Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 13 ans

Le panier est bien utile quand on habite en Turquie


On aperçoit régulièrement un panier à une fenêtre qui semble prendre l'air. En fait, il a une utilité bien particulière.

Il permet bien sûr de descendre les clés si l'ouvre-porte ne fonctionne pas, mais aussi de récupérer ce qu'on a oublié d'emporter ou une bricole qu'on vient chercher.

                              

Mais c'est surtout l'épicier de la rue qui va s'en servir le plus. Les trois commerces de ma seule rue sont sollicités dès le matin pour fournir le pain et le journal. Les heures passant, ce seront d'autres denrées qui lui seront commandées.

                               
                                        Ce n'est pas mon panier, mais j'en ai aussi
 
Cela évite ainsi de monter et descendre les nombreux étages. On l'appelle soit au téléphone, soit en criant un bon coup, pour passer sa commande, on lui met l'argent dans le panier et le tour est joué.

                             

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

rennette 03/02/2009 18:39

c'est quand même mieux que de faire grimper les étages abruptes des immeubles du sud de Manhattan comme je l'ai vu faire à maintes reprises à de pauvres livreurs qui ne livrent parfois qu'une carte de téléphone...

Nat 03/02/2009 18:43


En effet ! Par contre en Turquie, on livre les bonbonnes d'eau et de gaz à dos d'homme dans les immeubles... D'ailleurs, on peut presque tout se faire livrer à domicile ici !


Mirage 23/01/2009 21:04

Et attention à ne pas prendre le panier sur la tête en sortant de la maison! Comme cela a bien failli de m'arriver une fois!!!

Nat 24/01/2009 07:56


Ah bon !


fée des agrumes 23/01/2009 19:21

J'ai fait ça dans mon enfance et l'image du cochon d'Inde qui pointe le nez du panier, dans les airs, m'est restée :))

Nat 24/01/2009 07:56


Ha ha, tu as acheté un cochon d'Inde chez l'épicier ?


liz 23/01/2009 18:23

Bonjour Nat,
Et bravo pour cet article pittoresque et vivant ! Je n'ai fait comme beaucoup de touristes que 4 petits jours à Istanbul mais ils m'avaient enchantée...
Je me permets de te contacter car je développe un site qui est un peu un croisement entre guide et wikipedia; ce serait super sympa, si jamais tu aimes le concept, de mettre tes conseils principaux sur la Turquie. Tu peux voir le site ici :
http://www.explornation.com/asie/turquie/istanbul
En attendant tes avis, merci de ton attention,
Bonne continuation,
elise

Nat 24/01/2009 07:55



Bonjour Elise, je vais aller voir ton site de plus près sans doute ce week-end.



Arlette 23/01/2009 14:30

C'est une bien sympathique tradition, un esprit villageois dans une si grande ville!

Nat 23/01/2009 17:37



Cela donne effectivement un ton villageois.



flora 23/01/2009 11:31

C'est vrai, cette habitude rend la rue vivante et conviviale. Combien de fois on entend : "Bakkal!" et le panier circule, signe de confiance aussi. J'ai même vu descendre des souliers à cirer pour le cireur ambulant installé sous nos fenêtres.

Nat 23/01/2009 17:37


Les souliers, je n'ai pas encore vu, étonnant !


Cat de La mansarde bleue 23/01/2009 09:51

Oui j'ai vu une telle scène cet été en traversant Istanbul et j'ai trouvé ça excellent!

Nat 23/01/2009 17:36


Oui c'est une scène de la vie courante.


Thomas 23/01/2009 09:41

J'ai mis quelques jours a comprendre ce que signifiait "Malud" (excusez l'ortographe) que j'entendais crier dans ma rue plusieurs fois pas jour. Il s'agit simplement du nom du bakkal du coin qui se fait appelé pour passer commande.

Nat 23/01/2009 17:36



On en apprend tous les jours...