Un iftar avec les représentants des communautés religieuses d'Istanbul



Hier soir, à 19 h 58, heure de la rupture du jeûne à Istanbul, près de 1400 personnes se sont retrouvées pour partager l'iftar dans la salle Dolmabahçe de l'hôtel Ceylan Intercontinental sur invitation de la mairie de Beyoğlu.

               

Ce repas n'était guère ordinaire car y étaient conviés les représentants de toutes les religions.

Du Grand Rabbin au Métropolite et Vicaire Patriarcal syriaque orthodoxe en passant par le mufti de Beyoğlu et j'en passe, tous avaient répondu présents à l'invitation, pour partager ensemble ce moment important que représente l'iftar.

                   
                    Yusuf Çetin, métropolite et vicaire patriarcal syriaque orthodoxe


Ahmet Misbah Demircan, Maire de l'arrondissement de Beyoğlu, recevait en outre à sa table Egemen Bağış, Ministre d'Etat et Négociateur en chef de la Turquie pour les pourparlers de l'adhésion à l'Union Européenne, Yıldırım Kadioğlu, Préfet-Adjoint d'Istanbul, Sharon Anderholm Wiener, Consule Générale des Etats-Unis à Istanbul, François Del Marmol, Consul Général de Belgique à Istanbul et Brita Wagener, Consule Générale d'Allemagne à Istanbul, arrivée en poste il y a tout juste une dizaine de jours.

             
                                                            La table des officiels

             
  ... avec notamment au centre François Del Marmol, Consul Général de Belgique à Istanbul et à droite, Brita Wagener, Consule Générale d'Allemagne à Istanbul

Lorsque l'appel à la prière a retenti sur la scène, le temps a semblé s'arrêter quelques instants...

Un groupe musical est venu agrémenter ce repas où se sont retrouvés également les représentants de diverses associations, les maires de quartier, le corps enseignant, la presse.

             

Après l'iftar, l'assemblée a été invitée à partager une prière commune, là encore, une certaine émotion s'est dégagée, en voyant toutes ces religions réunies ainsi pour vivre ensemble de tels moments.

             
                                                   Durant la prière commune

Le maire de Beyoğlu, dans son allocution, rappelle que depuis des centaines d'années, les diverses religions sont présentes et ont toujours vécu et partagé ensemble la vie quotidienne, les périodes de joie et de peine.

Après avoir remercié les participants d'avoir accepté ce moment d'amitié et de fraternité, il laisse la parole au Grand Rabbin Ishak Haleva. Ce dernier ne tarit pas d'éloges et de mots bienveillants pour dire le plaisir qu'il a à être présent. 

              
                                                Le Grand Rabbin Ishak Haleva

Son message très coloré, évoque les merveilleux paysages de la Turquie, qu'ils soient en Mer Noire, en Mer Egée ou en Mer de Marmara. Il parle aussi d'amitié, de partage et de paix, espère que tout le monde trouve force et énergie pour ressembler à ces paysages.

Les mots d'amitié prononcés dans un turc excellent par Sharon Anderholm Wiener, Consule Générale des Etats-Unis à Istanbul, seront particulièrement appréciés.

                            
                   Sharon Anderholm Wiener, Consule Générale des Etats-Unis à Istanbul

Le Ministre d'Etat et Négociateur en chef de la Turquie pour les pourparlers de l'adhésion à l'Union Européenne, Egemen Bağış, sera le dernier à monter à la tribune.

                    
Le Ministre d'Etat et Négociateur en chef de la Turquie pour les pourparlers de l'adhésion à l'Union Européenne, Egemen Bağış         

Il dit en substance "...qu'autour de cette table d'iftar sont ensemble, en paix,
des personnes de religions, d'identités ethniques, de nationalités différentes... Il est important de faire vivre cette tradition à Istanbul, cette province berceau de civilisations depuis des siècles. Depuis des centaines d'années, les gens appartenant à des religions différentes parviennent à vivre en paix et fraternellement. Les mosquées, les églises, les synagogues donnent ensemble la paix à l'humanité... C'est en se tenant la main, tous ensemble, avec nos forces respectives, qu'on peut résoudre les questions ".


Une bien belle soirée au final, comme j'aimerais qu'il en existe bien d'autres dans tous les pays...


 

dissertation topics 29/08/2009 06:54

Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!

Nat 29/08/2009 07:01


Thanks for your visit !


chantal 28/08/2009 12:21

Comme d'habitude tu as encore trouvé les "clés" ou plus exactement le "laissez passer" pour visiter une merveille et qui plus est nous avons les photos pour nous faire profiter de ta visite.Bien qu'Arménienne, cette église a,par ses ors et dorures, des analogies avec les églises orthodoxes : comme celle que ou une autre que j'ai visitée en Roumanie

Nat 28/08/2009 19:02


Le commentaire n'est pas tout à fait à la bonne rubrique mais j'ai bien compris que tu parles de l'église de Beşiktaş. Effectivement, il y a pas de dorures... comme dans de nombreuses églises
orthodoxes que je connais également.
Quant aux "clés" et "laissez passer" j'ai des listes d'endroits où je vais solliciter petit à petit des autorisations pour y accéder et faire des photos afin de les faire découvrir.


Enitram 27/08/2009 22:03

Bisou du soir espoir!!!!!!!!!!

Nat 28/08/2009 05:41


On peut dire ça comme ça !


Chris 27/08/2009 13:08

oup's, yo je pensais que ce terme était utilisé également en Turquie !
Ben "Happy Ramadan".... alors !
et schmoutzzz du Nord !
PS : Et que souhaite t'on aux turques durant cette période ?

Nat 27/08/2009 17:45



Ici, on dit soit "hayırlı Ramazanlar" (bon Ramadan) soit "Ramazan mübarek olsun" (qu'il soit béni).



Kathia 27/08/2009 09:59

Très touchée par ton article. La turquie est vraiment le pays de la Tolérance.Ceux qui y sont déjà allés pourront tous le confirmer je pense.Et j'invite toutes les autres personnes à y aller pour découvrir par eux-mêmes ce merveilleux pays.Bonne journée à toi et merci ecore pour tout ton excellent travail. Je vis un peu en Turquie à travers toi...Merci à toi chère Nathalie

Nat 27/08/2009 17:40


On est effectivement bien plus tolérant ici pour beaucoup de choses qu'on ne l'est en France ou ailleurs. Merci pour ton gentil message.


chantal 26/08/2009 20:33

Apprendre à respecter une autre religion et savoir être tolérant est le plus important et autant le faire ensemble au moment de la rupture du jeûne. Quand je suis dans un pays musulman, je respecte le jeûne de mes collègues mais j'adore être invitée pour la rupture du jeûne....

Nat 27/08/2009 05:32


Idem pour moi...


Anna 26/08/2009 14:11

Alors je pense que pour beaucoup il n'y a que ça de bien, les agapes.

Certains disent dans les blogs que le reste est un syndrome............

Nat 26/08/2009 19:02


Les sentiments passent bien l'estomac dit-on, je pense que se réunir autour d'une même table fait partie des bons moments, surtout dans ce cas.


Perrine 26/08/2009 13:34

Je trouve ça vraiment super! J'espère pouvoir participer un jour à ce genre d'évènement!

Nat 26/08/2009 19:01


Qui sait !


Chris 26/08/2009 10:27

Ramadan Kareem Nath !

Nat 26/08/2009 19:01


Euh, Chris, je ne comprends pas ce que tu m'écris là...


Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog