Kıyıköy, paisible village de pêcheurs en Thrace

  • Nat
  • Thrace

J'ai entendu parler il y a longtemps de ce village situé au bord de la Mer Noire à environ 150 kilomètres du centre d'Istanbul, sur la  partie occidentale de la Turquie.



Kıyıköy

            
C'est à Kıyıköy que j'ai souhaité prendre rendez-vous en mai dernier pour faire connaissance avec Romar1, l'occasion pour moi de découvrir en même temps ce coin de la Thrace.

 

  Romar1-009-copy.jpg
                                       Premières images de Kıyıköy

Une quiétude particulière se dégage de cet endroit charmant qui vit au rythme des pêcheurs. La majeure partie des heures passées là l'ont été au port, au milieu des chalutiers amarrés et des filets reposant sur les berges.

  Romar1-102-copy.jpg          

Il y règne une atmosphère légère, nonchalante. Les seuls bruits de Kıyıköy sont les moteurs des embarcations qui rentrent et qui sortent du port à toute heure et... le coassement des grenouilles, peut être aussi nombreuses ici que les individus.

  Romar1-123-copy.jpg           

  Romar1-035-copy.jpg          

Les quelque 2300 habitants de Kıyıköy, qui s'appelait autrefois Medea, vivent surtout de la pêche et de l'exploitation forestière, mais également du tourisme en saison. Plusieurs pensions accueillent des visiteurs venus principalement d'Istanbul.

  Romar1-084-copy.jpg           
                                     Coucher de soleil sur les forêts des alentours

Il est difficile de s'imaginer que cette cité si paisible aujourd'hui, qui portait aussi dans l'Antiquité le nom de Salmydessos, ait eu un passé mouvementé. Elle fut occupée tour à tour par les Perses, les Macédoniens, les Romains et bien d'autres civilisations encore tout au long de son histoire. Son port tenait une place importante en Thrace.

   Romar1-045-copy.jpg                            Quelques bateaux vivent leurs derniers instants à terre

Plus tard, les Byzantins et les Ottomans se sont battus près de Kıyıköy au milieu du XIXème siècle. Les orthodoxes étaient, semble-t-il, nombreux à vivre là durant l'empire ottoman.

Autrefois, les maisons de pierre et de bois étaient nombreuses à Kıyıköy. Ces dernières subsistent encore et sont visibles lorsqu'on arpente les rues du centre situé en hauteur.

L'accès se fait par une porte monumentale taillée dans les murs d'enceinte de l'ancien château qui date également du règne de Justinien, au VIème siècle.

  Romar1-047-copy.jpg           
                    Les murs de la citadelle qui permettent d'accéder au centre de Kıyıköy

A quelques centaines de mètres à peine du centre du village se trouve un lieu étonnant taillé dans la roche à l'orée d'un bois, Aya Nikola Manasteri, le monastère Saint-Nicolas.

  Romar1-077-copy.jpg           
                                                  Aya Nikola Manasteri

Ce monument, à l'architecture originale et intéressante, a vu le jour également au VIème siècle, durant le règne du célèbre empereur byzantin Justinien.

                          
                                    Enfilade de portes à l'intérieur du monastère

Selon les documents historiques, une construction en bois, servant d'annexe, a été réalisée devant la masse rocheuse au XIXème siècle mais n'existe plus à ce jour.

   Romar1-060-copy.jpg     

Le monastère comprend au rez-de-chaussée, la chapelle et au sous-sol, le lieu d'où jaillissait une source considérée comme sacrée.

Les cellules des moines ainsi que leurs lieux de vie communs occupent le reste du site.

                          
                      Des marches taillées à même le rocher permettent de siéger en hauteur

Aux alentours, de nombreuses grottes mériteraient bien une promenade approfondie...

  Romar1-062-copy.jpg           
                                La salle voûtée de l'ancienne source sacrée

Le retour se fait par un lieu romantique à souhait, au bord d'une des deux rivières qui se jettent ensuite dans la Mer Noire. 

  Romar1-096-copy.jpg           
 Une rangée de petits jardins soigneusement entretenus au milieu d'une des deux rivières et d'une petite route

Un pont de bois, des herbes un peu folles, des endroits aménagés pour profiter du bon temps, des barques à louer pour la promenade, le décor est planté.

  Romar1-082-copy.jpg            
Il est difficile de résister au charme de cet endroit, propice au délassement et à l'évasion, où le temps semble s'être arrêté.

   Romar1-135-copy.jpg          
Un restaurant sans prétention, situé à l'arrière du port, où le poêle trône au milieu de la salle et où le poisson est aussi délicieux que le service est sympathique

Le jour se lève doucement et le port a encore les yeux ensommeillés... La plupart des bateaux dorment encore...

  Romar1-144-copy.jpg 

                                                5 h 40, un matin de mai

Il faut reprendre la route... ou plutôt la mer, le moteur d'une barque se fait déjà entendre et nous précède.

   Romar1-149-copy.jpg         

Je ne manquerai pas de retourner à Kıyıköy y poursuivre mes découvertes et me laisser porter par la sérénité ambiante. 

   Romar1-024-copy.jpg        

Görüşürüz Kıyıköy, surtout que rien n'y change...


           

Richard LEJEUNE 01/09/2009 10:48

Richard Dede, le retour !

Je pioche, rapidement pendant la sieste de Mathis, dans tes articles de juillet et tombe, avec bonheur, sur une découverte : ce monastère taillé dans la roche.
Encore une petite merveille bien intéressante que tu me fais découvrir !

A tout de suite ...

Nat 01/09/2009 11:08



Hoş geldin Richard dede ou "sois le bienvenue" comme on dit par ici. Ravie de t'accueillir à nouveau parmi nous. J'étais certaine que ce monastère très original allait te plaire.



chantal 17/08/2009 17:13

très traditionnel et interessant partout où tu vas tu nous découvres des tas de choses à voir : tu devais t'appeler "oeil de lynx" dans une précédente vie au texas

Nat 17/08/2009 17:22


En demandant aux autochtones ce qu'il y a à voir chez eux, ça aide !


arlette 27/07/2009 22:27

Bonne fête, Nathalie, même si la journée est bientôt terminée.
Encore un joli village bien tranquille.

Nat 28/07/2009 05:28


Il n'est jamais trop tard pour bien faire, merci chère Arlette.


Florent 27/07/2009 10:42

Bonne fête à toi, Nathalie...

Nat 27/07/2009 10:47


Merci Florent


Nina d'İstanbul 27/07/2009 10:39

J'aime bien Kıyıkoy, j'y connais un petit restau rant de poisson à haut de falaise assez sympathique et juste assez bien aéré.. pour les journées estivale ... le bonheur !!!

et bonne fête!

Nat 27/07/2009 10:47



Il y a visiblement de quoi trouver son bonheur à Kıyıköy et merci.



Yolanda 27/07/2009 10:12

J'aime beaucoup ton article, il est très interessant!! J'ai lu que aujourd'hui est ta fête: je te souhaite bonne fête, Nathalie!!!

Nat 27/07/2009 10:15



Kıyıköy va bientôt avoir un fan-club, je le sens ! Merci pour tes bons voeux Yolanda.



Legleg 27/07/2009 09:58

J'y suis justement allée la semaine dernière...Mais pour buller sur la plage et dans la mer vu la chaleur d'Istanbul

Nat 27/07/2009 10:03



Je présume que cette escapade a été bien agréable...



M&M 27/07/2009 09:00

Comme d'hab., reportage tjrs aussi intéressant et qui nous permet de découvrir des coins éloignés un tant soit peu du tourisme de masse. Cela donne une image de la Turquie authentique que nous aimons tant.
Merci pour toutes ces fenêtres que tu nous ouvres.... et comme aujourd'hui c'est la Ste Nathalie, alors bonne fête Nath.
Schmoutz

Nat 27/07/2009 09:05



J'aime ouvrir tant les portes que les fenêtres... Saviez-vous que Sainte-Nathalie a été un martyr brûlée je crois bien sur la place publique ??? Merci tout de même d'y avoir pensé...



Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog