La maison-musée Atatürk de Silifke

 

Au détour d'une ruelle située dans le centre-ville de Silifke se trouve la maison-musée Atatürk. C'est une des seules maisons anciennes encore visibles. Construite en pierre en 1914 sur une surface de 329 m2, cette demeure, alors propriété de Hacı Hulusi, a reçu à quatre reprises la visite de Mustafa Kemal Atatürk, le père-fondateur de la République turque.

 

 

               

A l'occasion du 100ème anniversaire de la naissance d'Atatürk en 1981, cette belle demeure a été transformée en  "musée Atatürk". Après une longue période de restauration, le musée a ouvert ses portes le 20 janvier 1987.

En 1999, en coordination avec le Ministère de la Culture et la Direction des Monuments, une nouvelle phase de restauration a permis de transformer la bâtisse en "maison d'Atatürk et musée ethnographique".

               
                                                                                 La cuisine

Atatürk s'est rendu à Silifke la première fois le 27 janvier 1925 dans le cadre de ses visites du pays mais également des travaux de création de la coopérative agricole. 

               
                                                 La chambre à coucher occupée par Mustafa Kemal
       

"Mes amis,

J'ai été très content des paroles dites au nom du peuple de Silifke et particulièrement pour l'éducation des jeunes... Le nouvel Etat va donner de l'importance au développement économique et répondre aux besoins du peuple. Ne vous inquiétiez pas, tout va se faire avec le temps et vous allez être contents de la nouvelle administration."


                
                                          

"... La politique ottomane, durant des siècles, tout en vivant d'une façon éclatante, n'a pas pu empêcher l'Empire de se fractionner. Le peuple turc restant seul face à l'écroulement et au silence de l'Empire, a suivi une politique totalement contraire à la politique ottomane pour se sauver lui-même..."

                 


"... L'homme peut avoir des défauts, les dire peut être une bonne et utile chose. Par le passé, beaucoup de fautes amères ont été commises et des actes incorrects ont eu lieu. A cause de cela, nos gens et notre peuple sont tombés dans des situations difficiles.

Dans la mesure du possible, nous devons avoir le moins d'imperfections possible et, en contrepartie, être très attentionnés, studieux, loyaux, travailleurs..."

                             

"... Je suis très content d'être venu à Silifke. Nous vivons sous ce toit par un heureux hasard un air de jeunesse du Parti Populaire de la République. Messieurs, nous entrons désormais dans une ère où il faut suivre une politique intelligente et réaliste.

C'est pour cela que nous avons créé le Parti Populaire de la République (CHP). A l'intérieur de notre nation, façonner l'intelligence turque, développer la capacité de civilisation du Turc, faire fonctionner les ressources matérielles et spirituelles sont les principes de base de la politique de la République..."

                           
                                                   
Mustafa Kemal Atatürk


Ces phrases sont extraites du discours prononcé par Atatürk le 27 janvier 1925 lors de sa première visite à Silifke.


Merci à Tülay pour sa participation quant à la traduction du discours.

chantal 17/06/2009 10:04

quel plaisir de lire tes articles pour continuer à connaître la Turquie !

Nat 17/06/2009 18:14


Il y a encore du travail !


Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog