Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 18 ans.

Du bretzel au simit

Kız kalesi, le château de la jeune fille entouré par la Méditerranée

Sur la route côtière qui longe la Méditerranée, à environ 25 kilomètres à l'est de Silifke, la silhouette d'un château se dessine sur l'eau, à 200 mètres environ de la plage de sable fin. Il s'agit de Kız kalesi, le château de la jeune fille.


          


          

Sa construction remonte au début du XIIème siècle, tout comme celle du château de Korykos, qui lui fait face sur la rive. Ce dernier a été réalisé à la demande d'un roi arménien. Autrefois, une digue reliait les deux forteresses entre elles mais aujourd'hui, Kız kalesi est une île.

          
                                         Le château de Korykos à l'arrière-plan

La ville de Corcyus qui existait alors ici, a été fondée par les Hellènes au IVème siècle avant Jésus-Christ. Elle s'est développée au temps des Romains et des Byzantins avant de devenir un port important au XIIIème siècle. Kız kalesi, qui contient les restes d'une église, a été construite pour faire face aux attaques venant de la mer.

Ce château, qui comprend huit tours, est devenu le symbole de la région. Il est devenu célèbre en raison de la légende qui l'entoure. Un roi avait une fille, chérie par son père et par les sujets de celui-ci en raison de sa beauté et de ses qualités de coeur.

          

Un jour, une diseuse de bonne aventure propose au roi de lire l'avenir dans la main de sa fille, après avoir lu dans la sienne. Mais aussitôt qu'elle prend la main de celle-ci, elle se met à trembler. Le père s'inquiète de cette réaction et demande à en connaître la raison. La femme prétend que la belle fille va mourir jeune à la suite d'une morsure de serpent.


          

Le roi cherche une solution pour parer à cette fin tragique. Il fait donc construire un château sur la mer afin que sa fille y vive, les serpents ne pouvant ainsi l'atteindre.

Mais un jour, un serpent se cache dans un panier rempli de raisins destinés à la fille, qui mourra de la fin prédite par la diseuse de bonne aventure. Le roi et ses sujets en concluront que nul n'échappe à son destin.

          

En ce dimanche du mois de mars, la plage est quasi déserte et il n'y aucun moyen de visiter Kız Kalesi, si ce n'est à la nage...


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
comme pour la tour de LEANDRE?
Répondre
N

Oui, même époque de plus !


M
Cette légende, ma grand-mère (celle originaire de Tarsus) me la racontait quand j’étais enfant. Je me sentais très triste de la mort de la belle princesse. Cela m’attriste même maintenant!
Répondre
N

Cela reste une légende...


P
Tu m'as bien eu hier dis donc, j'ai vraiment cru à ton histoire!!

J'aime bien la conclusion que fait le roi dans ton récit "nul n'échappe à son destin"!
Répondre
N


C'est une conclusion que je trouve tout à fait véridique !



N
C'est la même légende que celle de la Tour de Léandre ou je me trompe ?
Répondre
N

Non chère Nasah, tu ne te trompes pas. De plus, la tour de Léandre a été construite sur le Bosphore à la même époque que le château de la jeune fille...


J
Une bien belle est terrifiante histoire.
Bon c'est sur maintenant je n'irai jamais voir une diseuse de bonne aventure.
Sur la dernière photo j'ai vu des dauphins.
Jean-Yves
Répondre
N

Il n'est pas toujours bon de connaître son avenir,... finalement c'est chacun qui choisit sa route... et qui oriente son destin. Tu n'as pas rêvé, ce sont bien des dauphins.


L
Une bien belle légende!
Tu m'as bien eue hier (bravo Nat), j'y ai vraiment cru...n'en déplaise à ceux qui se croient au dessus des autres.
Répondre
N

La légende de Kız kalesi me plaît bien également.


T
Petit coucou... A un blog où j'aime revenir... car il est sympatique ..
A bientôt....

Lorent et ses 2900 trésors les tailleS-crayon...
Répondre
N

Bon, taille-crayon, là c'est moi qui vais réagir pour une fois. A part dire que vous aimez bien revenir sur ce blog... car il est sympathique... en annonçant votre quantité de taille-crayon,
avez-vous autre chose à dire de plus "enrichissant". Pardonnez-moi cette franchise, mais je considère vos passages plutôt comme une "pub" sur votre collection, qui n'en est sans doute pas
moins enrichissante pour autant...


D
Tu vois comme nous te faisons confiance!!Et nous sommes prêts à te suivre au bout de la Turquie...C'était tellement excitant!!!Bravo.
La même histoire pour Kiz kulesi à Istanbul?
Répondre
N

Merci pour votre confiance... qui peut être remise en question par certains du coup. La légende qui entoure Kız kulesi n'est pas un poisson d'avril, mais une légende avec tout son mystère.