Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 17 ans.

Du bretzel au simit

Professeur Docteur Rüçhan Arık, archéologue passionnée et passionnante

Lors de mon récent séjour dans la région de Beyşehir, j’ai eu le plaisir de passer quelques heures avec une femme d’exception, le Professeur Docteur Rüçhan Arık, dans un endroit qui l’est tout autant et que vous découvrirez sous peu.
 

Après avoir terminé ses années de lycée à Istanbul où elle est née, elle achève ses études, en 1959, au sein du Département  d’Histoire de l’Art à l’Université d’Ankara. En 1960-61, grâce à l’octroi d’une bourse, elle part étudier l’art de la céramique et de la peinture européenne à l’Université de Heidelberg en Allemagne.


En 1963, Rüçhan passe son Doctorat à l’Université d’Ankara et commence en 1967 à travailler à la Faculté de Lettres de cette même Université. Elle devient professeur associé en 1972 avant de passer titulaire en 1978.


                     
        Pr Dr Rüçhan Arık présente quelques céramiques découvertes au Palais de Kubad Abad

De 1976 à 1978, elle travaille à l’Ecole d’Etudes Orientales et Africaines de l’Université de Londres.


De 1984 à 1987, elle est nommée Directeur Général des Travaux de Protection des Héritages Culturels et Naturels pour la région d’Ankara et l’Anatolie.


Depuis 1980, elle dirige les fouilles archéologiques et le projet de restauration du palais seldjoukide de Kubad Abad, situé au bord du lac de Beyşehir, où j’ai fait sa connaissance.  


       
                A l'intérieur du Grand Palais de Kubad Abad avec le Pr Dr Rüçhan Arık

Elle a également été chargée de mission pour le  Comité pour l'Evaluation de l'histoire, du tourisme et de l’archéologie dans la région des lacs par la Présidence de la République turc. Le résultat de ses recherches et des fouilles menées par ses soins a fait l’objet d’une publication.


Elle a donné de nombreuses conférences et fait part du résultat de ses recherches dans maints pays dont le Japon en 1985 et en 1988 sur invitation du Prince Mikasa et du Musée Idemitsu. Le Ministère de l'Education nationale chinois l’a également conviée, de même que des universités en Russie, en Albanie, en France, en Hollande, en Belgique, en Israël, en Azerbaïdjan, au Kazakhstan et en Italie.

                    


Le Professeur Rüçhan Arik a été membre du Comité d'Art turc International, de 1986 à 2003. Pour sa contribution aux relations scientifiques et culturelles entre la Turquie et l'Espagne, elle s’est d’ailleurs vu décerner le prix de "Comandador » par le Roi d’Espagne Juan Carlos.

 

En 1995-1996, elle a enseigné comme professeur invité à l’Université Cheng-Chi de Taïwan. Participant à d’innombrables congrès et symposiums en Turquie et à l'étranger, Prof Arik est toujours membre du Comité du Ministère turc de la Culture pour la Conservation et la Protection d'Héritage Culturelle et Historique et Directeur pour la région de Çanakkale. C’est à l’Université du 18 Mars de Çanakkale qu’elle enseigne encore à ce jour l’histoire de l’art.

Elle est l’auteur notamment de deux ouvrages, l’un, en tandem avec son mari Oluş, sur les faïences seldjoukides et de l’époque des beylicats, l’autre sur Kubad Abad, où elle œuvre depuis près de 30 ans.

                  
              

Cette femme, au caractère bien trempé et à la fois on ne peut plus charmante, continue inlassablement d'œuvrer au service de l'histoire, en vivant de sa passion.


Visiter un endroit constitué au demeurant uniquement de ruines et de fouilles se transforme, en sa compagnie, en un lieu où l’histoire revit à travers ses explications, où les personnages qui y vont vécu retrouvent leur place...  

Merci Rüçhan hanım pour ce merveilleux moment partagé ensemble !

 


 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Richard LEJEUNE 01/09/2009 11:07

Là, je t'envie ...

Nat 01/09/2009 11:09


Je veux bien te croire...


arlette 28/08/2009 19:43

"Passionnée et passionnante", et en plus elle a l'air épanouie de quelqu'un qui accomplit ce pour quoi elle est née. Une rencontre entre deux passionnées qui a dû être bien...passionnante!

Nat 28/08/2009 19:50


Tu as tout compris !


Enitram 27/08/2009 22:06

Quelle belle rencontre tu as faite! Merci de nous la faire partager, à bientôt

Nat 28/08/2009 05:41


C'était une merveilleuse rencontre...


chantal 25/08/2009 19:44

je suis très admirative de ces "femmmes savantes" qui ont su prendre la place qui leur revenait par leurs compétences. Chapeau bas!!

Nat 26/08/2009 07:09



Ta phrase est parfaitement bien adaptée au Pr Dr Rüçhan.



Nancy 25/08/2009 09:21

une vie passionnante...qui merite beaucoup de respect !

Nat 25/08/2009 11:53


Absolument de ton avis !