Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 17 ans.

Du bretzel au simit

Les ferrys et les bateaux continuent leur développement à Istanbul


Les "deniz otobüsü", autrement dit les ferrys, font partie du paysage des transports maritimes quotidiens à Istanbul.

Il y a bien entendu les lignes régulières avec les petits modèles de bateaux qui permettent de nombreuses liaisons entre les différents embarcadères situés de part et d'autre d'Istanbul tels que Bostancı, Pendık, Kadıköy, les îles des Princes, Kabataş, Yenıkapı, Bakırköy, pour ne citer que les plus importants.

             
                                            Un "deniz otobüsü" de ligne intérieure

Mais certains de ces ferryboats sont de véritables mastodontes qui prennent à bord plus d'une centaine de voitures, 25 camions ou autobus ainsi que près de 600 passagers pour des destinations plus lointaines (Yalova, Bursa, Bandırma).

             
                              La taille supérieure pour les lignes extérieures à Istanbul


Deux nouveaux "gros bébés", portant le nom de deux sultans ottomans “Yavuz Sultan Selim’’  et “Kanuni Sultan Süleyman’’, viennent d'être mis en service
sur la ligne régulière Yenikapı-Yalova. Il va falloir aller admirer, comparer et bien sür... photographier les nouveaux venus.

La société IDO qui gère tant les "deniz otobüsü" que les "vapur" et les taxis de mer apparus en juin 2008, est la plus grande compagnie de transport maritime de personnes au monde avec 102 millions de passagers/an actuellement (11 millions en 2004). De même, 6,5 millions de véhicules sont transportés tous les ans contre 500 000 à partir de 2003.

              

87 embarcadères et 102 "vapur" (les bateaux classiques) rendent service aux Istanbouliotes. Les 34 lignes existantes représentent 1300 voyages quotidiens.  

Certains exemplaires des nouveaux modèles de "vapur" choisis par la population vont entrer en fonction cette année et permettront aux handicapés de pouvoir profiter pleinement de ces modes de transport utiles et ô combien agréables...

            
                                                Un des nombreux "vapur" d'Istanbul
                

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

yersu 20/06/2009 13:30

Bonjour,
je rédige un mémoire sur le transport de matières dangereuses et polluantes dans les détroits turcs et je recherche des statistiques concernant le cabotage (transport de marchandises ou de passagers de port en port en restant proche des côtes). Je vois sur votre blog que vous avez certains chiffres qui m'intéressent. Où les avez-vous trouvé svp? Merci.

Nat 24/06/2009 08:36



Bonjour, je vous réponds par mail.



rdominique80@hotmail.com 05/02/2009 00:27

Toujour aussi agréable de venir parcourir ton blog et de voir les photos .

Nat 05/02/2009 06:14



Merci et bonne journée.



esperance 03/02/2009 19:32

c est une bonne idée que ces bateaux transport
en commun !
jene sais pas quel en est le confort
bises

Nat 03/02/2009 20:22


Les ferrys sont vraiment très confortables, quant aux "vapur", cela dépend des modèles mais comme les traversées principales sont très courtes (10 à 20 mn), ce n'est pas vraiment un souci. Bye


Cat de La mansarde bleue 03/02/2009 10:11

Que serait Istanbul sans tous ces magnifiques bâteaux!

Nat 03/02/2009 17:19


Ce ne serait plus Istanbul...


Caméléon des Neiges 02/02/2009 23:22

L'embarquement et le débarquement, quel folklore! Au premier qui se jette hors du bateau. Une idée du nombre de passagers qui ratent la marche et se retrouvent à l'eau?
Je ne m'y retrouve pas bien entre toutes ces sortes de bateaux. Nous n'empruntons que les vapur, dont j'aime le charme désuet, mais ils côtoient des bateaux plus modernes et plus rapides. Quand on ne pratique pas bien la langue, on ne pas toujours connaître tous les détails.

Nat 03/02/2009 06:13



C'est facile à présent de s'y retrouver même si ne pratique pas le turc. Les horaires et les destinations sont indiqués tant pour les "vapur" que pour les "deniz otobüsü" dans un seul et
même petit carnet de poche... (en turc et en anglais), it's beautiful isn't it ?



Legleg 02/02/2009 13:56

J'ai essayé de prendre un vapur avec la poussette. Une vraie galère!
j'espère que les prochains seront vraiment plus accessibles à ce niveau là :)

Nat 02/02/2009 15:54


Oui, j'ai déjà vu d'autres mamans avec leur poussette, ce n'est pas facile. Mais il y a toujours quelqu'un qui va t'aider pour arriver de l'autre côté de la passerelle sans encombre, même si bébé
est un peu secoué au passage...


Mirage 01/02/2009 17:27

L'an dernier, nous avons bien failli prendre un de ces "monstres" de la mer super moderne pour faire le trajet Yalova-Istanbul, mais il n'y avait plus de places, alors nous sommes rentrés par la route.

J'aimerais bien un jour faire le trajet en train Izmir-Istanbul qui, d'après mes renseignements, se termine par la traversée de la mer de Marmara sur un de ces ferry de la compagnie IDO.

Nat 01/02/2009 19:46


Je n'ai pas trouvé ta ligne Izmir-Istanbul, je voulais voir où se faisait la traversée.... Bizarre autant qu'étrange.


chantal 01/02/2009 10:11

Joli reportage pour ces bateaux "transports en commun" qui font traverser le Bosphore et à bientôt pour les photos des deux nouveaux !!

Nat 01/02/2009 10:13



En fait, ils vont bien plus loin que le Bosphore et s'engage également sur la Mer de Marmara. J'en ai d'ailleurs utilisé un il y a quelques années pour revenir de l'île de Marmara située sur la
Mer du même nom.