Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 13 ans

Quelques liens entre la Turquie et la Grèce

Lorsque je me rends dans un pays étranger, j'aime établir des comparaisons avec la Turquie, mon pays d'adoption. Je dois dire que la proche Grèce ne m'a pas laissée indifférente.

Elle cultive également quelques habitudes identiques, telle la chaleur humaine, la communication, même si celle-ci n'est pas toujours aisée en raison de la barrière de la langue.

On y trouve aussi des similitudes, notamment dans le domaine alimentaire.

Quelle surprise, en effet, de découvrir, non pas vendus dans la rue comme c'est surtout le cas en Turquie, mais dans les boulangeries, les koulouria, l'équivalent du simit turc. Cet anneau de pâte, recouvert de graines de sésame, dont le goût et la consistance me rappellent le simit du sud-est du pays, est délicieux et se consomme aussi au petit déjeuner.

 

                     Gr-ce-571-copy.jpg
         Dans le panier de la boulangère, les koulouria trônent à côté de petits pains briochés

Un peu plus loin, au rayon des boissons qui sont soigneusement rangées dans les armoires réfrigérées, on remarque des petits pots qui ressemblent à du lait. Il s'agit en fait de l'ayran local.

En Turquie, c'est du yaourt mélangé à de l'eau et du sel tandis qu'ici c'est du lait additionné de ferments de yaourt et le goût diffère. On sent la fermentation du produit, je dois dire que cela a du mal à passer, l'expérience ne s'est pas avérée concluante.

 

                     Gr-ce-578.jpg
                                Une petite bouteille d'ayran grec

Les Grecs raffolent autant du maïs grillé que les Turcs. Sur les quais des ports, dans les rues, les marchands sont nombreux, de jour comme de nuit.

 

  Gr-ce-400.jpg  
                       Marchand de maïs grillé le long des quais à Kavala

Une habitude bien agréable est de mise dans les restaurants grecs. Lorsqu'en Turquie, on offre généralement une assiette de fruits à la fin d'un repas, en Grèce, c'est une assiette de douceurs composée, qui de halva, l'équivalent du helva, qui de kataîfia, le kadayif grec, ou d'une espèce de börek farci au pudding servi avec de la glace à la vanille...

Dans un autre registre, on se protège également du mauvais oeil en Grèce avec le nazar, cette petite amulette de verre bleu en forme d'oeil qu'on accroche chez soi ou dans son commerce, tout comme en Turquie. D'ailleurs, sur la première photo prise dans la boulangerie, on aperçoit deux nazar suspendus au mur.

 

   Gr-ce-492-copy.jpg

         Des nazar aimantés ou à pendre sont proposés dans les boutiques de souvenirs en Grèce 

Si en Turquie, c'est le portrait d'Atatürk que l'on trouve partout, j'ai constaté avec surprise que dans tous les commerces (retournez donc une fois de plus sur la photo prise dans la boulangerie grecque), mais également dans les administrations aussi diverses que les services des garde-côtes ou de police, les icônes sont omniprésentes.

Rarement seules, elles ont plutôt tendance à se trouver accrochées en plusieurs exemplaires, représentant majoritairement Saint-Georges ou la Vierge et l'Enfant.

Autres moeurs, autres coutumes...




Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

M-Odile 03/03/2012 21:28

Bonjour, je viens de découvrir ton blog en faisant une recherche sur les bretzels, simit et autres koulouria : j'apprécie les cuisines et pâtisseries turques, grecques, égyptiennes (et
alsaciennes!). Les koulourias se vendent aussi dans la rue à Athènes, et on trouve aussi des simit au Caire. J'adooooore !

Nat 07/03/2012 16:02



La gourmandise n'a pas de frontières !



anne 01/11/2009 18:25


c'est par hasard que j'ai decouvert vos blogs et avec plaisir que je m'y suis promene
j'aime enormement la Grece, pays de mon grand pere et la turquie pays de mon mari ! il y a bcp de point communs entre ces deux magnifiques pays
amitie


Nat 01/11/2009 18:52


Je n'ai qu'un seul blog, à moins que vous ne parliez de celui en turc qui a vécu un court moment ... Il y a effectivement bien plus de points communs qu'on ne peut l'imaginer entre ces deux
pays...


Mirage 24/06/2009 21:56

Tiens, tiens, on s'est permis une petite infidèlité!!!!

Kavala, beaucoup de souvenirs qui reviennent! C'est dans la région (entre Salonique et Kavala)que j'avais fêté mes 30 ans. L'un de nos premiers grands voyages en voiture, mis à part le sud de la France. A l'époque nous ne prenions pas encore l'avion.

Nat 25/06/2009 05:47


Peut-on appeler cela de l'infidélité ? Je dirais que c'était entre autres pour faire une analyse comparative.. Je suppose que tu as gardé un excellent souvenir de cette très agréable région de la
Grèce..


Richard LEJEUNE 24/06/2009 20:53

J'ai beaucoup apprécié la subtilité, toute féminine évidemment, de cet article annonciateur de sujets à mon sens archéologiquement plus importants et intéressants ...

Faussement patient, j'attendrai donc, devant une assiette de cette spécialité farcie au pudding qu'accompagne de la glace à la vanille ...

Nat 25/06/2009 05:46


Je reconnais là ta gourmandise insatiable, qu'elle soit en matière historico-archéologique .. ou au sens propre du terme. Même si la Turquie reste forcément à l'honneur sur ce site, il y aura
bien l'un ou l'autre article prévu sur ce pays voisin digne d'intérêt.


chantal 24/06/2009 10:24

je prendrais bien un petit déjeuner avec ces spécialités tout juste sorties du four!!

Nat 24/06/2009 11:19


Les boulangeries locales regorgent de mille choses délicieuses.