Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 18 ans.

Du bretzel au simit

Yıldız Hamidiye camii à Istanbul, une mosquée aux allures de palais

Si vous empruntez Barbaros Bulvarı à Beşiktaş, prenez quelques minutes pour visiter la singulière mosquée Yıldız Hamidiye, située face à l'entrée de Yıldız Teknik Üniversitesi et tout près du palais ottoman de Yıldız.

Si l'unique minaret et le croissant de lune caractéristiques des mosquées n'étaient point visibles sur ce bâtiment rose, on pourrait croire qu'il s'agit là d'un palais.


                 
                                                                            Yıldız Hamide Camii

Sarkis Balyan, membre de la fameuse dynastie des architectes arméniens de l'empire ottoman, auteur de nombreux monuments à Istanbul, a construit cette mosquée impériale entre 1884 et 1886 pour le sultan Abdülhamid II.

                          
                                                 Des allures de palais

La décoration de cette mosquée orientaliste est poussée. Les couleurs, les matières, les dessins, rappellent bien plus le palais de Topkapı que l'intérieur habituel d'une mosquée.

          

L'unique coupole de l'édifice sur fond bleu étoilé évoque le ciel. 


                                  

 
Le mihrab, tout de marbre, est délicatement ouvragé.

                                 

L'étage, réservé aux femmes, permet d'apprécier de plus près le travail.
 
              


Le minbar, également réalisé en marbre, rivalise de beauté avec les frises environnantes.

                                     

Que se cache-t-il derrière cette délicate et précieuse ornementation, serait-ce l'ombre de la sultane ?

                                     

Je me plais à imaginer l'ambiance de l'époque, à l'heure de la grande prière du vendredi... en présence du sultan.

                                     
 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Encore une merveille que vous nous présentez.
La délicatesse des tons et des ciselures est
vraiment remarquable.
Répondre
N

Il faudrait que j'y retourne avec mon appareil photo actuel, je n'ai pas eu le temps l'autre temps quand j'étais tout prêt... Les photos remontent à 2005...


E
quel plaisir ces photos
merci de cette jolie ballade
espere que tout va bien malgré les récentes inondations
bises
Répondre
N

Le soleil est revenu sur Istanbul et de mon côté tout va bien, merci


M
Je confirme la magnificience de cette moquée qui tranche avec toutes celles que nous avons pu visiter jusqu'à aujourd'hui par la richesse et le raffinement de sa décoration
Répondre
N

Ravie de savoir que vous avez eu l'occasion de la visiter...


C
merci pour le plaisir des yeux !
Répondre
N

Avec plaisir !


R
J'oubliais, deux choses :

1. C'est grâce à tes explications dernièrement sur RTL que, pour la première fois, j'apprends que l'on ne prononce pas le nom du célèbre musée TOPKAPI avec un "i" final, mais avec ce qui ressemblerait plus à un "o" !

2. La seconde, est (évidemment) une question supplémentaire : cette mosquée est-elle actuellement devenue un musée de l'horlogerie ? il semble y en avoir un certain nombre ,et de toutes catégories ...
Répondre
N

Pour ta première remarque, le son du i sans point se dit plutôt "eu".
Je ne pense pas que cette mosquée se soit reconvertie en musée de l'horlogerie. Par contre, il y à l'extérieur, tout près de celle-ci, une tour de l'horloge dont je ne dispose que d'une vieille
photo partielle... Un peu comme celle qu'on peut trouver dans l'enceinte du palais de Dolmabahçe et dont la restauration vient de s'achever http://dubretzelausimit.over-blog.com/article-24806844.html. Il faut croire que c'était à la mode à l'époque...


R
Encore un joyau que recèle Istanbul, avec une décoration intérieure de coupole de toute beauté : ce bleu est fantastique !

Que signifie l'inscription dans cette sorte de cartouche égyptien (non achevé) placé au-dessus du mihrab ?
Répondre
N

Bonne question à laquelle je ne peux vraiment pas te répondre ! Peut-être qu'un ou une lecteur sera en mesure de nous le dire...