Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 13 ans

Madame Katia, unique modiste d'Istanbul



Beyoğlu des années 20-40 s'appelle alors Pera, qui veut dire "au delà" en grec. Toute la société bourgeoise istanbouliote s'y retrouve, y vit et fait commerce dans ce secteur situé entre Tünel et Taksim.  Tout le quartier parle alors français, c'est le "Petit Paris oriental". On y trouve, à cette époque, entre vingt et trente chapeliers.

         
                                                        Superbe modèle en taffetas
                                   
Eva Bucin, d'origine grecque et habitant Istanbul, apprend l'art de créer les chapeaux en France aux côtés de Mademoiselle Pierrette Cartier, célèbre modiste parisienne, qui vient d'ailleurs à Istanbul.  Eva s'installe avec son mari, son fils et sa fille Katia, dans un immense appartement situé sur un des étages du passage Aznavur qui donne sur Istiklal Caddesi.

Elle y aménage également son atelier, y tient salon et reçoit sa clientèle. Une vingtaine d'employées travaille à ses côtés durant les meilleures années. Un valet en tenue attend devant l'entrée de l'immeuble pour accueillir et diriger ces dames qui viennent choisir le chapeau pour accompagner leurs élégantes tenues.

En 1954, elle décide d'ouvrir une boutique située dans le passage Hacopulo situé à quelques mètres à peine du passage Aznavur. Jusqu'en 1986, année de sa disparition, Eva et sa fille Katia travaillent ensemble.

          
                           Hacopulo Pasajı et la boutique de madame Katia au n° 37

Madame Katia ne se voit pas créer des chapeaux comme sa mère, rêvant plutôt de devenir enseignante ou médecin. Pourtant, à l'âge de 12 ans, après l'école, elle apprend ce métier, jour après jour. C'est ainsi qu'au décès de sa mère, elle prend tout naturellement la relève.

         
                                   Bienvenue dans l'univers de Madame Katia

A la fin des années 70, le chic et la culture levantine qui constituent l'univers de Pera disparaissent... et les boutiques de chapeaux par la même occasion.

Aujourd'hui, Madame Katia est la seule modiste à Istanbul qui réalise à la main des chapeaux, des couronnes pour les mariées, de petits accessoires pour embellir les cheveux. Elle fait venir de France et d'Italie les matériaux nécessaires à leur réalisation.

                          

Sa clientèle est composée de nombreux fidèles, les jeunes générations perpétuant la fidélité des parents et grands-parents, telle cette jeune fille rencontrée lors de ma visite. Elle habite Ankara, se marie bientôt et c'est tout naturellement ici qu'elle vient ici choisir sa couronne. Sa grand-mère résidait à Beyoğlu et venait acheter ses chapeaux dans cette boutique.

           

De même, Madame Katia compte parmi sa clientèle des femmes d'ambassadeurs, de ministres, des stars turques telles que la célèbre chanteuse Bülent Ersöy. Tout récemment, à l'occasion du grand prix hypique de Dubai qui se courait à Londres, on lui a passé commande de quelques chapeaux qui ont été envoyés par voie aérienne.

Elle crée régulièrement des modèles à l'occasion de défilés de mode, de tournages de films ou des séries télévisées.

                               

Le printemps est une des périodes de l'année les plus chargées car la communauté arménienne et juive vient également s'approvisionner chez elle pour les mariages qui sont toujours "chapeautés".

Madame Katia travaille seule et selon sa charge de travail, le délai de réalisation pour un chapeau varie entre 2 et 15 jours.

            
                                                               En plein travail

Combien de chapeaux se trouvent autour d'elle, Madame Katia n'en a aucune idée ; des milliers c'est certain, entre la boutique, l'arrière-boutique et l'étage.

 

Certains sont des modèles très anciens créés par sa mère, j'ai l'impression d'être dans un musée du chapeau des années folles. 

                           

Combien en crée-t-elle par an, elle n'en sait rien non plus ; parfois durant une journée tranquille, il lui arrive de créer trois, voire quatre modèles différents...

Les sortes de chapeaux (du feutre au chapeau à aigrette, de la capeline au chapeau de paille, voire certains modèles de casquettes pour les plus jeunes) sont très diverses, de même que les matières utilisées, feutre, taffetas, crin, tulle, paille, albraka, et j'en passe... De même, les accessoires rajoutés sont de toute nature, en plume, en perles, en fleurs,... Il lui arrive également de créer quelques chapeaux pour hommes.

                      

On peut louer ou acheter les chapeaux, déjà existants ou créés selon vos désirs, tout est faisable ici. 

 

La location d'un chapeau ou d'un accessoire pour vos cheveux coûte de 80 à 180 TL (soit entre 38 et 85    environ), l'achat varie en moyenne de 200 à 600 TL (soit de 95 à 285   ), voire plus selon les accessoires qui viendront enrichir le couvre-chef. Les locations sont finalement plus importantes que les ventes de  nos jours.

                         

Madame Katia, qui parle bien français, n'accepte pas qu'on photographie tous les chapeaux... et je la comprends fort bien. 

 

Dans ce domaine-là, comme à l'image de nombreux accessoires de haute couture tels les sacs, les copies sont malheureusement nombreuses.

          
                              Avec une tenue plus adaptée, ce chapeau est à mon goût

Même si elle travaille toute seule, la modiste aux doigts d'or apprend parallèlement le métier à sa fille de 33 ans. La 3ème génération est prête à reprendre le flambeau le moment venu....



Butik Katia
Hacopulo Pasajı n° 37 - Galatasaray - Beyoğlu/İstanbul
Tel (0212) 249 46 05


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Müge 08/04/2009 11:50

Superbe post chère Nathalie! Ta photo avec le chapeau est très sympa! :-) Pour répondre à ta question sur Çilingoz, il doit sans doute y avoir des dolmus ou des bus depuis le centre-ville d’Istanbul pour aller à Çatalca mais la Baie de Çilingoz est un endroit isolé près de la frontière Istanbul-Kirklareli qu’on accède en traversant un chemin à travers des forêts donc il faudra peut-être prendre un deuxième véhicule depuis Çatalca pour y arriver. J’y suis allée en groupe avec une agence de voyages (Fest Travel), on est parti depuis Besiktaş et on a visité en une journée 4 différentes baies de ce type de Çatalca à Kirklareli + fait du trekking dans des forêts pendant des heures, j’ai payé 85 YTL transport + déjeuner + “aksamüstü çayi” inclus, notre guide était un ingénieur forestier professeur à l’université, c’était donc aussi une classe de botanique :-)

Amitiés,

Nat 08/04/2009 20:44


Merci pour tes renseignements sur Çilingoz, même si cela n'a aucun rapport avec Madame Katia. Je vais faire un copier-coller de tes informations et je me renseignerai à l'occasion. Sevgiler.


M&M 08/04/2009 11:16

T'es tout mimi avec ton zoli papeau....
Nous avions visité la boutique de Mme Katia lors de noter dernier séjour et avons trouvé des chapeaux superbes. C'est un très beau métier maiq qui a tendance à se perdre un peu. Quoique ! avec la mode des années 50 qui revient à la charge, peut être verrons-nous enfin des femmes qui auront envie d'élégance avec gants et chapeaux ....

Nat 08/04/2009 20:42


Ah, je ne savais pas que vous y avez été déjà. Un petit bond en arrière au temps des années folles ne serait pas fait pour me déplaire...


lili 08/04/2009 11:09

Quel joli métier ... comme je le disais dans mon com chez Cat, c'est un métier que j'aurais aimé faire - tu as une tête à chapeau !!!
j'aime bcp le modèle en taffetas au début de ton article - bisous

Nat 08/04/2009 20:40



Ce modèle en taffetas est un de mes préférés, c'est pour cette raison que j'ai souhaité le mettre au début de l'article !



Pégase 07/04/2009 14:00

Pour le jean c'est OK la tenue est parfaite, il suffit de trouver le foulard qui de son noeud magique fera le reste. Ces jolies broches ou fibules en perles pour les mariées venaient de bohème jusqu'en Bretagne, nous en trouvons encore dans les musées de la mariée, il y en a de très jolies.

Nat 07/04/2009 14:04


Auriez-vous l'idée de me relooker ????


chantal 07/04/2009 13:38

je voudrai bien te voir avec la tenue adaptée au chapeau très chic . Merci pour cet hommage à l'artisanat

Nat 07/04/2009 13:52



Tu connais mon faible pour l'artisanat... Quant à la tenue assortie,... je pense qu'il faudra patienter encore, je préfère de loin un jean qui me correspond bien mieux.



Sultan Premier 07/04/2009 11:20

Chère Nat,
Superbe article, comme on les aime tous
SInon je retiens ta belle photo avec le chapeau, j'ai meme l'impression de t'avoir vu du coté de Deauville ou au Trophée Longchamps

Amicalement

Nat 07/04/2009 11:34


Moi qui pensais passer inaperçue au milieu de la foule...


Jean-Yves 07/04/2009 11:12

Il est bien dommage de ne voir ces merveilles qu'aux périodes de mariage. Et je regrette de ne pas avoir eu mon appareil photo avec moi Samedi dernier lors de ma promenade dans la ville de Metz. Où j'ai vu une sorte de porte manteau sur lequel était présenté une bonne dizaine de chapeau de ce style.
Ceal aurait fait une jolie photo pour compléter les articles de Cat et le tiens.
Jean-Yves

Nat 07/04/2009 11:20



Il y a quelques atres occasions que les mariages, mais on n'assiste pas tous les jours à un défilé de mode, un tournage de film... ou un grand prix hippique. Mais j'ai souvenir d'avoir déjà
croisé l'un ou l'autre cortège de mariages arméniens et effectivement les chapeaux étaient tous de sortie... Quant à ton présentoir de chapeaux, il faut toujours sortir... avec son appareil
photo...



La mansardienne 07/04/2009 09:42

Bravo à cet article sur la dernière modiste d'Istanbul, c'est triste de se dire que peut-être bientôt plus personne ne sera en mesure de créer des chapeaux!

Nat 07/04/2009 10:01


Espérons que ce bel art perdure le plus longtemps possible...


la créative 07/04/2009 09:30

Quel beau metier. Longue vie à Katia et a sa boutique qui a l'air de traverser les décennies sans trop de mal.
Merci pour cet article plein de création.

Nat 07/04/2009 10:00


Il manquait juste une dame aux mains gantées pour essayer le chapeau qu'elle déciderait de porter...


Nina d'İstanbul 07/04/2009 09:15

Tout à fait seyant.. effectivement.. chapeau !!!

Bonne journée

Nat 07/04/2009 09:22



Je n'aime pas avoir quelque chose sur la tête en principe, mais j'ai demandé conseil à madame Katya qui a trouvé un modèle comme tu dis seyant... Iyi günler.