Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 13 ans

Budak köyü, un village au bord du lac de Beyşehir


Budak köyü est le village d'origine de mes amis Aytekin et Ayten. C'est grâce à eux que j'ai le plaisir de le découvrir et d'y séjourner récemment durant une petite semaine.

Il est situé à une trentaine de kilomètres au nord de Beyşehir, au bord du lac du même nom.

               
                                        Dans la rue principale de Budak
                     
La route principale qui parcourt le village n'en finit pas de s'étirer pour mener au coeur de celui-ci. Plus on en approche, et plus on sent battre son coeur, un rythme tranquille, paisible, comme l'est Budak köyü.

             
                                                Les tracteurs sont nombreux

Si l'on arrive en soirée, il n'est pas rare de se retrouver coincé entre les vaches qui rentrent à la maison.

            

Lorsque le soleil commence à inonder les champs de blé et les jardins environnants, ou avant qu'il n'aille s'endormir dans les eaux du lac, la lumière met en valeur la beauté des lieux.

            
                    "Göl sokağı", la rue du Lac, dans le village de Budak köyü, qui permet d'atteindre la rive

Les maisons traditionnelles que l'on trouve dans la région sont encore nombreuses à Budak. Leurs murs sont en torchis, ces blocs de terre et d'eau mêlés à de la paille. 

           

Au-dessus des poutres utilisées, les toits plats sont revêtus de lits de roseaux additionnés de bains de terre et d'eau qui permettent d'imperméabiliser le tout. 

          

          

Autrefois, avant l'hiver, un lourd rouleau de pierre, tel que celui ci-dessous, était utilisé pour compresser et assurer l'étanchéité.

          

Certaines bâtisses tombent en ruine, d'autres sont soigneusement entretenues...

         

Actuellement, il reste trois cafés... et trois bakkal (épiciers) dans le village. Le soir venu, les véhicules sont nombreux à s'arrêter devant ces petits magasins où l'on trouve tout le nécessaire.

         

         
              Au rez-de-chaussée de cette maison se trouvait autrefois également un épicier

Difficile de savoir combien d'habitants y résident actuellement, un millier environ. Nombreux sont ceux qui vivent à présent dans des grandes villes de Turquie ... ou en France.

En été, le village vit à l'heure du retour au memleket (au pays) de ses enfants et petits-enfants. 

         
                                   La mosquée située au centre du village

A certaines heures de la journée, quelques anciens se retrouvent à l'ombre des arbres pour prendre l'air et échanger entre voisins.

       

Les tracteurs de Budak köyü sont sans doute bien plus nombreux que les voitures. Chaque cour accueille au moins un de ses mastodontes bien utiles pour les travaux des champs.

       

Et en regardant de plus près, je constate que la marque Massey Ferguson recueille presque tous les suffrages !

         

Nous poursuivrons durant les deux jours à venir notre découverte de ce village bien sympathique pour découvrir ses richesses et ce qui s'y passe au mois d'août.

      



Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

arlette 23/08/2009 21:27

Quel calme! ce doit être un endroit parfait pour se ressourcer, loin de la cohue des grandes villes.

Nat 24/08/2009 05:50


C'est un endroit effectivement propice au débrayage...


aytekin 21/08/2009 07:09

Merci Nat de dépeindre mon village avec autant de précisions. C'est comme j'y étais encore une fois!

Nat 21/08/2009 17:40


Vu que tu n'y étais pas très longtemps cette année, cela ne doit pas être désagréable d'y retourner d'une façon différente...


Didier 20/08/2009 19:11

Je ne peux m'empêcher de me souvenir de la Turquie de 1990 lorsque les villages étaient parcourus de femmes à dos d'âne et d'hommes sur une cariole tirée par un cheval. Aujourd'hui, et depuis quelques années déjà, les tracteurs ont remplacé les chevaux... c'est le progrès bien sur !

Nat 20/08/2009 19:21


Dans certains villages de la région, notamment du côté d'Hüyük, j'ai vu des carioles tirées par des ânes... De même, si vous allez faire un tour dans la catégorie "nord et nord-est" de mon blog,
vous verrez que souvent encore les chevaux sont utilisés pour les travaux des champs.


Mirage 20/08/2009 10:24

La photo avec les vaches me rappelle Kıyıköy et ses environs. Une de ces chères bêtes avait décidé de se reposer quelques temps sur la terrasse du café et le tenancier avait eu bien du mal à l'en déloger.

Nat 20/08/2009 17:57


A Kıyıköy, cela ne m'étonne, le keyif elles savent ce que c'est, les vaches !


M&M 20/08/2009 05:53

et ron et ron petit pataton... Superbes les photos

Nat 20/08/2009 06:29


Le cadre l'est !


chantal 19/08/2009 15:54

village paysan attendant les retours .... maintenant que tu es douée en tracteurs , à quand le salon de l'agriculture ?

Nat 19/08/2009 18:12


Quand je serai douée en chèvres ou en vaches, je me transformerai en bergère...


PatDeStra 19/08/2009 12:54

paisible atmosphère de campagne où la vie se déroule au rythme des saisons.....
ps quant aux photos :ne pouvant consulter aucun " exif " j'aurais voulu savoir à quel taux de compression ou à quel format de pixel elles sont reprises ici dans votre blog....?!

Nat 19/08/2009 18:06



Mes photos sont copiées et recomprimées à 70 Ko en moyenne.