Çayırcık, sa mosquée Ismail bey, son hammam et la mère d'un sultan

  • Nat
  • Mer Noire

Une cinquantaine de maisons, une mosquée historique, un hammam ainsi qu'une femme qui a mis au monde un célèbre sultan, voici les ingrédients du village de Çayırcık près de Seydiler, dans la région de Kastamonu en Mer Noire.

Au début du XVème siècle, cette contrée s'appelait "Candaroğlu" et correspondait à une "beylik" (province). Lorsqu'elle fut conquise par l'empire ottoman, une jeune femme du village, Milizza Vaccovichio dite Hatice Halime, fille d'un despote serbe, fut offerte comme  "çâriye" (servante ou esclave) au sultan Murat II.

De leur union naquit le 1er avril 1430 Fatih Sultan Mehmet, connu sous le nom de Mehmet le Conquérant. 

                                          
                                                 Mehmet II le Conquérant

Devenu sultan à l'âge de 14 ans en 1444, il conquit Constantinople le 29 mai 1453 qui était alors entre les mains de l'Empire romain. Mehmet II, dit le Conquérant, régna jusqu'à sa mort en mai 1481 et transforma l'Empire ottoman en un empire puissant et respecté.

Le deuxième pont du Bosphore porte d'ailleurs le nom de ce puissant sultan.

             
                                           Le pont Fatih Sultan Mehmet à Istanbul

Après cette incursion historique, revenons à Çayırcık où le calme est au rendez-vous lors de notre passage. En plein centre du village se trouve une petite mosquée de pierre dont la partie avant a été couverte de bois. Son apparence presque juvénile ne laisse pas imaginer qu'elle a été construite ... en 1440.


                                     La mosquée Ismail bey de Çayırcık

La prière vient de se terminer et je profite de la présence de l'imam pour visiter les lieux. Une fois poussée la porte extérieure, on découvre une superbe porte en pin. Il faut baisser la tête pour pénétrer à l'intérieur de la mosquée proprement dite, la symbolique de s'incliner devant Dieu est ainsi respectée.

                    

Un magnifique mihrab richement décoré de faïences d'Iznik attire mon regard de même que le soba (poêle). Le minbar, quant à lui, est également en pin.

 
                                                     A l'intérieur

                   
                                Le mihrab qui indique la direction de La Mecque

Cette mosquée sert en fait à la prière de tous les jours mais pour la grande prière du vendredi, c'est à Devrekhanı, à quelques kilomètres de là, qu'il faut se rendre.

A défaut de pouvoir nous garder pour déjeuner comme il l'aurait souhaité, le sympathique imam a tenu à nous offrir deux Corans dont un qu'il m'a dédicacé, en souvenir de ma visite de la mosquée de Çayırcık.


                    
          La petite plaque rectangulaire au-dessus de la fenêtre date de l'époque de la construction

A la sortie du village se trouve Gelin hamamı, hammam de la mariée puisque c'est là que la mariée était mise en beauté et préparée pour le grand jour. Construit à la même époque que la mosquée, il a fait l'objet de restauration ces derniers mois et pourra de nouveau servir. Mais la clé étant à Kastamonu, ce n'est pas aujourd'hui que nous pourrons le visiter.

  
                                                       Gelin hamamı

Ce petit moment à Çayırcık m'a bien plu, comme quoi même dans les villages les plus reculés, il y a toujours quelque chose d'intéressant à découvrir.


Jean-Yves 24/12/2008 07:14

Effectivement on est loin de penser que cela a été construit en 1440. Est-ce que tu as dû de déchausser pour rentrer dans ces lieux... Je pense que je l'aurais fait tout naturellement quand on voit la beauté de ces lieux. C'est de la mosaïque au mur ?
Jean-Yves

Nat 24/12/2008 07:37


Oui, elle ne fait pas son âge, la jolie petite mosquée. Bien entendu, il faut toujours se déchausser et se couvrir la tête (pour les femmes) quand on entre dans une mosquée. C'est de la faïence
d'Iznik qui te fait ainsi voir la vie en bleu !


un passant 17/12/2008 19:47

désolé mais c'est faux, il suffit d'être à 3 pour que la prière se fasse, d'ailleurs le lieu n'a pas d'importance, s'il n'y a pas de mosquée la prière peut se faire même dehors

Nat 17/12/2008 20:40


Bonsoir le passant inconnu, votre commentaire m'intéresse. Mais alors pourquoi la prière du vendredi a-t-elle lieu dans une autre commune ??? Si vous avez une autre explication à donner aux
lecteurs, je vous en remercie.


Mirage 17/12/2008 13:58

D'après mon "collègue" du forum il faut qu'il y ait dans le village et un "muhtar" (maire de quartier, Gemeindevorsteher) et une gendarmerie pour que s'y tienne le prêche du vendredi.

Nat 17/12/2008 14:14


On n'a que le muhtar sur place, cela ne doit donc pas suffire...


Richard Lejeune 17/12/2008 08:20

Merci Mirage, merci Nat pour tous ces renseignements ...

Nat 17/12/2008 14:14


De rien.


Mirage 17/12/2008 00:21

Voici d'autres précisions que j'ai obtenues dans mon forum turco-allemand.

Dans les villages ou plutôt les hameaux qui n'ont pas de municipalité ni de gendarmerie, il n'y a pas de prière du vendredi mais simplement les prières "normales", journalières, même si le village a un imam. La prière du vendredi ne se déroule que dans les communes ayant une municipalité.

J'espère que c'est assez clair, car ces renseignements sont passés du turc à l'allemand et enfin au français!

Nat 17/12/2008 06:38


De gendarmerie il n'y a pas à Çayırcık, par contre il y a un "muhtar" (maire de quartier) car nous nous sommes renseignés auprès de lui pour la clef du hammam.


Mirage 16/12/2008 20:46

Bon, vu l'insistance, je vais faire une proposition de réponse qui ne sera certes pas exhaustive!

Quand on regarde la 5ème photo prise à l'intérieur on peut y dénombrer 34 (35 avec celle du mihrab) places de prières. En comparant avec la vue extériere de la 3ème photo on constate que la vue intérieure nous montre un peu plus de la moitié de la mosquée. Donc il doit y avoir au maximum 50 emplacements pour prier, qui sont par ailleurs ceux réservés aux hommes et aux garçons. On ne voit pas la partie réservée aux femmes. Y en a-t-il d'ailleurs une dans une mosquée aussi ancienne?
Or la prière du vendredi surtout dans les campagnes est comparable avec la grande messe du dimanche matin dans nos contrées catholiques dans les années 50! (Bonjour les Ardennes belges!!!!!)

D'autre part il se peut aussi que la Diyanet, justement dans les régions peu peuplées, ne détache qu'un seul iman pour plusieurs mosquées qui assure des permanences dans les villages, la grande prière du vendredi avec le prêche se faisant alors dans la plus grande.

Nat 17/12/2008 06:35


Pour compléter tes infos, il y a un emplacement réservé aux femmes dans cette mosquée et l'imam habite le village même.


Richard Lejeune 16/12/2008 20:02

J'enfonce le clou !
On ne se débarrasse pas aussi facilement de Richard, fût-il "Dede" ou pas : demande à Liliane ! 32 ans qu'elle n'y est pas encore parvenue (plus les 3 ans de "courtisailles" !) Je m'impose, moi, Madame.
Et donc : je repose ma question ci-dessus.
Qui va me répondre, siouplaît ????

Nat 17/12/2008 06:32



Apparemment je crois que Mirage a répondu plus haut, je vais voir.



Mirage 13/12/2008 21:32

Magnifique, ce mihrab! Cela me rappelle le pavillon des faïences d'Iznik au musée archéologique d'Istanbul.
Il faut que je recherche, mais il y a un chateau-musée dans la région parisienne avec une collection de faïences d'Iznik qui a en plus publié un superbe livre, malheureusement un peu cher, dans le 60 euros. Mais je crois bien que je ne vais pas pouvoir résister longtemps!
Dés que je retrouve le lien je te l'envoie.

Nat 14/12/2008 07:15


Jamais entendu parler de ce château-musée, tu m'intéresses. Bonnes recherches madame la détective !


Richard Lejeune 13/12/2008 19:09

Avec plaisir, bien sûr, mais rien n'est encore programmé. Et probablement pas pour l'année prochaine, de toute manière : pour mes 60 ans, mon épouse m'offre (c'était un de mes souhaits bien avant de découvrir tes articles), la richesse architecturale et culturelle en général de Prague.

Puis, quand même, maintenant que j'accepte de prendre l'avion, j'aimerais (enfin) aller en Egypte ...

Que de projets, donc. Mais la Turquie doit aussi entrer dans cette optique, un jour j'espère ...

Nat 13/12/2008 19:17


Il va falloir que je te donne l'envie de venir un peu plus rapidement alors ... Je vais bien trouver des sujets pour cela...


Caméléon des Neiges 13/12/2008 16:48

Les faïences sont splendides!

Nat 13/12/2008 17:12


Absolument d'accord, je suis fan également !


Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog