Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 13 ans

L'étrangère (Ayrılık) - de Feo Aladag, un film bouleversant

 Umay - interprétée par Sibel Kekilli -, jeune femme d'origine turque née en Allemagne, décide de quitter Istanbul avec Cem, son fils de 5 ans, après avoir avorté et pour échapper aux violences que lui fait endurer son mari.

 

Elle retourne dans sa famille à Berlin, dans l'espoir d'une vie meilleure. Mais ses propres parents, particulièrement conventionnels, ne l'entendent pas de cette oreille et estiment que la place de leur petit-fils est auprès de son père, que leur fille soit heureuse ou pas.

 

                             L-Etrangere-un-film-bouleversant-sur-les-derives-communauta.jpg              

 

Enfermée chez les siens, c'est à la police qu'elle fera appel afin que celle-ci l'emmène dans un foyer d'accueil avec son enfant.


Umay, bien décidée à garder Cem à ses côtés et à démarrer avec lui une nouvelle vie en Allemagne où elle trouve un emploi... et même l'amour, est répudiée par les siens.


Ses tentatives de réconciliation avec eux seront bien malheureuses et le crime d'honneur à l'ordre du jour.

 

C'est un film bouleversant dont on ne sort pas indemne, sur la condition féminine au sein d'un environnement où la femme n'a que le droit d'accepter la vie qu'elle mène. S'y opposer, comme le fait Umay, décidée à échapper aux conventions, va entraîner une situation dramatique.

 

                         Sibel.jpg        

                                      Umay, interprétée Sibel Kekilli           


Feo Aladag, journaliste autrichienne, a réalisé Ayrılık - die Fremde -, premier long métrage de la société de production Independent Artists Filmproduktion qu'elle a créée avec Züli Aladag en 2005.


Ce film a obtenu le Label Europa Cinemas au Festival de Berlin 2010 et a gagné le Prix du Public du 23eme Festival Premiers Plans Européens qui se déroulait fin janvier 2011 à Angers, titre largement mérité... et qui ne sera peut-être pas la dernière récompense.


Sibel Kekilli interprète là son rôle de façon magistrale, tout comme le petit Nizam Schiller.

 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

chantal 07/02/2011 09:59


merci de recommander ce film !