Mut, une ville tranquille de province du Sud de la Turquie


Mut, qui portait auparavant le nom de Claudiopolis, est une petite ville de province, située à presque mi-chemin entre Silifke et Karaman. Elle est composée d'environ 75000 habitants, répartis équitablement entre le centre-ville et les villages alentours.

             

Mut a été fondée par les Hittites. L'histoire de la ville porte les traces des civilisations méditerranéennes et anatoliennes et remonte à 2000 ans av. J-C. La cité était entre les mains de Selefkos en 300 av. J-C. Claudiopolis. Le nom original de la ville est celui du nom du Roi qui la gouvernait dans les années 40 av. J-C.

Mut a été intégrée à l'empire ottoman en 1466 par Fatih Sultan Mehmet. La municipalité de la ville, quant à elle, date de 1869.

L'ambiance est rurale, les triporteurs y sont aussi nombreux qu'à Silifke. Les hommes en şalvar s'y installent pour siroter un thé et discuter près du château situé en plein centre.

                      

La date de construction originale de cette forteresse n'est pas connue. De plan rectangulaire, elle comprend quatre tours. 

           

Elle a fait l'objet de travaux de remise en état durant la période byzantine. Un bâtiment situé dans l'enceinte du château abrite l'office du tourisme de la ville. Quelques rares vestiges sont exposés autour.

                         

Face au château se trouve Laal Paşa Camii, construite à la fin du XIVème siècle par le Paşa Laal. Ce dernier est enterré dans un des tombeaux situés dans l'enceinte de la mosquée.

                        

J'avais lu qu'un caravansérail portant le nom de Taşhan (le han de pierre) se trouvait à Mut. Fermé depuis des années, abandonné à son triste sort, le directeur de l'office du tourisme a bien voulu m'en ouvrir les portes.

Construit sur un plan carré, à quelques dizaines de mètres du château, le Taşhan comprend une quarantaine de chambres et est accessible par deux portes. 

         

La personne qui m'a accompagnée pour la visite est native du coin et se souvient que, dans sa jeunesse, le Taşhan abritait un marché où l'on trouvait des bouchers et des marchands de fruits et légumes.

Je souhaite vivement qu'un jour ce lieu magique renaisse de ses cendres et puisse accueillir, par exemple, des artisans locaux.

                          

Plusieurs statues ont été érigées à Mut en l'honneur de Karacaoğlan, qui a vécu là de nombreuses années. Ce célèbre poète populaire du XVIIème siècle est en général représenté accompagné de son saz.

                        


A deux kilomètres au sud-ouest de Mut, une petite mosquée s'élève au milieu de la nature peuplée par les troupeaux qui viennent y paître, "Dag Camii", la mosquée de la montagne.

            

Elle a été construite au XIème siècle de notre ère par les seldjoukides avec des pierres de la région.

             


Je garde un autre souvenir de Mut que je n'ai pas voulu immortaliser, pour ne pas briser l'ambiance particulière. Imaginez-vous une lokanta, ces petits restaurants typiques qu'on trouve en Turquie. A l'heure du déjeuner, il y a foule. Les hommes en şalvar viennent manger une soupe, une assiette de riz. En face de moi, quatre femmes pas toutes jeunes, en şalvar également, sont attablées.

Elles semblent apprécier, autant que moi, le délicieux tantuni (sandwich composé de viande émiettée grillée avec des oignons, des tomates et du poivron, le tout enroulé dans une pâte très fine) qui semble faire la réputation du lieu. Elles papotent en même temps, sirotant toutes les quatres, un coca avec une paille... Quand les traditions se mêlent aux nouvelles habitudes...


Jo 04/04/2010 13:53


Bonjour, je suis passé par Mut il y a 2 semaines et nous y avons rencontré des gens formidables qui, bien qu'originaires de la ville, n'ont pu me raconter son histoire. En me promenant sur le net,
j'ai consulté votre site et me suis inspirée de votre récit. Si cela vous ennuie, merci de me le faire savoir et j'annulerai de suite ma publication. Cordialement. Josette


Nat 14/04/2010 18:45



Je viens de lire votre article, rien à signaler ni à annuler, rassurez-vous. Ravie que cette petite ville semble vous avoir plu également autant qu'à moi. J'espère que vous avez eu le plaisir de
visiter également le magnifique monastère d'Alahan entre Mut et Karaman et auquel j'ai consacré un article également.



Caméléon des Neiges 25/04/2009 11:53

Mme des Neiges m'assure que nous sommes passés pat Mut mais je dois avouer ne pas en avoir gardé de souvenir au contraire d'Alahan.
Toi, par contre, tu as encore trouvé une porte à te faire ouvrir :o)
Merci pour la visite guidée.

Nat 25/04/2009 16:39


Je préfère les ouvrir que les défoncer... Mme des Neiges a assurément raison, car pour aller à Alahan, hormis en venant de Karaman, Mut est un passage obligé.


Richard LEJEUNE 24/04/2009 20:20

Ce n'est pas la première fois qu'avec toi nous visitons un caravansérail - terme tellement porteur de rêves orientaux ... -,et cela reste toujours un moment magnifique parce que gros d'une superbe architecture ...

Nat 24/04/2009 20:24


Non seulement ce n'est pas la première fois, mais le précédent s'appelait également Taşhan. Il a connu un sort meilleur que celui-ci à ce jour.


virjaja 24/04/2009 18:53

bonjour Nathalie, cette endroit est vraiment magnifique! tes photos donnent envie de connaitre ce pays. bonne soirée. cathy

Nat 24/04/2009 20:27



Mut n'est pourtant absolument pas une ville touristique. J'y retournerai sans doute un jour ou l'autre pour approfondir sa découverte ainsi que celle des alentours. Il n'y a pas que le proche
monastère d'Alahan présenté lors d'un précédent article qui mérite le détour, la région est d'une richesse incroyable... et peu connue du grand public.



Gracianne 24/04/2009 14:55

Architecture des lieux MA GNI FI QUE.
Assemblage des pierres remarquable de force et d'élégance. Merci Nathalie pour cette visite.

Nat 24/04/2009 17:31



Je présume que tu parles aussi du caravansérail...



Mirage 24/04/2009 12:15

Et moi aussi, j'estime que ce très beau caravansérail mériterait d'être remis en état pour accueillir des artisans, des échoppes et des lokanta. J'adore ce genre d'endroits.

Nat 24/04/2009 17:31


Ce lieu mérite vraiment qu'on lui fasse une cure de jouvence et qu'il revive.


chantal 24/04/2009 10:09

comme toi je souhaite que ce caravansérail soit restauré et réutilisé par des artisans ...

Nat 24/04/2009 17:28



Espérons que notre voeu soit exaucé...



Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog