Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 17 ans.

Du bretzel au simit

Gökşin Sipahioğlu, photographe de renom, expose à l'Institut Culturel

Gökşin Sipahioğlu, éminent photographe turc, est né à Izmir en 1926. Il devient successivement chroniqueur sportif, puis rédacteur en chef du quotidien " l'Istanbul Express", dont il modifie complètement la maquette pour que la photo ait une place d'honneur, avant d'être reporter indépendant.

                      
                  Gökşin Sipahioğlu - photo mise à disposition par le Consulat de France

Créateur en 1957 du journal "Yeni gazete" avec Aziz Nesrin et Altan Öymen, directeur général du journal "Vatan" en 1960, c'est un photographe curieux, audacieux, qui parcourt le monde pour immortaliser des événements-clés.

Sipahioglu veut être et sera le premier sur tous les fronts. Il couvre en 1956 la guerre du Sinaï. Il est le premier à franchir la frontière de l'Albanie communiste, hostile à la venue d'étrangers. Il arrive à rester à Cuba pendant la crise des missiles.

De l'entraînement des étudiants chinois en 1965 aux enfants soldats cambodgiens en 1970 en passant par les violences à Djibouti en 1967, le parcours de Gökşin Sipahioğlu n'est pas un long fleuve tranquille.

                             
Pekin - septembre 1970 -  dans toutes les écoles, le Petit Livre Rouge de Mao est la "Bible" de la Révolution Culturelle

En 1965, il suit Brigitte Bardot à New York et en mai 1968, il se retrouve au Quartier Latin et à la Sorbonne.


C'est en 1969 qu'il fonde Sipa, "la plus grande agence photo du monde" dans un minuscule local de 16 m2 situé sur les Champs-Elysées. Cette agence est un tremplin pour de nombreux photojournalistes. Gökşin Sipahioğlu vit à Paris finalement depuis une quarantaine d'années.

Les sujets traités par ce reporter de grand talent sont tous difficiles mais il ressort des clichés une dimension particulière où l'homme a toute son importance.

            
                                                  Vue de l'exposition

Le vernissage de l'exposition qui se tient actuellement dans la galerie de l'Institut Culturel Français a eu lieu jeudi dernier 5 février en présence de Madame Christine Moro, Consule Générale de France, qui a mis l'accent sur le "langage" de ces photos impressionnantes de vérité.

            
De gauche à droite, Madame Christine Moro, Consule Générale de France, Monsieur Gökşin Sipahioğlu et Madame Anne Potié, directrice de l'Institut Culturel Français - photo mise à disposition par le Consulat

Une quarantaine de photos, noir et blanc pour la plupart, prises aux 4 coins de la planète, ainsi qu'une quinzaine d'agrandissements accrochés sur la façade extérieure du Consulat, c'est une exposition à ne pas manquer ! 

            
                                    Une partie des photos visibles de l'extérieur


Galerie de l'Institut Culturel Français - Consulat de France - Istiklal Caddesi n° 8 - Taksim
Ouverte tous les jours de 9 h à 19 h (le dimanche de 9 h à 15 h) jusqu'au 25 février - entrée libre.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Désir d'Orient 11/02/2009 08:38

Sur http://www.sozluk.net/
j'ai trouvé "sıpa" qui signifie "ânon" et non pas hanneton !
Merci pour la description de l'expo que je n'aurai pas le plaisir de voir de mes propres yeux !

Nat 11/02/2009 08:54



bon, on va finir par passer tous les animaux en revue ! Merci pour l'info, je vais approfondir de mon côté aussi car dans mon gros sözlük, il n'a pas de "sıpa", bizarre bizarre ! 



aube 11/02/2009 00:41

je me doutais toujours que sipa avait un quelconque rapport avec le turc, j'avais appris récemment sur wikipedia que sipa venait de sipahioglu, moi ça me faisait toujour penser à sipa qui veut dire anneton en turc :)

Nat 11/02/2009 06:40


Sipa est bien facile à prononcer que Sipahioğlu et le choix du nom est important. Bizarre, dans mon dictionnaire que je consulte à l'instant, un hanneton se dit "mayıs böceği" et sipa... je ne l'ai
pas trouvé, je ne connaissais d'ailleurs son existence. Bonne journée.


Mirage 10/02/2009 20:48

En lisant le titre, il m'est tout de suite venu à l'esprit: Sipahioglu, ça me dit quelque chose!
Mais il m'a fallu attendre la moitiè de l'article pour que le déclic ait lieu: bien sûr, l'agence Sipa, très renommée!

Pour les photos à l'extérieur du consulat, je crois bien que tu vas devoir repasser un jour où le temps sera plus clément!

Nat 10/02/2009 22:14


On va passer commande pour du soleil...


Yas 10/02/2009 16:16

p'tite précision...
il semblerait que Gökşin Bey n'ai pas été chroniqueur sportif, enfin, c'est ce qu'il semblait vouloir dire lorsque Mme La Consul Générale nous parlait de son passé...
a suivre :))

Expo très intéressante !

Nat 10/02/2009 18:28


Eh bien sur toutes les plaquettes et informations dont je dispose, l'information en question figure... L'expo est en effet très intéressante.


chantal 10/02/2009 15:57

Ce doit être très interessant ! profite bien de voir et revoir

Nat 10/02/2009 17:47


Je crois surtout que je vais essayer de revoir aussi les photos à l'intérieur... avant le 25 février.


Cat de La mansarde bleue 10/02/2009 14:51

Sans doute un exemple à suivre pour toi!

Nat 10/02/2009 17:46



Je n'ai de loin pas la pointure, soyons honnêtes, mais regarder de telles prises de vue est toujours très enrichissant.



nasah 10/02/2009 09:45

Il doit être agréable en passant devant le Consulat de découvrir ces clichés malgré le temps qui a l'air d'être morose !

Nat 10/02/2009 14:23


Je suis repassée devant tout à l'heure et en ai profité pour revoir les photos extérieures à nouveau.