Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 14 ans

Deux tankers vivent leurs dernières heures à Istanbul



Le 22 novembre 2008, le lodos - vent du sud qui peut devenir particulièrement violent - s'est transformé en une véritable tempête balayant, entre autres, l'embarcadère de Karaköy sur son passage.

Dans la nuit du 22 au 23 novembre, trois bateaux, deux tankers et 1 coaster, portant les noms de Transpetrol, Ceylan bey et Feya, se sont échoués aux abords de Harem sur la rive asiatique d'Istanbul.

                 
                                                             Transpetrol  

         
                                         Transpetrol prend l'eau

Les mois ont passé et les deux tankers, qui n'ont pas bougé depuis, vivent actuellement leurs dernières heures.

         
Certains observent, d'autres viennent se baigner tout à côté, d'autres encore... font leur sandwich, imperturbables

Il a bien fallu procéder aux formalités administratives avec les propriétaires, cela ne devait pas être une mince affaire.

         
                                          Ceylan bey approché par deux amoureux 

Transpetrol II est actuellement découpé petit à petit et l'effet est des plus curieux lorsqu'on vient de Kız Kulesi par la route côtière. 

         
                               Une grue autour de laquelle s'empilent des tas de ferraille

Une grue est chargée de rapatrier sur la terre ferme les morceaux de fer découpés qui s'entassent, formant un amalgame étonnant.

         

Dimanche ou pas, une équipe continue à oeuvrer sur place et les chalumeaux ne chôment pas !

         

          

Les travaux vont sans doute se poursuivre encore un bon moment. C'est qu'il y en a, des tonnes de ferraille à dépecer...

         
                                                  Il était une fois Transpetrol...

         
                                            Ceylan bey attend son tour patiemment...



Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Melly 03/07/2009 22:49

... c'est triste à voir !

Nat 04/07/2009 06:12



Tout n'est pas toujours rose...



naudin sophie 03/07/2009 20:37

Je me souviens de cet appart avec la souris dans la cuisine. J'avais beaucoup aimé ce film. J'avais lu dans la presse qu'il s'agissait de l'appartement du réalisateur...

Nat 03/07/2009 20:39


Il y a eu un camion de tournage durant quelques semaines devant l'entrée... Le rythme du film est très lent mais il y a des images extraordinaires qui défilent !


Naudin Sophie 03/07/2009 20:21

Bonjour Nathalie,
Je suis une lectrice assidue de votre site que je trouve varié et intéressant. Merci pour la visite "privée" du palais de France qui donne envie d'être ambassadrice.... Cette épave me fait penser à celle que l'on voit dans le beau film "Uzak" de Ceylan... Est-ce la même ??

Nat 03/07/2009 20:30



Bonsoir Sophie et ravie de faire votre connaissance. Ce n'est pas la même épave qu'on voit dans "Uzak", elle ne s'y trouvait pas à l'époque. Par contre, une partie du tournage, en l'occurrence
toutes les scènes dans l'appartement lorsque Yusuf arrive chez son cousin à Istanbul,... a été tournée dans ma rue... où se trouve ledit appartement !



Danielle de Strasbourg 03/07/2009 18:28

Après le luxe du Palais de France ,la misère de ces tankers échoués...

Nat 03/07/2009 18:41


Un pays n'est pas fait que de luxe, il faut en montrer les différentes facettes...


chantal 03/07/2009 10:08

ces tankers n'étaient pas chargés de produits dangereux ?

Nat 03/07/2009 18:39


Visiblement pas, au vu des informations trouvées dans la presse locale.