Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 18 ans.

Du bretzel au simit

Les lions de la Corne d'Or à Istanbul, une énigme à résoudre


Lors de mes nombreuses promenades dans les quartiers de Fener, la grecque et Balat, la juive,  http://dubretzelausimit.over-blog.com/article-16182608.html situés sur la rive ouest de la Corne d'Or à Istanbul, j'ai été intriguée par des lions...

Non pas des vrais qui vous attendent au tournant d'une rue quelconque, mais des têtes de lions qui vous observent, soit d'une porte, soit au-dessus d'une porte !

A Balat, par exemple, sur la maison verte à gauche, accolée à celle en travaux, en s'approchant, une tête apparaît au-dessus de la porte d'entrée. 

                              

Ce lion, au regard énigmatique et qui tient une boucle de porte dans sa gueule, semble quelque peu gêné par les câbles électriques qui courent sur sa crinière...

            

De même, sur la grande porte noire qui ouvre sur le patriarchat orthodoxe de Fener, une tête de lion bien vissée - et couronnée, semble observer d'un oeil sévère les nombreux visiteurs.

                               

J'ai déjà interrogé quelques spécialistes en histoire, l'un ou l'autre chercheur, quant à la présence de ces fauves et de leur symbolique. Mais, je dois dire que je n'ai pas de réponse claire et précise pour le moment. Si ma curiosité pouvait être éclairée, j'en serais fort aise...


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Bonsoir Nat, je n'avais pas oublié ce que je t'avais promis mais malheureusement, je n'ai pas pu avoir beaucoup de renseignements ; cependant, contrairement à ce que je pensais, que ces têtes pouvaient être d'origine byzantine, j'ai appris que cela pouvait avoir un rapport avec l'islam. Il paraît que l'on en trouve dans d'autres régions de Turquie, en particulier sur des fontaines... Voilà, c'est tout ce que j'ai comme infos pour l'instant mais je continuerai à chercher.
Répondre
N


C'est très gentil à toi de chercher de ton côté également... Il va falloir que je regarde les fontaines de plus près quand j'irai dans le sud-est en mai pour essayer de trouver des têtes de
lions.



R
Comme j'ai commencé la lecture de tes articles après cette semaine d'absence par le premier qui apparaît sur ton site, je n'avais pas encore découvert celui-ci.

J'ai, pour un précédent, fait quelque peu le tour de la symbolique du lion.

Ici, précisément, mais ne connaissant évidemment pas bien la Turquie, je m'avance peut-être un peu : j'aurais tendance à penser qu'il y a association à faire entre l'endroit (la Corne d'or) et les cornes d'or qui caractérisaient le lion de Némée que Hercule terrassa. Mais mon explication est-elle peut-être un peu trop simplissime ???
Répondre
N

 En effet, les lions qui se trouvent sur la façade de l'église Sainte-Hélène sont bien loin de la Corne d'Or ainsi qu'une autre tête de lion vue hier sur une porte d'une demeure de
Heybeliada, donc sur la Mer de Marmara...Je ne pense pas que cette explication soit forcément applicable... mais va savoir ! On avance tout de même sur la question.


C
Même si elles restent mystérieux, ces têtes de LION sont magnifiques
Répondre
N


Ce côté mystérieux les rend peut-être encore plus attrayantes, finalement.



M
Bonjour Nat, je vais poser la question à un ami, guide-conférencier, qui fait beaucoup de recherches historiques dans la ville. Je te tiens au courant. A bientôt.
Répondre
N

Merci pour ton initiative, à suivre...


C
On se demande de quelle époque ils datent!
Répondre
N

Bonne question, aucune date ne figure à proximité.


M
Bonjour Chère Nathalie,

Je me demande si ces têtes de lions y ont étés mises parce que c’était à la mode en Europe à l’époque. Le symbôle de l’Empire Byzantin étant l’aigle à deux têtes, je l’ai vu dans plusieurs églises orthodoxes grecques. Par contre, le lion, je ne m’en souviens pas. Le lion était un symbôle fréquemment utilisé par les Hittites mais je ne sais pas si le Patriarcat Orthodoxe Grec s’est inspiré des Hittites.

Amitiés,

Müge
Répondre
N

Tu as raison chère Müge, j'ai vu l'aigle à deux têtes dans la plupart des églises orthodoxes grecques visitées. Quant aux lions, le mystère reste entier...