Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 13 ans

Diyarbakır, couleur basalte - 2

Poursuivons ensemble la découverte de cette ville du Sud-Est de la Turquie.

L'endroit qui m'a le plus marqué à Diyarbakır est sans conteste l'église Surp Giragos. Siège du patriarchat arménien orthodoxe un certain temps, c'était une des plus vastes cathédrales chrétiennes de l'époque et la seule église arménienne encore sur pieds dans cette ville de nos jours. 

                      
            Poussons la porte qui donne sur la rue qui ne laisse présager ce qui s'y trouve derrière

La date exacte de sa construction n'est pas connue. On sait toutefois qu'elle a été érigée après 1518 sur le site d'un ancien cimetière. Les premiers écrits comportant le nom de cette église datent d'entre 1610 et 1615 et proviennent d'un polonais prénommé Simeon.

 

  une-des-facades-copy.jpg
                       Une des façades principales de
l'église Surp Giragos à Diyarbakır 

A l'intérieur du complexe se trouvent également l'église Surp Sarkis et la chapelle Surp Hagop, cette dernière étant utilisée pour les célébrations. 

                    
                                          L'intérieur de la chapelle

Ma connaissance de la langue étant assez faible à l'époque de mes deux visites (septembre 2004 et avril 2005), certaines questions que je me pose sont encore sans réponse. Je ne sais pas, par exemple,  quand et dans quelles conditions le toit a disparu...
            
   cette-enorme-eglise-sans-toit-copy.jpg
                                   Des piliers et des arcades par dizaines

                   

                             L'église Surp Giragos de Diyarbakır
              
Dans les années 1950-60, les messes étaient célébrées ici pour un millier d'arméniens. Une dizaine de familles arméniennes (soit une trentaine de personnes) vivent encore actuellement à Diyarbakır.  

 

Les archives de l'église sont conservées au patriarchat arménien d'Istanbul. Un projet de restauration devait se concrétiser dans les mois suivants, j'aimerais bien connaître la situation actuelle. 

                   

En face de l'église Surp Giragos se trouve une splendide demeure à l'architecture typique de Diyarbakır. L'écrivain, sociologue et homme politique turc, Ziya Gökalp, y est né le 23 mars 1876.

 

Aujourd'hui, ce lieu est devenu musée ethnographique et abrite les objets personnels du célèbre personnage.

 

  maison-de-l-ecrivain-copy.jpg
                                     Musée ethnographique de Diyarbakır

Grâce à Mustafa qui nous a servi de guide la seconde fois, en avril 2005, nous avons pu visiter la splendide Meryem Ana Kilisesi, l'église de la Vierge Marie, datant du IIIème siècle. 

 

  Meryem-Ana-Kilisesi-copy-copie-1.jpg
                           Les échafaudages sur la façade de Meryem Ana Kilisesi

Alors en phase finale de restauration, elle devait ouvrir en mai 2005. Là aussi, j'aimerais bien y retourner car tous les lieux n'étaient alors pas accessibles...

                       

Les membres des sept familles syriaques orthodoxes jacobites y suivent les offices dispensés en araméen, la langue du Christ.          

                           

Des mosquées, nous en avons vu également plusieurs, par contre, je n'ai pas retrouvé les noms de chacune. En voici une pourtant dont j'ai gardé le nom, Safa Cami, construite en 1572, et qui se distingue par un minaret richement décoré.

                        

Là encore, un homme attire mon regard et se laisse photographier, non sans me lancer un regard quelque peu sceptique...

                         
Comme beaucoup d'anciens à Diyarbakır, celui-ci porte le şalvar, pantalon large et bouffant à l'entrejambe

Il me reste encore quelques photos à partager, ce sera finalement dans le cadre du volet 3 consacré demain à cette ville.

                       

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Musslin André 09/02/2009 11:00

RE
votre album photos est une merveille
Vite un bouquin???????

Nat 09/02/2009 11:05


Pas de panique, une chose après l'autre, mes journées n'ont que 24 h aussi ici... (clin d'oeil).


roxane 03/02/2009 17:56

Surp Giragos a été détruite par l’armée il y a une quinzaine d’années. Le projet de reconstruction fluctue en fonction des relations entre la Turquie et l'Arménie.

Nat 03/02/2009 18:41



Merci pour tes informations.



quentin 03/02/2009 13:17

Bonjour Nathalie,
Je vais me rendre fin mars à Diyarbakir.
Avant de lire ton billet, je pensais n'y passer que quelques heures, mais ce sera au moins 2 jours, car ton article donne vraiment envie...
Je te tiendrai au courant concernant la restauration de l'église si ça t'intéresse.

Nat 03/02/2009 17:22



Bonjour Quentin, oui tu as raison 2 jours cela me semble un bon compromis. Je serais vraiment ravie si tu peux me donner des infos "fraîches" quant à la restauration de Surp Giragos. Je vais te
contacter par mail.



Margareth 03/02/2009 12:47

Vraiment passionnant ce reportage sur la Turquie !

Nat 03/02/2009 17:20


Merci Margareth.


lili 03/02/2009 10:22

La porte devient vraiment symbolique !!! (dans tous les sens du mot)
Magnifique jeu d'ombre et lumière entre les piliers et les arcades
bisous enneigés

Nat 03/02/2009 17:20


Décidément, ces portes que je cherche toujours à ouvrir n'ont pas fini de faire parler d'elles ! Bisous brumeux.


Cat de La mansarde bleue 03/02/2009 10:09

Ce serait presque dommage qu'ils remettent un toit sur toutes ces colonnades à ciel ouvert.

Nat 03/02/2009 17:18


Oui et non !


chantal 03/02/2009 09:32

La visite de cette ville vaut vraiment le coup !! merci pour cette proposition au bout de la Turquie

Nat 03/02/2009 17:17


Je pense qu'elle mérite d'être connue aussi pour ses richesses...