règlements qui permettent la cessation immédiate de blogs qui incitent à la gourmandise et soumettent leur public à un tel supplice :o)
Merci pour le partage mais il y a un goût de trop peu.
Bonne soirée,
Patrick

Nat 10/12/2008 06:15


Tu m'as bien fait rire ce matin en lisant ton commentaire ! Un goût de trop peu... c'est vraiment très ironique.